En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

04.

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

05.

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

06.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

07.

En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 21 min 3 sec
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 57 min 17 sec
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 1 heure 42 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 4 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 15 heures 20 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 18 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 20 heures 59 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 22 heures 1 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 37 min 48 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 1 heure 18 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 2 heures 5 min
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 4 heures 36 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 18 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 20 heures 46 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 21 heures 18 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 23 heures 13 sec
© Flickr
Dormir, un besoin physiologique
© Flickr
Dormir, un besoin physiologique
ZZZzzz

Gros ou petits dormeurs : la science comprend enfin pourquoi nous ne sommes pas tous égaux devant le sommeil

Publié le 09 août 2014
Dans la vie, il y a deux catégories de personne : les gros et les petits dormeurs. Une récente étude américaine montre que le besoin de sommeil n'est pas lié au mode de vie, mais résulte bien du patrimoine génétique.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Yves Dauvilliers
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Dauvilliers est responsable de l’Unité du Sommeil, Département de Neurologie du CHRU de Montpellier. Il fait également partie de l'unité de l'INSERM U1061 et est coordinateur national des centres de référence narcolepsie et Hypersomnie...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans la vie, il y a deux catégories de personne : les gros et les petits dormeurs. Une récente étude américaine montre que le besoin de sommeil n'est pas lié au mode de vie, mais résulte bien du patrimoine génétique.

Tous les humains ne naissent pas sur un pied d’égalité en matière de besoin de sommeil. Loin de là. Si certains ont besoin de dormir au moins 6 voire 8 heures pour être frais toute la journée, d’autres se contentent de 5 petites heures. Quand ils sont frais comme des gardons après une courte nuit, vous, vous avez la tête dans le seau. N’allez pas chercher une explication dans leur mode de vie ou leur alimentation, non. L’explication se niche au sein de leur code génétique. Réciproque de cette découverte : difficile de changer quoi que ce soit à cela.

C’est ce que montre une étude américaine, publiée dans le numéro d’août 2014 de la revue Sommeil, conduite par des chercheurs de l’académie américaine de médecine du sommeil. Au cours de cette étude, les scientifiques ont travaillé avec 100 paires de jumeaux - 59 monozygotes (issu du même oeuf fécondé qui s’est divisé, génétiquement identique) et 41 dizygote (issus de deux ovules différents, les "faux" jumeaux).

Lors de leurs recherches, ils ont identifié une mutation du gène BHLHE41 qui autorise le porteur de la variante appelée p.Tyr362His, un fonctionnement optimal même après une courte nuit, et limite les effets du manque de sommeil. Là où les porteurs de cet allèle dorment en moyenne cinq heures par nuit, les autres, porteurs du gène "normal", restent en moyenne une heure de plus dans les bras de Morphée.

Dans le cadre de leurs recherches, les scientifiques ont privé de sommeil les jumeaux, les forçant à rester éveillé 36 heures d’affilée. Et ont constaté, d’une part que les individus porteurs de l’allèle p.Tyr362His étaient relativement frais après cette période, tandis que les second luttaient péniblement et, d’autre part, que le temps de récupération était plus court ; une nuit de sommeil de 8 heures fut suffisante pour les porteurs de l’allèle p.Tyr362His, tandis que les autres individus durent dormir près de 10 heures.

"Ce travail montre, pour la première fois, le rôle de BHLHE41 dans la résistance au manque de sommeil chez les humains" explique à l’agence Relaxenews Renata Pellegrino, chercheur senior à l’hôpital pour enfants de Philadelphia, et relayé par Yahoo News. "La mutation a été associée avec une résistance aux effets neurcomportementaux d’un manque de sommeil".

"L’étude souligne par ailleurs que notre besoin de sommeil est un besoin physiologique et non une préférence personnelle" explique, toujours à Relaxnews, le docteur Timothy Morgenthaler, le président de l’académie américaine de sommeil. "La plupart des adultes semblent avoir besoin d’au moins 7 heures de sommeil par nuit pour être en forme, productif et alerte le lendemain" précise le chercheur.  Moins, et sans l’allèle adapté, le manque de sommeil peut avoir à terme des effets néfastes sur votre santé. 

Atlantico : Des scientifiques américains ont établi un lien entre génétique et sommeil. Le nombre d'heures de sommeil de chacun serait prédéfini par nos géne, le gène BHLHE41 qui autorise le porteur de la variante appelée p.Tyr362His, un fonctionnement optimal même après une courte nuit, et limite les effets du manque de sommeil. Est-ce une nouvelle découverte ? Liait t-on jusque là l'ADN et le sommeil ? Quelles modifications sur notre perception du sommeil cette découverte entraine t-elle ?

Yves Dauvilliers : Effectivement cette découverte est intéréssante. Plus sur le concept de la génétique du sommeil que sur le géne lui-même. Nous serions donc tous prédéfinis à une certaine durée de sommeil, à la facilité ou non de faire la sieste, bref à tous nos comportements liés au sommeil. Il y a eu plusieurs moyens de le prouver, des jumeaux ont été étudiés, et on a découvert des comportements liés au sommeil similaires. Ensuite, des études ont été faites sur des familles, des similitudes ont été également été observées. Cette étude nous permet aussi de s'assurer de la prédetermination des maladies liées au sommeil. Il y a trois ans avait été découvert le gène DEC4 qui était le gène des petits dormeurs. Il y a surement d'autres gènes liés au sommeil qui ont été identifiés chez la souris. Les chercheurs tentent à présent de retrouver ceux présents chez l'homme.

Pourtant, beaucoup de médecins lient les heures de sommeil au mode de vie, ce dernier n'aurait donc aucune importance ? 

Il ne faut pas oublier que la qualité du sommeil est multifactorielle. Les gènes induisent seulement plus de risques. L'environnement a aussi son importance : le stress et l'alimentation influent sur notre sommeil. L'environnement est le seul facteur sur lequel nous pouvons agir.

Y a-t-il un moyen de lutter contre cette prédisposition génétique ? 

Non on ne peut pas lutter contre cela. Cependant connaitre sa génétique est utile car cela permet de comprendre son focntionnement et d'adapter son sommeil à celui-ci. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires