En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
Double impasse

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

il y a 3 min 50 sec
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 16 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 18 heures 27 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 20 heures 59 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 22 heures 37 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 23 heures 3 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 23 heures 23 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 23 heures 49 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 1 jour 8 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 57 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 17 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 18 heures 22 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 20 heures 10 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 22 heures 9 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 23 heures 17 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 23 heures 31 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 1 jour 2 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 1 jour 14 min
© Reuters
Plusieurs communes ont déjà annoncé vouloir faire payer aux parents une partie des coûts liés aux nouveaux rythmes scolaires
© Reuters
Plusieurs communes ont déjà annoncé vouloir faire payer aux parents une partie des coûts liés aux nouveaux rythmes scolaires
Surprise !

Cher... ce que les nouveaux rythmes scolaires vont vraiment coûter aux familles

Publié le 29 août 2014
Les nouveaux rythmes scolaires auront au moins un effet : faire payer les parents. Entre les coûts directement exigés et les nouvelles organisations des emplois du temps, ces derniers vont devoir faire face à des besoins nouveaux.
Valérie Marty est présidente nationale de la Fédération des Parents d'Elèves de l'Enseignement Public (P.E.E.P).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Marty
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Marty est présidente nationale de la Fédération des Parents d'Elèves de l'Enseignement Public (P.E.E.P).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les nouveaux rythmes scolaires auront au moins un effet : faire payer les parents. Entre les coûts directement exigés et les nouvelles organisations des emplois du temps, ces derniers vont devoir faire face à des besoins nouveaux.

Atlantico : Plusieurs communes ont déjà annoncé vouloir faire payer aux parents une partie des coûts liés aux nouveaux rythmes scolaires. Après les premières déclarations d'il y a quelques mois, la tendance s'est-elle généralisée ? A quoi les parents doivent-ils s'attendre ? 

Valérie Marty : Beaucoup de communes feront payer quelque chose aux parents. Cela pourra n’être que deux ou trois euros mensuels mais d’autres communes annoncent environ quarante euros tous les mois. Dans d’autres communes, les hausses liées à ces nouvelles activités périscolaires ont été directement impactées sur les autres services proposés par les mairies, à savoir la cantine, la garderie du matin et les études du soir. Ces augmentations représentent parfois des hausses pouvant aller jusqu’à 40%. Les mairies montent les prix des services pour redistribuer ensuite aux écoles, afin de financer ces nouvelles dépenses.

Selon la plateforme de baby-sitting Yoopies, (voir ici)  les zones de France déjà passées aux nouveaux rythmes scolaires ont vu l'heure de garde d'enfant monter en flèche (+6,2% contre +3,5% en moyenne). Quel est le lien de cause à effet entre les deux ?

Les baby-sitters augmentent leurs tarifs pour compenser la baisse de leur activité issue de la perte du créneau du mercredi matin maintenant occupé par l’école. Après, beaucoup de parents ont eu aussi recours aux baby-sitters pour emmener leurs enfants aux activités périscolaires où vont leurs enfants et qui se retrouvent maintenant positionnées le soir vers 16 heures avec les nouveaux horaires. Comme ils ne peuvent pas emmener leurs enfants et qu’ils font appel à ces baby-sitters, cela a créé une pénurie de ces dernières, ce qui a contribué à faire augmenter les prix.

De plus, pour de nombreux enfants qui sont en maternelle, beaucoup de parents ont préféré faire sortir leurs enfants plus tôt de l’école afin qu’ils ne participent pas aux activités périscolaires. Et pour cause, chez les maternelles, ces activités sont fatigantes et peu intéressantes pour l’enfant, en plus d’être mal encadrées. Ils sont donc obligés de payer une baby-sitter pour garder leur enfant.

Les nouveaux rythmes scolaires changent profondément les horaires des enfants et modifient l'articulation entre le temps scolaire et les activités extrascolaires. Est-ce que cela va induire également de nouveaux coûts ou de nouvelles habitudes de consommation ?

Avant, les activités étaient presque toutes concentrées sur le mercredi. Aussi, l’enfant étaient emmené à ces activités soit par l’un des parents, souvent la mère, qui était aux 4/5e, soit par une baby-sitter dédiée. Maintenant, les activités extrascolaires se répartissent sur plusieurs soirs de la semaine car comme il n’existe plus que le mercredi après-midi d'entièrement libre, cela ne représente plus un créneau suffisant pour englober l’ensemble des activités. Cette répartition plus étendue complique donc un peu plus l’organisation familiale, et risque d’être plus coûteuse. 

Y a-t-il un risque de voir une hausse du temps partiel, un des parents travaillant moins pour pouvoir respecter les nouveaux horaires ? Quel peut être au niveau économique global l'impact d'un simple changement des rythmes scolaires ?

Il y a toujours eu un lien entre l’organisation professionnelle et la question des rythmes scolaires, et cela notamment pour les femmes. Il est difficile aujourd’hui de prévoir l’impact qu’auront vraiment les nouveaux rythmes. Cependant, un focus particulier peut être fait sur le mercredi car certaines mères sont en difficulté, du fait que l’enfant va à l’école le matin, et comme la mairie ne propose pas de cantine à ceux qui ne vont pas en centre de loisirs l’après-midi, il y a une difficulté pour aller chercher l’enfant à 11h30 si elles travaillent. Certaines mairies ont mis en place une garderie – payante évidemment – de 11h30 à 12h30. Mais cette difficulté supplémentaire pourrait tout à fait entraîner une hausse des demandes de travail à temps partiel, au 4/5e, pour libérer le mercredi devenu trop compliqué à gérer.

Comment les parents peuvent réagir pour éviter d’avoir à subir ces coûts induits par les nouveaux rythmes scolaires ?

Il n’y a pas vraiment de solutions, hélas. Le moindre coût sera – normalement ! – de laisser son enfant aux activités périscolaires. Après, les parents qui ne travaillent pas peuvent s’organiser entre eux, mais cette solution est dans les faits rarement durables. Les parents n’ont pas le choix et sont pris au piège de ces activités le plus souvent payantes. Ils ne pourront probablement pas faire autrement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pourquoi-pas31
- 30/08/2014 - 07:18
Il faudra réformer la constitution
pour pouvoir juger les ministres qui ont introduit des méthodes idiotes. si les enfants sont fatigues, c'est parceque leurs parents ne les mettent pas au lit assez tôt. Couché à 21 heure, c'est la normale.