En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 4 heures 20 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 5 heures 17 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 6 heures 8 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 8 heures 24 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 10 heures 37 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 12 heures 17 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 13 heures 35 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 14 heures 15 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 4 heures 49 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 5 heures 43 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 6 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 8 heures 15 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 10 heures 16 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 11 heures 23 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 13 heures 21 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 14 heures 30 min
© Reuters
Les récentes menaces de Poutine d'interdire le survol de l'espace sibérien seraient catastrophiques pour des compagnies comme  Lufthansa.
© Reuters
Les récentes menaces de Poutine d'interdire le survol de l'espace sibérien seraient catastrophiques pour des compagnies comme  Lufthansa.
Couper les ailes

Sanctions répliques de Poutine : ce que coûterait l’interdiction de survol de l’espace aérien russe

Publié le 08 août 2014
Les récentes menaces de Poutine d'interdire le survol de l'espace sibérien seraient, si mises en application, catastrophiques pour les compagnies aériennes européennes. Notamment trois : KLM, British Airways et Lufthansa. Et cela ne serait pas sans conséquences pour les passagers non plus.
Renan Choyer est chef de projet dans l'aéronautique. Il est spécialiste du transport aérien civil sur les marchés émergents.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Renan Choyer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Renan Choyer est chef de projet dans l'aéronautique. Il est spécialiste du transport aérien civil sur les marchés émergents.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les récentes menaces de Poutine d'interdire le survol de l'espace sibérien seraient, si mises en application, catastrophiques pour les compagnies aériennes européennes. Notamment trois : KLM, British Airways et Lufthansa. Et cela ne serait pas sans conséquences pour les passagers non plus.

Atlantico : Suite à l'arrêt des activités de la compagnie russe low-cost Dobrolyot dû aux sanctions européennes, la Russie menace d'interdire le survol de la Sibérie par les compagnies aériennes occidentales. Quels sont les vols qui seraient concernés par cette interdiction ?

Renan Choyer : En cas d’interdiction du survol de la Sibérie, les vols concernés seraient tous ceux à destination de la Chine, du Japon et de la Corée du Sud. Les trois compagnies principalement touchées par cette décision, si elle venait à être mise en application, seraient alors KLM, Lufthansa et British Airways. La plupart des vols reliant l’Europe aux trois pays cités sont effectivement assurés par ces trois poids lourds de l’aviation européenne. Par ailleurs, d’autres compagnies nationales pourraient être également touchées, mais à moindre frais. Finalement, les grandes gagnantes de cette interdiction seraient les compagnies asiatiques qui seraient les seules permettant d’assurer les liaisons.

Quels seraient alors les autres trajets possibles ? Combien cela coûterait-il aux compagnies aériennes ?

Si l’itinéraire sibérien était interdit, une autre desserte pourrait être possible via le sous-continent indien. Cependant, le temps de vol serait beaucoup plus important et pourrait être rallongé de deux à trois heures, d’autant plus qu’une escale technique serait potentiellement imposée afin de ravitailler l’appareil en carburant. Concernant le coût, cela représenterait pour les compagnies aériennes un surcoût de trente mille euros par vol.  

Les passagers vont-ils être impactés par ces menaces ? Quelles seront les conséquences pour eux ?

Les passagers seront autant victimes que les compagnies aériennes de ces menaces. D’une part, la durée de vol sera bien évidemment allongée tout autant. Et d’autre part, afin de payer les trente mille euros que représente le détour par le sous-continent indien, les compagnies aériennes n’auront d’autre choix que de répercuter un minimum ce surcoût sur le prix des billets.

Etant donné que chaque survol d'un territoire est soumis à une taxe, la Russie n'y perdrait-elle pas tout autant ? Y a-t-il un risque de voir Vladimir Poutine mettre ses menaces à exécution ?

La Russie y perdrait en effet également, étant donné qu’elle touche des rendements de survol de son territoire qui sont colossaux. On estime à 200 millions d’euros la somme totale perçue par an par la Russie. Par conséquent, si ces menaces venaient à être mises à exécution, c’est une somme que la Russie perdra automatiquement, ou du moins en partie.

C’est pourquoi aujourd’hui, et comme souvent concernant les menaces, on reste prudent. Certes, les compagnies européennes seront impactées, mais le chef d’Etat russe devra malgré tout prendre le temps de la réflexion. Rares sont les menaces qui ont été mises à exécution mais on ne peut pas dire pour autant qu’il n’y a aucun risque de voir Poutine les exécuter.

Pourquoi la Russie n'interdit-elle dans un premier temps que le survol de la Sibérie ?

La Russie ne peut tout simplement pas interdire la totalité des vols internationaux au-dessus de son territoire, et encore moins des vols qui desservent des villes russes comme Moscou ou Saint Petersburg. Autrement elle serait coupée du monde et les conséquences seraient économiquement dramatiques. L’Union européenne est l’un des principaux acheteurs des hydrocarbures russes. La Russie a donc besoin de garder un contact avec l’extérieur, tout comme l’UE qui, elle, est dépendante des ressources énergétiques russes. Il y a donc de fortes chances que cette relation d’interdépendance empêche d’en arriver jusque là.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 08/08/2014 - 09:05
Jackpot pour les émirats
L'alternative, déjà utilisée par certains voyageurs, est de voler sur Emirates, Etihad ou Quatar airways avec escale à l'émirat correspondant.