En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

05.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

06.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

07.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 12 min 29 sec
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 3 heures 25 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 3 heures 59 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 4 heures 20 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 21 heures 7 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 58 min 15 sec
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 3 heures 33 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 4 heures 17 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 4 heures 53 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 6 heures 20 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 7 heures 4 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 21 heures 20 min
© Reuters
Hyperlapse est une application pour smartphone
© Reuters
Hyperlapse est une application pour smartphone
Souriez vous êtes mieux filmés

Tout ce à quoi peut servir Hyperlapse, l'appli qui méga cartonne

Publié le 30 août 2014
Avec Lâm Hua
Après avoir royalement démocratisé la photographie, Instagram se lance le même défi avec la vidéo version time-lapse. Le pari est largement gagné, l'application trouve directement du succès auprès d'un public d'amateurs qui apprécient de jouer aux professionnels.
Lâm Hua
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lâm Hua est le fondateur du site photo et vidéo Lense.fr. Il suit et chronique les nouvelles technologies depuis 15 ans. Il anime également l’émission Studio 404, une émission de société numérique analysant nos comportements et nos névroses à l’ère du...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir royalement démocratisé la photographie, Instagram se lance le même défi avec la vidéo version time-lapse. Le pari est largement gagné, l'application trouve directement du succès auprès d'un public d'amateurs qui apprécient de jouer aux professionnels.
Avec Lâm Hua

Atlantico : Après avoir démocratisé la photographie, Instagram s'attaque à la vidéo avec sa nouvelle application Hyperlapse, qui fait des émules. Quel est son mode fonctionnement ?

Lâm Hua : On parle beaucoup d’Hyperlapse, la première application d’Instagram indépendante d’Instagram. D’abord de sa technologie, qui permet de produire très simplement des vidéos au rendu fluide et accéléré. De son impact culturel ensuite, sur la vidéo que tout le monde annonce comme la prochaine photo - comprendre, notre moyen d’expression et de partage principal.

Sur la technologie, les ingénieurs d’Instagram ont réussi à contourner un problème technique avec... un autre problème technique : la vidéo est un média qui, contrairement à la photo, se produit et se regarde en mouvement, mouvements qui souvent, gâchent le propos. On plisse les yeux pour comprendre l’action, déterminer le sujet. Avec les smartphones, le problème des vibrations et des tremblements s’est amplifié, l’appareil étant petit, léger et tenu à bout de bras, en comparaison avec des caméras lourdes, stables et câlées sur une épaule.

Pour stabiliser les images, on passe par la mécanique (le capteur ou l’objectif bouge) ou par le logiciel. Un algorythme souvent complexe calcule alors le mouvement de tous les pixels d’une image pour déterminer quels sont leurs mouvements parasites, puis les contrer, en ne gardant que la portion centrale de l’image.

Avec les smartphones et leur puissance limitée, cette solution aurait littéralement asséché la batterie ! La solution s’est alors trouvée dans les différents capteurs de mouvement intégrés dans nos mobiles, comme ceux qui détectent si nous tenons l’écran en mode paysage ou en mode portrait. En récupérant les données de mouvement enregistrées par les capteurs, le stabilisateur d’Hyperlapse peut facilement comprendre et corriger les tremblements et vibrations. En se trouvant face au mur d’une stabilisation trop lourde, les ingénieurs ont découvert l’issue des gyroscopes. Simple, astucieux, brillant.

Cette application s'adresse pourtant aux photographes expérimentés. En quoi peut-elle intéresser le plus grand nombre ? Quel est l'enjeu pour Instagram ? 

Nous le savons tous, Instagram a révolutionné la manière dont le grand public prend, retouche, publie des photos. Mais les amateurs avertis et professionnels utilisaient depuis longtemps des filtres, des cadrages carrés et autres effets… Le mérite d’Instagram a été de remplacer des manipulation et des applications complexes par une expérience simple. Instagram n’a rien inventé, Instagram a même limité, mais Instagram a surtout démocratisé la photo retouchée.

On pourrait dire qu’Hyperlapse ambitionne la même chose avec la vidéo retouchée. L’application en elle-même impose une simplicité qui frôle la frustration : on enregistre, on choisit la vitesse de défilement, et c’est tout. Comme pour son application photo, Instagram choisit de séduire le grand public en dédramatisant le process de créer une vidéo, un peu comme Vine l’avait fait avant. Avec le temps - et le succès, Hyperlapse se verra enrichie de nouvelles fonctionnalités, tout comme Instagram.

Quelles sont les possibilités d'utilisation de l'application ? Quels sont les effets et les productions possibles ? 

Les premières vidéos sont souvent maladroites, à côté de la plaque, sans grand intérêt… Comme les premiers Instagrams (ah, cet infâme filtre Kelvin qui hante vos archives !). Mais je suis persuadé que des utilisateurs créatifs trouveront des moyens d’exploiter au mieux cet outil aussi simple que perfectionné, avant d’inspirer le grand public. La vidéo attendait son Instagram, il est peut-être arrivé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires