En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

06.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 37 min 50 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 1 heure 58 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 2 heures 35 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 4 heures 31 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 5 heures 48 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 7 heures 55 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 8 heures 26 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 9 heures 56 min
décryptage > Consommation
Crash

Energie : la plus grande chute de la demande depuis la crise des années 30 redéfinit les marchés

il y a 10 heures 21 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 1 heure 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 2 heures 12 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 3 heures 40 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 5 heures 9 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 6 heures 28 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 8 heures 12 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 8 heures 41 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Guerre commerciale : Donald Trump argue du coronavirus pour relancer les hostilités avec Pékin

il y a 10 heures 33 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Crise de la quarantaine : pourquoi a-t-on si peur de vieillir (et comment mieux l'accepter) ?

Publié le 12 octobre 2014
L'image de soi, l'apparence physique, est le parent pauvre du développement personnel. L'auteur décode l'image que nous renvoie le miroir tous les jours entre ce que l'on voit et ce que l'on se représente pour s'aimer enfin tel qu'on est. Extrait de "S'aimer même quand on est bourré de complexes", de Aurore Aimelet, publié aux éditions Solar (2/2).
Journaliste indépendante, Aurore Aimelet est spécialisée en psychologie et collabore régulièrement à Psychologie Magazine. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages en développement personnel, parmi lesquels "Dis bonjours à la dame" ou "Apprivoiser sa...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurore Aimelet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste indépendante, Aurore Aimelet est spécialisée en psychologie et collabore régulièrement à Psychologie Magazine. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages en développement personnel, parmi lesquels "Dis bonjours à la dame" ou "Apprivoiser sa...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'image de soi, l'apparence physique, est le parent pauvre du développement personnel. L'auteur décode l'image que nous renvoie le miroir tous les jours entre ce que l'on voit et ce que l'on se représente pour s'aimer enfin tel qu'on est. Extrait de "S'aimer même quand on est bourré de complexes", de Aurore Aimelet, publié aux éditions Solar (2/2).

Pourquoi toujours courir après la perfection ? Un physique parfait nous comblerait- il à jamais ? Et ce temps qui passe inexorablement ?

« J’ai peur de vieillir »

Raphaël, 47 ans, est pilote. Il évoque sa crise de la quarantaine, le petit coup de canif dans son contrat de mariage, un grand bouleversement intérieur. Il parle aussi de ce physique plutôt agréable qui s’estompe avec le temps…

★ J’ai peur de vieillir. Vraiment, j’ai la trouille ! De quoi ? Je ne sais pas… De perdre, peut- être. Oui, j’ai peur de perdre mes capacités, mon énergie, mon enthousiasme. Quand je regarde mes rides ou ce corps plus flasque, plus mou, je ne peux pas m’empêcher de penser à la fin : la multiplication des rides sera proportionnelle à la disparition de mes muscles ! En fait, je me vois comme mon père… Fatigué, affaibli. C’est tristeaussi, c’est de devoir arrêter de voler un jour. Mon métier, c’est ma passion, les avions, le ciel, la liberté ! Je ne suis pas nostalgique de ma jeunesse parce que je n’étais pas bien séduisant à l’époque. Plutôt timide, mal dans mes baskets. Mais prendre de l’âge m’angoisse. Comme si j’allais perdre, oui. Peut- être mon pouvoir de séduction ? Ou la liberté dont je viens de parler. Je crois que mon infidélité vient de là. Sans doute ai- je voulu me rassurer, voir si j’étais encore capable, aimable… C’est nul, je le sais bien, surtout que ma femme est sans doute la plus belle des femmes et la plus merveilleuse. Je me trouve assez minable en réalité de réagir comme ça. Je devrais grandir et assumer ces rides, assumer mon âge, assumer mes choix. Devenir adulte, en quelque sorte.

Mieux comprendre

Le temps qui passe, une gageure

En ces temps où le jeunisme est loi et la vieillesse, constamment dévalorisée, il n’est facile pour personne de prendre de l’âge ou de s’enthousiasmer à l’idée de souffler un jour de trop nombreuses bougies. Nous nous imaginions invincibles, et apparaître un jour fatigués ou affaiblis, pour reprendre les mots de Raphaël, fait peur. Cette vieille crainte de la fragilité, décidément, nous poursuit… Nous angoissons à l’idée de devenirfaillibles, de nous départir de toutes nos belles facultés et, en particulier, de notre apparence, bien évidemment, car elle symbolise aux yeux de tous qui nous sommes : elle trahit la première notre âge quelque peu avancé, alors que notre coeur et notre esprit auront, eux, éternellement 20 ans ! De nouveau, un décalage se forme entre qui nous considérons être et la façon dont nous apparaissons, un fossé entre le soi réel et l’image de soi.

Plus nous nous installons dans la vie, plus nous prenons conscience de tous les risques qu’il y a à exister… et plus nous nous rapprochons des trois « impensables » contre lesquelles nous ne pouvons rien : la maladie, la vieillesse et la mort. Le déclin ? Très peu pour nous. Mais la peur de vieillir n’est pas nécessairement la peur de mourir. Nous savons tous que le temps passe mais nous n’y pensons pas, jusqu’à ce que les premiers stigmates se présentent, lesquels se concentrent principalement au niveau de l’apparence physique : Raphaël sent son corps devenir « flasque », il a l’impression que sa peau est moins élastique, moins souple. Comme lui, nous ressentons un vieillissement prématuré de l’épiderme et devenons particulièrement scrupuleux sur les rides, même lorsqu’elles sont d’expression. Et puis, évidemment, nous perdons de notre dynamisme et sommes plus fatigués, d’où ce sentiment de « perte » parfaitement évoqué par notre témoin.

Alors nous avons recours à des artifices, à des crèmes antirides, à des vitamines, à davantage de sport, à un régime draconien, tout cela pour nous donner un peu de répit, du temps supplémentaire, alors que ce dernier poursuit sa route inexorablement. Ne vaudrait- il pas mieux accepter de prendre de l’âge et quelques kilos puisque nous martyriser le corps et, pire encore, le coeur et l’esprit est à peu près aussi vain que de vouloir arrêter le temps ?

Il n’est pas si simple évidemment d’accueillir rides et embonpoint, mais avons- nous vraiment le choix ? La jeunesse éternelle, la beauté immuable ne sont qu’un idéal de perfection.

Extrait de "S'aimer, même quand on est bourré de complexes", de Aurore Aimelet, publié aux éditions Solar, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires