En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Capture d'écran
Grâce à un clavier virtuel et à une paire de gants dotés de capteurs de mouvements, le casque devrait aussi permettre de travailler en plein vol.
Révolution en projet
Réalité virtuelle : le casque futuriste développé par Airbus pour vous faire oublier la promiscuité des voyages en avion
Publié le 19 septembre 2014
A mesure que les sièges de classe "éco" perdent en robustesse et que les toilettes des avions réduisent de taille, le sentiment de voyager en prison peut parfois vous habiter si vous avez à supporter un vol "low-cost" pendant plus d'une heure. Airbus pense avoir trouvé la solution.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A mesure que les sièges de classe "éco" perdent en robustesse et que les toilettes des avions réduisent de taille, le sentiment de voyager en prison peut parfois vous habiter si vous avez à supporter un vol "low-cost" pendant plus d'une heure. Airbus pense avoir trouvé la solution.

Le constructeur ne semble pas avoir mis à la trappe toute considération relative au confort de ses passagers : pour leur faire oublier qu'ils sont assis sur des sièges de plus en plus misérables, Airbus travaille activement sur un projet de casque qui veut les déconnecter de leur environnement immédiat, le temps du vol qui deviendrait alors plus vivable. Pour sublimer la musique, les films, ou les programmes télés (parfois douteux) que les compagnies aériennes diffusent pour distraire leurs passagers, la prochaine étape devrait les plonger en immersion directe dans leur divertissement. 

"Le casque dans lequel le passager logera sa tête lui permettra d'être isolé de manière sensorielle de son environnement extérieur" précise le brevet déposé pour cette invention. Des écouteurs seront intégrés au casque, qui devrait permettre de regarder des films en 3D grâce à des lunettes spécialisées pour le visionnage. Outre le simple divertissement, ce casque veut également permettre aux voyageurs les plus sérieux de travailler efficacement en plein vol, grâce à un clavier virtuel et à une paire de gants dotés de capteurs de mouvements. La possibilité d'offrir plusieurs environnements olfactifs est également à l'étude, sans oublier, bien sûr, d'ajouter un ventilateur.

Ce procédé d'isolation veut permettre aux passagers de tirer le meilleur profit des divertissements qui leur sont proposés, en les plongeant dans un "isolement sensoriel" total ou partiel. Le niveau de "déconnexion" sensorielle avec l'environnement de la cabine devrait être modifiable en intensité grâce aux différentes fonctionnalités que proposera le casque. Conçus pour être attachés à l'appuie-tête du siège, ces objets futuristes pourraient par exemple calmer le stress des passagers les plus anxieux pour lesquels le procédé d'isolation veut proposer des vertus relaxantes. Pour les plus exigeants, le procédé d'isolation sensorielle devrait par exemple permettre de visionner un film sans rien entendre d'un bébé qui pleure ou des bruits du décollage de l'avion. 

Si le projet n'en est encore aujourd'hui qu'à son commencement, il peut paraître aussi ingénieux qu'effrayant. Effrayant, car, à bien y réfléchir, il semble tout de même assez triste d'avoir recours à un casque modifiant la réalité et son environnement pour oublier tous les désagréments d'un vol long-courrier. Très ingénieux, car il s'agit certainement d'une des seules manières de rendre les vols en classe "éco" un peu plus agréables avant de nombreuses années.

Le chemin qui permettra de profiter un jour de ce casque en plein vol est toutefois semé d'embûches... Doter les avions Airbus d'un tel objet inclurait de chambouler les réglementations draconiennes en vigueur dans l'aviation civile américaine. Il faudrait ensuite que les compagnies aériennes manifestent le désir d'acquérir ces casques et de les mettre à disposition de ses passagers, ce qui, même avec un bon VRP, sera loin d'être une formalité pour.

Dernier obstacle : le poids supplémentaire que devrait avoir à supporter un appareil équipé de plusieurs dizaines de ces casques... Celui-ci se répercuterait automatiquement sur la facture de carburant. Quitte à faire (un jour) émerger ce casque sur le marché, Airbus devrait peut-être le doter d'une fonction de téléportation de la classe "éco" à la première classe...

 

 

Vu sur : Lu sur Wired
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
02.
Comment Donald Trump est en train de se sortir des soupçons qui pèsent sur lui d'une collusion entre la Russie et sa campagne électorale de 2016
03.
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
04.
Le coffre-fort d'Alexandre Benalla aurait été déplacé par Chokri Wakrim, le compagnon de l'ancienne cheffe de la sécurité du Premier ministre
05.
François Ruffin craint d’être visé après les perquisitions chez Mediapart et La France Insoumise
06.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
07.
Le mystère de la chambre (d’écho des Gilets) jaune(s)
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Il faut détruire Jean-Luc Mélenchon et le secret de l’instruction avec…
03.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
04.
Laeticia Hallyday s'ennuie à L.A; Johnny Depp craque pour la fille d'un vieux pote; Dany Boon veut que vous sachiez qu'il est amoureux (pour vous faire oublier ses impôts); Nicolas S. & Carla B. qu'ils étaient à Venise pour leur anniversaire de mariage
05.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
06.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
03.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires