En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

03.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

07.

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

01.

Mayotte, 101ème département

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 2 heures 48 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 4 heures 26 min
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 20 heures 43 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 21 heures 45 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 22 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 1 jour 56 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 2 heures 54 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Economie
Consensus

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

il y a 5 heures 15 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 21 heures 3 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 22 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 1 jour 46 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 1 jour 1 heure
© wikipédia
La compagnie islandaise Wow Air proposera à partir du mois de mars 2015 des liaisons en partance de Boston ou encore Washington à destination de Londres ou Copenhague à partir de 99 dollars.
© wikipédia
La compagnie islandaise Wow Air proposera à partir du mois de mars 2015 des liaisons en partance de Boston ou encore Washington à destination de Londres ou Copenhague à partir de 99 dollars.
Du vol !

100 dollars pour un vol transatlantique ? Dans la petite cuisine de WOW air, la compagnie qui dit pouvoir vous faire voler pour trois fois rien

Publié le 28 octobre 2014
La compagnie islandaise WOW air proposera à partir du mois de mars 2015 des liaisons en partance de Boston ou encore Washington à destination de Londres ou Copenhague à partir de 99 dollars.
Formateur en aéronautique, spécialiste de la sécurité aérienne et président du Centre de Traitement de la Peur de l'Avion (www.peuravion.fr), Xavier Tytelman est également chargé d'étude Veille Analyse Anticipation au profit du Bureau Opérations...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Tytelman
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Formateur en aéronautique, spécialiste de la sécurité aérienne et président du Centre de Traitement de la Peur de l'Avion (www.peuravion.fr), Xavier Tytelman est également chargé d'étude Veille Analyse Anticipation au profit du Bureau Opérations...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La compagnie islandaise WOW air proposera à partir du mois de mars 2015 des liaisons en partance de Boston ou encore Washington à destination de Londres ou Copenhague à partir de 99 dollars.

Atlantico : La compagnie islandaise Wow Air proposera à partir du mois de mars 2015 des liaisons en partance de Boston ou encore Washington à destination de Londres ou Copenhague à partir de 99 dollars. Quels sont les secrets de la compagnie islandaise pour proposer des tarifs low cost sur les vols transatlantiques, à l'instar de la norvégienne Schuttle air ? 

Xavier Tytelman : Un élément est déterminant pour faire baisser les prix chez Wow, une situation qui représente un avantage décisif : le positionnement géographique de l'Islande à mi chemin entre l'Europe et l'Amérique du Nord. Je m'explique : plus un avion doit voyager loin, plus il doit prendre de kérosène et donc plus est lourd, et un avion lourd est plus gourmand en carburant... Sur un vol long courrier, il faut ainsi consommer jusqu'à 400 kg de pétrole pour simplement déplacer la tonne de kérosène qui sera utilisée à la fin du voyage ! En réalisant une escale à mi distance sur la trajectoire, on peut réduire la masse de l'avion au décollage et économiser plusieurs dizaines de tonnes de carburants, ce qui représente un avantage non-négligeable à 1000€ la tonne de kérosène. C'est ce même principe de l'escale à mi-parcours qui a permis aux compagnies du Golfe comme Emirates de s'imposer vers l'Asie.

Ajoutez à cela la recette bien rodée des compagnies low cost traditionnelles et le compte y est : des aéroport secondaires dans lesquelles le coût par voyageur peut être jusqu'à 100€ inférieur (Wow reliera Boston ou Baltimore, mais pas New York), des personnels payés bien en-dessous de la concurrence (Air France paye en moyenne ses pilotes 14.000€ nets par mois !) dans un pays où les charges sociales sont sans rapport avec l'Europe continentale, un réseau commercial qui se limite à un site web, une flotte optimisée avec un nombre limité de modèles d'appareils (donc moins de spécialités techniques différentes), un taux de rotation élevé (les avions passent moins de temps au sol à attendre le vol suivant), et bien sur tous les petits services de bord auxquels on est habitué et qui ne sont plus compris.

Ces prix avantageux se font-ils au détriment du service ? Quels sont les services qui ne sont pas compris dans le billet et qui risquent de faite augmenter la facture pour les passagers (bagages, attribution d'un siège, enfants non accompagnés, etc.) ?

