En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 2 heures 42 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 4 heures 17 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 5 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 7 heures 2 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 7 heures 25 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 8 heures 46 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 9 heures 25 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 9 heures 41 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 10 heures 17 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 3 heures 38 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 5 heures 38 sec
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 5 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 7 heures 6 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 7 heures 41 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 9 heures 32 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 10 heures 26 min
Troublante proximité

Le Qatar s'offre les Champs-Elysées... après s'être offert quelques politiques ?

Publié le 05 octobre 2014
Alors que se déroule ce dimanche le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, de nombreuses bannières en l'honneur de la course hippique recouvrent l'avenue la plus célèbre de Paris. D'habitude, seuls les événements sportifs ont droit à une telle publicité.
Nicolas Beau est journaliste. Après une longue carrière au Canard enchaîné, émaillée de nombreux scoops, il est l'auteur de plusieurs best sellers, dont La Reine de Carthage (La Découverte, 2009).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Beau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Beau est journaliste. Après une longue carrière au Canard enchaîné, émaillée de nombreux scoops, il est l'auteur de plusieurs best sellers, dont La Reine de Carthage (La Découverte, 2009).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que se déroule ce dimanche le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, de nombreuses bannières en l'honneur de la course hippique recouvrent l'avenue la plus célèbre de Paris. D'habitude, seuls les événements sportifs ont droit à une telle publicité.

Atlantico : Fort de sa croissance économique, le riche émirat du Qatar place ses pions en France depuis une dizaine d’années, notamment dans les domaines économiques, immobiliers, industriels. Surtout, les politiques de tous bords sont choyés par les dirigeants Qataris. Par quels moyens le Qatar réussit à s’attirer les bonnes grâces de certains dirigeants politiques français ? Pourquoi les élus de tous bords, principalement de l’UMP et du PS, sont-ils choyés par cet Emirat ?

Nicolas Beau : Tous les élus ne vont pas à Doha tout le temps mais il y a grand nombre de colloques organisés à Doha. On devrait d’ailleurs s’interroger sur le fait d’être invité tous frais payés par le Qatar. Les relations passent par plusieurs niveaux. D’abord via des relations publiques très sophistiquées à Paris et à Doha. L’ancien ambassadeur du Qatar en France Mohammed Jaham al-Kurawi, désormais ambassadeur du Qatar aux Etats-Unis depuis un an, recevait souvent à l’ambassade à Paris, au Prix de l’Arc de Triomphe et dans les tribunes du PSG depuis que le club appartient au Qatar. Beaucoup de pays font appel à des lobbyistes et des agences de communication mais la Qatar n’y a pas eu recours car l’ancien ambassadeur faisait des relations publiques remarquables. Il a été un formidable représentant de son pays en France. Il faudra voir ce que cela donne avec le nouvel ambassadeur.

C’est un petit Etat qui a eu pendant des années des gens très francophones comme l’émir, l’ambassadeur, le ministre de la Justice. Ce sont des gens brillants et doués qui ont pu inviter la classe politique a des manifestations publiques. Parallèlement de nombreux élus sont invités lors de colloques. Entre 2005 et 2010 ces colloques avaient un grand intérêt, ils réunissaient des gens de bords différents car il y avait notamment des personnalités du Hamas et des députés israéliens. A partir de 2010 et de 2011 ces colloques ont fonctionné à vide.

La France a longtemps misé sur certains candidats et présidents en Afrique, alimentant ce qu’on appelle « la Françafrique ». Plusieurs années après, le Qatar ne fait-il pas la même chose en pariant sur des jeunes personnalités politiques qui pourraient à l’avenir jouer un rôle politique majeur, comme Manuel Valls ou Arnaud Montebourg ?

Manuel Valls a été deux ou trois fois au Qatar. Avec l’ancien ambassadeur, ils se connaissent depuis longtemps mais ils se sont vus en janvier 2012, juste avant la présidentielle. Manuel Valls a ensuite organisé dans la foulée la rencontre entre François Hollande et le Premier ministre du Qatar à Paris. Le Qatar peut aussi viser des personnalités politiques de troisième plan. Ils ratissent très larges sur les listings.

Les relations parfois proches entre les responsables Qataris et des personnalités politiques françaises ont-elles des conséquences en matière de politique étrangère de la France, voire de politique intérieure ?

La connivence entre certains élus et le Qatar fait que le Parlement a voté à l’unanimité en 2008 l’exonération d’impôts des investissements qataris et les plus-values immobilières. Les élus de gauche ont accepté de voter cette proposition qui à l’époque ne concernait que le Qatar. En raison de liens amicaux ou financiers avec le Qatar, nos dirigeants ont mené des politiques très suivistes. Nicolas Sarkozy ne s’est pas caché d’avoir des liens avec l'émirat. Quand il a quitté le pouvoir en 2012, il est intervenu en prenant position pour ce pays sur le dossier syrien et sur la Coupe du monde. Il s’est aussi prononcé contre l’intervention française au Mali parce que c’était la position du Qatar.

A gauche, l’actuel ministre des Affaires étrangères et la diplomatie du Quai d’Orsay se sont montrés très favorables aux intérêts qataris. En Libye, la diplomatie française soutient Abdelhakim Belhadj, un ancien djihadiste. Laurent Fabius a récemment présenté le Qatar comme un pays moderne. Il s’est déplacé lui-même à l’hôtel parisien Peninsula lors de son inauguration le 1er août. C’est le Qatar qui s’est occupé de la réalisation de cet hôtel.

Le premier accroc a eu lieu lors du plan banlieue. Pour le Qatar ce n’était pas grand-chose mais ça a suscité un grand brouhaha en France, comme s'il achetait les banlieues. Il s’est du coup transformé en fonds pour les PME à la suite de la polémique. Le Qatar a aussi un rôle majeur dans les instances religieuses musulmanes de France.

Le Qatar est-il le seul pays à vouloir s’attirer la bienveillance des dirigeants politiques français ? Comment expliquer qu’il soit le seul Etat à le faire de façon aussi importante ?

On peut citer le cas du Maroc. Ce pays a une puissance et un art extraordinaire de l’hospitalité mais en ce moment les choses ont un peu changé. La diplomatie française est désormais plus axée vers l’Algérie. Dans ces méthodes de séduction le Qatar fait penser au Maroc. Les Saoudiens ne sont quant à eux pas forcément assez doués au niveau des relations publiques. Comme les Emirats Arabes Unis, ils misent plus sur la discrétion.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires