En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Flickr / DaffyDuke
Titeuf a tout pour énerver les associations fondamentalistes.
Tout, tout, vous saurez tout…

Polémique autour de l’expo "Zizi sexuel". Vive Titeuf et zut à ceux qui ne l’aiment pas

Publié le 25 octobre 2014
Cachez ce zizi que je ne saurais voir, crie une association militante. Celui de Titeuf n’est pourtant pas bien méchant.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cachez ce zizi que je ne saurais voir, crie une association militante. Celui de Titeuf n’est pourtant pas bien méchant.

Depuis 20 ans, des millions d’albums de Titeuf ont été vendus. Des millions de gosses ont ri en voyant ses efforts désespérés et vains pour parvenir au nirvana sexuel. Car Titeuf est un personnage comme on les aime bien : un perdant maladroit, un Don Juan malheureux. Il est très naturellement obsédé par le sexe : à 12 ans, quand on est un garçon, quoi de plus normal ?

Mais Titeuf, préado plutôt pas gâté par la nature, rate tout ce qu’il entreprend. Les filles qu’il veut sont toujours pour les autres. Jamais pour lui. Et ses tourments sexuels vont crescendo. C’est pourquoi il ne pense qu’à ça. Son pauvre zizi ne ferait pas de mal à une mouche et en tout cas, pas à une fille.

Mais aussi petit et inoffensif qu’il soit, il blesse une association nommée SOS Education. L’objet de son courroux ? Une exposition autour du "Zizi sexuel" de Titeuf destinée aux enfants des écoles. Ce qu’oublie SOS Education, c’est que les parents doivent toujours donner leur autorisation pour une sortie scolaire. Ceux qui sont proches de cette association sont donc libres de refuser. Pas sûr qu’ils soient nombreux…

Mais surtout, ce que devrait retenir SOS Education (qu’on imagine farouchement opposée à la promotion de l’homosexualité et à la théorie du genre), c’est que Titeuf est hétérosexuel. Plus hétérosexuel que lui tu meurs ! Ce qu’il veut, ce sont des filles, rien que des filles. Et, héros malheureux et pathétique, il n’en a aucune, condamné qu’il est à rester éternellement puceau. Titeuf n’a rien à f… du mariage gay, de la PMA, de la GPA. Ce qui va très certainement lui attirer les foudres de LGBT. Mais pour SOS Education, tout ça est sans doute trop compliqué.

En outre, Titeuf a de quoi horripiler les associations féministes. Ces dernières ont en charge la dénonciation permanente, et parfois hystérique, de la domination masculine. Pour elles, le mâle est un violeur, avéré ou potentiel, un oppresseur et un répugnant dominateur. Or, voilà-t’y-pas qu’on leur propose un héros faible, complexé, fragile, à l’image de beaucoup d’hommes qui restent d’éternels Titeufs quel que soit leur âge. Horreur ! Quant à Titeuf, concluons que quelqu’un qui déplaît aux coincé(e)s de SOS Education, aux associations pro-gays et aux fondamentalistes  féministes, ne peut être entièrement mauvais.     

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

03.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

04.

4 millions de dollars : c'est ce que gagne chaque heure la famille la plus riche du monde

05.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

06.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

07.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MONEO98
- 25/10/2014 - 11:01
et Zemmour il en pense quoi?
Décidément malgré l'immigration dénoncée par Zemmour nous restons un vrai village de Gaulois ( enfin ce que l'on nous a appris qu'il était) Molière doit se retourner dans sa tombe: cachez ce sexe que je ne saurais voir.... vaudrait mieux revenir au chou et à la cigogne
cloette
- 25/10/2014 - 10:38
in ou out
Antihéros sexué, le contraire de Tintin héros asexué, mais après l'époque des héros sexués,on entre dans celle des antihéros asexués , donc ni Tintin ni Titeuf n'ont plus aucune chance de plaire....