En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

03.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

04.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

07.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 10 min 6 sec
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 1 heure 32 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 3 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 3 heures 45 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 4 heures 16 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 4 heures 53 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 5 heures 9 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Mais quand va-t-on s’apercevoir que le débat entre la santé et l’économie est un faux débat ?

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 31 min 24 sec
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 2 heures 29 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 2 heures 53 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 3 heures 25 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 3 heures 56 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 4 heures 33 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 5 heures 2 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Politique
Chasse aux sorcières

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

il y a 6 heures 20 min
pépites > Politique
Coronavirus
Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?
il y a 7 heures 7 min
© Reuters
Le ressenti dû au café est propre à chacun.
© Reuters
Le ressenti dû au café est propre à chacun.
Addict

Accro au café ? Comment savoir quand vous atteignez la dose de caféine mauvaise pour votre santé

Publié le 08 novembre 2014
Il n'y a pas de dose standard de caféine, mais un ressenti des effets du café ou du manque de café propre à chacun. Une certaine tonicité, rapidité ou éveil devrait servir de critère.
François Baumann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Baumann est médecin généraliste, fondateur de la Société de Formation Thérapeutique du médecin Généraliste (SFTG). Intéressé par toutes les dimensions des Sciences Humaines et Sociales qui participent à une meilleure santé des hommes, il a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il n'y a pas de dose standard de caféine, mais un ressenti des effets du café ou du manque de café propre à chacun. Une certaine tonicité, rapidité ou éveil devrait servir de critère.

Atlantico : Matthew Johnson, professeur agrégé au département de psychiatrie à l'Université Johns Hopkins, a étudié l'intoxication à la caféine et ses conséquences sur le corps humain. Pour lui, il serait possible de mourir d'un surdosage en consommant en une seule journée environ 140 tasses de cafés. Quand les amateurs de café doivent-ils s'inquiéter de leur prise de caféine quotidienne ?

François Baumann : Le surdosage en caféine ou la dose prise avant un effort sportif important peuvent avoir des effets sur le cœur et le système nerveux. Tremblements, agressivité, voire désorientation peuvent apparaître ; sur le plan cardiaque, tachycardie (accélération du rythme cardiaque) ou/et extrasystole (trouble dans le rythme cardiaque qui devient alors anarchique) ; des états d'anxiété ou d'angoisse inexpliqués peuvent également survenir.

Quels sont les effets du café sur le corps humain (humeur, physiques, physiologiques etc...) et pourquoi ne sommes nous tous pas égaux ?

Comme pour toute molécule chimique, la caféine est métabolisée différemment en fonction des organismes auxquels elle s'adresse ; si certains individus n'auront que des effets discrets, d'autres, au contraire et pour les mêmes doses, pourront présenter des signes d'excitation ou des troubles digestifs (estomac essentiellement). Nous ne sommes donc pas tous égaux face à la caféine. Ainsi un café fort pris le matin pour se réveiller aura des effets angoissants pour certains, d'autres ne le supporteront pas du tout...

Pour Matthew Johnson, un surdosage serait cependant difficile, à moins de consommer plusieurs comprimés de caféines ou de boire un volume conséquent de boissons énergétiques d'une traite. Dans quelle mesure doit-on se méfier d'autres boissons contenant de la caféine tel que le thé (avec la théine), les boissons énergétiques, ainsi que la caféine qui contient une faible dose de café ?

Difficile de se surdoser en café, mais on risque de glisser des deux ou trois tasses généralement anodines par jour à plus de dix tasses. A partir d'un certain seuil (plus de deux ou trois tasses) il y a danger pour la santé. D'autant plus que de nombreuses boissons dites "énergisantes" ( le Coca-Cola en fait partie) contiennent généralement de la caféine.

Mais il faut également citer les boissons auxquelles on pense moins : le thé , la théine et la caféine sont identiques. Différence : le thé est beaucoup plus dilué, donc moins chargé en substances excitantes. Il faut compter aussi sur le café décaféiné qui selon le mode d'extraction de la caféine en contient cependant parfois de petites quantités…

Selon l'étude du Docteur Johnson "Une tasse fait vous sentir bien et alerte, mais cinq tasses peuvent vous provoquer des crampes d'estomac". Les effets de la caféine sur le corps humain permettent-ils de limiter sa propre consommation ? A partir de quel moment le corps alerte-t-il le cerveau ?

Le café pris en excès (plus de quatre tasses par jour), déclanche parfois des troubles digestifs ou des troubles nerveux (insomnies etc …). Le corps doit donc réagir face à ces excès de substance toxique et limiter ainsi une consommation qui porterait atteinte à la santé. En ce qui concerne le café, les limites sont souvent claires et incitent à la modération.

Les effets de la caféine sont-ils comparablement toxiques à ceux de la cigarette ou de l'alcool ? Existe-t-il un phénomène addictologique dans le café comparable à la drogue ?

Non, les effets du café ne sont pas comparables par leur toxicité à ceux du tabac ou de l'alcool, qui cependant sont souvent consommés de façon conjointe. D'où la difficulté pour relativiser les effets de chacun. Il n'y a pas à proprement parler d'addiction dans le cas du café, mais plutôt une dépendance, à la fois gestuelle et gustative.

Le café n'est pas une drogue. On ne peut donc pas parler d'addiction au café. Par contre il existe un syndrome de sevrage lors de l'arrêt brutal du café qui peut réunir : maux de tête, fatigue, somnolence... Souvent soulagés par la reprise d'une ou deux tasses.

D'après le docteur Johnson, bien que les cliniciens observent les avantages et les risques de la consommation de caféine, ses effets font encore l'objet de débats dans les milieux universitaires. Pourquoi la communauté scientifique s'intéresse peu aux effets de la caféine alors qu'il existe des effets sur le système nerveux que l'on a encore du mal à expliquer ? 

Difficile d'expliquer pourquoi le café, qui est l'une des boissons les plus consommée au monde, ne justifie pas d'études approfondies et scientifiques sur ses effets bénéfiques et néfastes.

Peut-être est-ce alors la rançon de sa gloire. Et utilisée raisonnablement et sans excès, le café est bénéfique dans la plupart des cas, dangereux pour la santé quand il est consommé en quantité excessive ou sans tenir compte de sa tolérance personnelle. Ainsi certains supportent très bien de prendre du café le soir et soutiennent même que cela peut les aider à dormir, quand d'autres resteront insomniaques avec une simple tasse consommée après dix sept heures !

Propos recueilli par Sarah Pinard

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jlmr
- 08/11/2014 - 14:01
il n'y a pas un café
mais des centaines au goût fort différent, comme le vin que je connais bien mais ne bois pas (pour me réserver le palais et parce que je ne peux boire de l'alcool). Chaque café et chaque façon de torréfier doit très certainement influencer la dose de caféine. Il n'y a pas d'écrit encore moins d'étiquette à ce propos. J'adore le café vert de la région de Sidamo mais la dose de caféine doit être énorme car une seule tasse me fait trembler à outrance. Le café est aussi pour moi un médicament contre la goutte et d'autres petits trucs désagréables.
Mon expérience n'est certainement pas valable pour tout le monde sinon que je bois facilement 10 tasses par jour et que trop à la fois me fait un effet proche du cannabis (ce que je ne recherche pas mais j'ai connu il y a longtemps).
On peut aussi adorer le café sans y associer tabac ou autre tel que c'est suggéré. Bien souvent ceux qui le font autour de moi se servent du café comme prétexte, "ils ne vont pas fumer mais boire un café"…