Le grand perdant dans l'histoire est clairement le confort du passager. La liste des services qui disparaissent dans une compagnie low cost comme Wow est longue. On pourrait citer les repas payants, des sièges plus serrés, pas de journaux "gratuits" à l'entrée de l'avion (Air France dépense des dizaines de millions d'euros chaque année pour "offrir" ce plaisir à ses voyageurs), l'accompagnement des enfants voyageant seul n'est même pas en option, le choix du siège se fait au prix fort (et les meilleures places seront les plus chères), et les bagages sont payants, y compris en cabine à partir de 5kg !

Mais ne vous y trompez pas, payer pour un bagage n'est pas qu'une façon d'extorquer quelques dizaines d'euros supplémentaires aux passagers. Dans ces conditions, les voyageurs deviennent plus attentifs à ce qu'ils emportent, se limitant souvent à un bagage à main plus léger. Il y a alors moins de personnels pour enregistrer les voyageurs et manipuler les bagages, les avions sont ensuite plus légers donc plus économes en carburants... A l'inverse, les voyageurs qui choisissent malgré tout d'emporter un bagage de soute font gagner un milliard d'euros chaque année à Ryanair et Easyjet alors que cela représente uniquement un coût supplémentaire pour les compagnies classiques. Un double avantage donc !

A quelle échéance faut-il réserver pour s'assurer de ces tarifs préférentiels ? En dehors de ces délais les tarifs sont-ils toujours aussi avantageux ?

Il faut être clair : les tarifs affichés ne sont que des prix d'appel possibles à des dates limitées et offerts aux premiers acheteurs. Comme dans toutes les compagnies, plus l'avion se remplira plus les billets deviendront onéreux. Le coût moyen du billet sera donc bien supérieur à ce tarif même s'il restera bien inférieur à ce que proposent les majors du secteur.

Dans quelle mesure ces tarifs sont rendus possibles grâce à l'amélioration de la performance des avions ?

Les nouveaux avions comme le Boeing B787 et l'Airbus A350, ainsi que les versions remotorisées des familles A320 et B737 permettent de réaliser des économies de carburant de plus de 20% par rapport aux modèles précédents tout en réduisant les frais de maintenance.

Wow n'a pas encore précisé sur quel type d'appareil il réaliserait ses vols transatlantique, mais les rumeurs évoquent plutôt des Boeing B757 ou des Airbus A321, des avions monocouloirs moyens courriers. Une fois de plus, c'est l'escale en Islande qui fait la différence : toutes les autres compagnies doivent acquérir des avions long-courriers pour traverser l’Atlantique, alors que les deux vols vers et depuis l’Islande seront bien plus courts.

Comment expliquer qu'un vol Boston/Londres en septembre 2015 ne coûte que 99 dollars alors que la Londres/Boston une semaine plus tard soit trois plus cher ?

Il s'agit bien de la stratégie commerciale de la compagnie : afficher des tarifs imbattables pour attirer les voyageurs, mais au final il n'y aura que peu de dates pour lesquelles les tarifs les plus bas seront possibles.

Quid de la sécurité sur ces vols ?

S'il y a bien un domaine dans lequel il n'y a aucune différence, il s'agit de la maintenance des appareils, de la formation des pilotes et de l'emport de carburant. Toutes les compagnies, low cost ou pas, n'ont pas d'autre choix que de se plier aux exigences internationales et aux préconisations des constructeurs. Les contrôles aléatoires sont tellement nombreux que personne n'oserait tenter de s'écarter du droit chemin, d'autant que les conséquences en cas de contrôle négatif sont d'une sévérité exemplaire, comme l'inscription sur les listes noires... cela impliquerait une interdiction de vol dans l'espace aérien européen, et donc la faillite ! Ce n’est donc pas la question de la sécurité qui doit guider le choix des voyageurs, celle-ci est toujours optimale, mais bien la volonté de choisir parmi des niveaux de confort qui n’ont rien à voir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

03.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

07.

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

01.

Mayotte, 101ème département

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires