En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

06.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 33 min 16 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 1 heure 8 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Europe
Basculement

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Politique
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

il y a 4 heures 28 min
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 20 heures 52 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 21 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 1 heure 4 min
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 2 heures 22 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 3 heures 46 min
décryptage > France
La réalité dépasse la caricature

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

il y a 3 heures 59 min
décryptage > International
Retournement

Les trois locomotives de l’économie américaine qui avaient combattu Donald Trump s’allient désormais à lui pour sa réélection

il y a 4 heures 22 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles
il y a 4 heures 36 min
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 21 heures 10 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 21 heures 55 min
Leonardo DiCaprio, interprète du film "Le Loup de Wall Street".
Leonardo DiCaprio, interprète du film "Le Loup de Wall Street".
Au loup !

La vraie raison pour laquelle la justice a interdit la diffusion de la liste des victimes du loup de Wall Street

Publié le 05 août 2014
La justice vient d'interdire la publication par Inside Editions de la liste des victimes de Jordan Belfort, plus connu sous le nom de Loup de Wall Street. Étonnamment, ces personnes escroquées une première fois seraient plus vulnérables à une seconde arnaque.
Eric Alligné est un avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle ainsi qu'en Droit de la protection animale.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Lubszynski est Thérapeute et Coach. Sa pratique est centrée autours des Thérapies brèves (TCC, Thérapie systémique, Hypnose clinique (approche éricksonienne), PNL, Gestalt Thérapie). Il a fondé le site www.touspsys.com, un site d'entraide...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Alligné
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Alligné est un avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle ainsi qu'en Droit de la protection animale.
Voir la bio
Benjamin Lubszynski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Lubszynski est Thérapeute et Coach. Sa pratique est centrée autours des Thérapies brèves (TCC, Thérapie systémique, Hypnose clinique (approche éricksonienne), PNL, Gestalt Thérapie). Il a fondé le site www.touspsys.com, un site d'entraide...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La justice vient d'interdire la publication par Inside Editions de la liste des victimes de Jordan Belfort, plus connu sous le nom de Loup de Wall Street. Étonnamment, ces personnes escroquées une première fois seraient plus vulnérables à une seconde arnaque.

Atlantico : Le juge fédéral en charge de l'affaire Jordan Belfort a refusé au site d'informations américain Inside Editions la publication de la liste des victimes du Loup de Wall Street. Quelles sont les raisons précises de son refus ?

Eric Alligné : Le juge fédéral de la Cour de Brooklyn a refusé la publication d'une liste de 1 300 victimes du désormais célèbre "Loup de Wall Street" en avançant, je cite la Cour, que cette "liste de pigeon" (sucker lists) serait susceptible d’être exploitée par d'autres escrocs.

Cette diffusion publique créerait, ainsi, un possible préjudice pour lesdites victimes en les révélant comme de potentielles cibles pour d'autres escrocs financiers. En effet aux États-Unis, pour les organismes de protection de consommateurs ou de protection des personnes âgées, tels la puissante AARP (American Association of Retired Persons), la recherche de victimes potentielles d'escroqueries financières va du faux séminaire aux spams et autre phishing en passant bien évidemment par la voie royale d'une liste de victimes déjà éprouvées.

Benjamin Lubszynski : Cette liste peut tout simplement tenter d'autres escrocs étant donné qu'elle contient le nom de personnes déjà arnaquées et donc supposément plus fragiles que la moyenne à la manipulation. De plus, ces personnes peuvent par la suite être exposées à des problèmes plus concrets comme le regard des autres, l'image de victime n'étant pas très valorisante. Elles peuvent également se retrouver solliciter à outrance par les médias, ce qui n'arrangerait en rien leur situation.

Les victimes ne sont-elles pas supposées être plus vigilantes du fait de leur première escroquerie ? Comment les escrocs profitent-ils une seconde fois de leur faiblesse ?

Eric Alligné : Les autorités américaines justifient ces décisions de limiter la diffusion publique d'information par la possibilité de customisation, de personnalisation, augmentant la confiance de la cible désignée déjà fragilisée. Ainsi, par exemple, les victimes du montage financier de Bernard Madoff, connu sous le nom du “système de Ponzi”, ont été la cible d'un autre escroc leur promettant une indemnisation partielle de leurs pertes en échange de divers documents comptables et légaux. 

Selon certains experts américains comme la Securities Investor Protection Corporation, la personne victime d’une escroquerie financière de haut vol serait donc, même si cela peut paraître surprenant, susceptible d’être abusée de nouveau et donc extrèmement vulnérable.

Benjamin Lubszynski : Une partie de ces victimes tireront une leçon de cette première arnaque, mais il est tout à fait possible que cette "naïveté" – si l'on peut dire les choses ainsi – fasse partie de leur personnalité. Par conséquent, il arrive que certaines personnes se fassent à nouveau avoir et ce, parfois sur des sommes considérables.

Pour quelqu'un de malhonnête, ces victimes sont quoi qu'il arrive intéressantes à exploiter. On sait qu'elles ont déjà pu être manipulées et il n'est pas rare de constater que suite à cette première arnaque, elles se trouvent dans une situation psychologique très difficile. Par conséquent, les escrocs n'hésitent pas à utiliser le même type d'arnaques, parfois avec des variantes. Ce sont des arnaques principalement financières, mais cela peut aller jusqu'à la manipulation sexuelle. 

Existe-t-il un profil type des victimes de ce type d'escroquerie ? D'où leur vient cette faiblesse psychologique ?

Eric Alligné : Nous parlons, ici, d’escroqueries financières portant en général sur des sommes conséquentes. Nous sommes dans le domaines des investissements, des actions et des placements financiers. Ceux-ci sont proposés à des personnes aisées souvent à la recherche de placement hautement rémunérateurs ou à des personnes âgées donc plus vulnérables. Pour ces dernières, nous sommes, c’est vrai, parfois au bord de l’abus de faiblesse. Mais je ne sais pas si l'on peut parler de “faiblesse psychologique” : En effet, il ne faut pas oublier que ces “Jordan Belfort” qui contactent des victimes potentielles sont, depuis longtemps, passés maîtres dans l’art de “vendre” leurs soi-disant placements et montages financiers.

Benjamin Lubszynski : Plusieurs profils se distinguent. Il s'agit souvent de personnes qui ne connaissent pas forcément les techniques de manipulation, manipulation qui - ne l'oublions pas - peut concerner n'importe qui. Les victimes peuvent également avoir péché par excès de naïveté et manque de cynisme. Ces personnes se font en effet avoir car elles ne pourraient faire du mal aux autres et ont du mal à concevoir un monde différent de leur image, c'est-à-dire que selon elles, les gens ne peuvent qu'être bons. L'explication de cette manipulation peut aussi tout simplement venir d'un manque de confiance en soi et d'une tendance à survaloriser l'interlocuteur. Si on leur promet quelque chose d'incroyable par le biais d'affirmations, elles auront tendance à obtempérer tout simplement parce qu'elles n'ont pas une image assez forte. On parle alors de narcissisme pas assez développé.

Quelles conséquences une telle arnaque peut-elle avoir sur la psychologie des victimes ? Et si elles se font arnaquer une deuxième fois ?

Benjamin Lubszynski : La première arnaque va souvent être vécue comme une sorte de deuil. La victime va en effet faire le deuil d'une opportunité formidable. Elle s'imaginait pouvoir gagner beaucoup d'argent et va finalement se retrouver avec une somme conséquente en moins. Cela demande donc un véritable temps d'adaptation pour accepter cette situation. Et ce temps, au même titre que les sept étapes du deuil, va commencer par une phase de choc, puis de déni, de colère et de marchandage intérieur, de tristesse, de résignation, d'acceptation puis de reconstruction. En parallèle, vont se développer également de nombreuses dépressions, un manque de confiance et un sentiment d'insécurité.

Lorsqu'il s'agit de la deuxième arnaque, on assiste alors à une véritable remise en cause. Lors de la première fois, on peut accuser le sort mais la deuxième, on ne peut que s'accuser soi-même. Cette remise en cause personnelle s'avère généralement très profonde, douloureuse et coûteuse.

Existe-t-il également un profil type d'escroc ?

Benjamin Lubszynski : Oui, tout à fait. En psychologie, on parle de manipulateur, tandis qu'en psychothérapie, on parle plus de pervers narcissique – pervers car ces personnes cherchent à faire du mal et narcissique car leurs actions sont constamment centrées autour de leurs propres besoins.

Il s'agit de personnes profondément égoïstes, qui n'ont absolument aucune empathie pour les autres, qui n'en ont que faire. Elles sont centrées autour de leur besoin personnel immédiat. Elles cherchent souvent à arnaquer tout de suite maintenant par le biais de techniques qui sont toujours les mêmes, à savoir la culpabilisation, l'intimidation, les rêves illusoires.

Par ailleurs, ces personnes ne sont pas aptes à la remise en cause et récidivent souvent malgré les sanctions juridiques déjà encourues.

Les Etats-Unis semblent se diriger vers un renforcement de la protection juridique des victimes, et notamment de leur vie privée. Comment cela s'explique-t-il et se manifeste-t-il ?

Eric Alligné : Oui, la loi américaine comme les juges américains, assurent, dans un certain nombre états, aux victimes de crimes et de délits une protection de leur vie privée par un anonymat imposé tant à la police que pendant le procès. Ainsi par exemple, le nom et a fortiori l’image d’une victime de viol ne seront pas rendus publics. 

Cette protection de l’identité des victimes intervient souvent dans les cas de violences faites aux femmes ou aux mineurs.

Mais ce système juridique s’adapte à n’importe quelle victime si elle en fait la demande en Cour et si cette demande est justifiée. Au nom du droit à la la vie privée, le juge limitera donc la liberté d’information. Nous sommes donc dans un cas classique de conflit de deux libertés fondamentales: limitation de la liberté de diffusion publique d’information au profit du droit au respect de la vie privée de la victime. 

En France, quelle est la loi relative à l'identité des victimes, notamment d'escroquerie ? Devrait-elle être réformée ?

Eric Alligné : II n’existe pas à proprement parler une loi relative à l‘identité des victimes d’escroquerie. Dans notre système légal, c’est le respect de la vie privée posée par l’article 9 du Code civil qui sert de base à la protection de l’identité des victimes. Pour des diffusions publiques dans la presse d‘images ou d’information concernant les victimes, les juges vont toujours se poser la question de savoir si cette diffusion publique est “justifiée par les nécessités de l'information”. Comme cela a du être fait devant le juge de Brooklyn, les victimes d’escroquerie devront demander au juge, et ce au nom du respect de leur vie privée, la non divulgation de leurs identités, ou alors fuir les caméras comme dans l’affaire Hamon en Touraine.

En conclusion, le droit français comme le droit américain verront s’opposer, dans certains cas, respect de la vie privée et liberté d'expression et d'information.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

06.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires