En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

04.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

07.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 7 heures 8 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 7 heures 41 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 8 heures 44 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 9 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 10 heures 26 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 13 heures 11 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 13 heures 35 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 13 heures 58 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 14 heures 24 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 7 heures 23 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 8 heures 8 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 9 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 32 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 13 heures 28 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 13 heures 47 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 14 heures 5 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 14 heures 25 min
© Reuters
La France et l'Allemagne ne sont pas des pays confrontés aux mêmes nécessités.
© Reuters
La France et l'Allemagne ne sont pas des pays confrontés aux mêmes nécessités.
Mauvais diagnostic

Le Spiegel fait son Tour de France et voit la vie en noir en oubliant les raisons des différences de performance entre la France et l’Allemagne

Publié le 30 juillet 2014
Le très influent hebdomadaire allemand Der Spiegel a récemment brossé un portrait au vitriol de l'état de l'économie française en comparaison avec celui de l'Allemagne. Si le constat est exact, l'argumentaire employé est faussé, car les deux pays ne sont pas confrontés aux mêmes nécessités.
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le très influent hebdomadaire allemand Der Spiegel a récemment brossé un portrait au vitriol de l'état de l'économie française en comparaison avec celui de l'Allemagne. Si le constat est exact, l'argumentaire employé est faussé, car les deux pays ne sont pas confrontés aux mêmes nécessités.

Alexander Smoltczyk, journaliste du plus grand et plus influent hebdomadaire allemand, Der Spiegel, s’est fendu d’un éditorial réjouissant concernant l’état calamiteux de l’économie française. Avec une agréable condescendance le journaliste pointe l’écart existant entre les deux pays, entre une "Mannschaft" retrouvée et le "Malaise" français. Bien évidemment il serait mal avisé de contester une telle leçon tant les divergences en termes de performances économiques semblent profondes. Mais il reste à en déterminer les causes et les origines.

Pour commencer, le PIB. Même si  Alexander Smoltczyk pointe les écarts actuels de croissance, il serait peut-être plus sérieux de prendre en compte des données un peu plus longues pour obtenir une vision plus claire. Et…oh surprise, les croissances des deux pays se chevauchent parfaitement depuis plus de 20 ans.

France – Allemagne. PIB réel. 1990-2013

Sur ce point, difficile de faire la leçon. La France semble tout aussi capable de générer de la croissance que son voisin. Par contre, en raison des divergences démographiques des deux pays, le PIB par habitant est à l’avantage de l’Allemagne.

PIB par habitant. France –Allemagne.

Sur cette base, tout commentateur avisé se fera un plaisir de rappeler que l’Allemagne est proche du plein emploi alors que la France compte 10% de chômeurs. Sur ce point, aucune contestation n’est possible. La réalité est claire.

Taux de Chômage. France- Allemagne. 1997-2013

Mais une question se pose. Comment l’Allemagne est-elle parvenue à faire baisser son taux de chômage alors même que la croissance est identique à celle de la France ? L’Allemagne est réputée pour avoir maintenu ses coûts salariaux par rapport à la France, est-ce la réalité ?

Rémunération des salariés. France - Allemagne

Oui. Les salaires allemands sont restés contenus alors que les Français ont vu leur rémunération progresser sensiblement. Avec une telle situation, il est alors raisonnable de penser que l’économie allemande soit parvenue à créer beaucoup plus d’emplois que la France.

Selon l’institut officiel de statistiques allemand, Destatis, l’Allemagne comptait 38.7 millions d’emplois en 1990  contre 41.7 millions aujourd’hui. Soit une belle progression de 3 millions d’emplois, ou de 7.75%. En France, et selon l’INSEE, le nombre d’emplois est passé de 23.2 millions en 1990 à 26.3 millions aujourd’hui. Soit une progression de 3.1 millions d’emplois, un peu plus qu’en Allemagne, mais surtout une hausse de 13%. A peu près le double de son voisin.

Il apparait donc que l’économie allemande ne crée pas plus d’emplois que la France. Et ce malgré une sévère politique salariale. Alors pour continuer avec les préjugés il suffit de se reposer sur une valeur sûre, les Français sont fainéants et les allemands sont travailleurs. Les heures travaillées doivent donc diverger fortement.

Nombre moyen annuel d’heures travaillées. France – Allemagne.

Non plus. Le fait est que 28% de la population active travaille à temps partiel en Allemagne, contre 18% en France, ce qui vient peser lourdement sur le nombre total d’heures travaillées. 

Il doit rester des éléments à comparer, la France ne peut pas s’en sortir comme ça. La productivité ? Un Allemand travaille moins mais doit certainement produire plus.

PIB réel par heure travaillée. France-Allemagne. 1990-2011

Toujours pas. Un Français est resté plus productif pendant l’ensemble de la période considérée. Cela devient pénible maintenant. La supériorité de l’économie allemande doit bien venir de quelque part. Les facteurs globaux de productivité (le progrès technique) ?

Les deux pays sont aussi peu convaincants l’un que l’autre pour cette catégorie. Mais la France est encore devant. Toujours rien.

Restent quelques statistiques à explorer, notamment celles relatives à la démographie. La population en âge de travailler, c’est-à-dire de plus de 15 ans a chuté de 1.2 millions de personnes en Allemagne depuis 1999. En France, cette même population a progressé de 4.7 millions de personnes pour la même période. Soit un différentiel de 6 millions de personnes au total.

Une démographie plus importante en France et une croissance similaire entre les deux pays ne peut aboutir qu’à la situation actuelle. Plus de chômage, et plus d’inactifs en France. Aucun autre facteur ne parvient à convaincre totalement sur les différences économiques entre les deux pays. La France a besoin de bien plus de croissance que son voisin pour parvenir au plein emploi. C’est-à-dire que la France nécessite une politique monétaire bien plus agressive que celle dont a besoin l’Allemagne. Et la politique menée par la BCE reste celle de la Bundesbank. Le tandem franco-allemand se résume aujourd’hui à un arbitrage. Et entre le chômage en France et un surplus d’inflation en Allemagne, la BCE a choisi. Ce sera 10% de chômage en France en attendant que les salaires baissent suffisamment pour compenser la plus forte démographie française. Un joli programme.

A lire également, le nouveau livre de Nicolas Goetzmann : Sortir l'Europe de la crise : le modèle japonais, (Atlantico éditions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

04.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

07.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
le Gône
- 31/07/2014 - 12:28
Ah Nom de Dieu...
Si je résume bien la pensée de ce brillant économiste..les Allemands ont tout faux et les Français ont tout juste ..ben moi qui ne suis pas aussi brillant ni économiste..je peux vous dire que cet article et sa démonstration de bazard..c'est juste une gosse connerie !!
vangog
- 31/07/2014 - 10:11
@Benvoyons tenter d'amalgamer le FN
avec l'archaïque politique Mitterrandienne, ou celle du Venezuela, est bien naïf de votre part! C'est aussi le signe d'un manque cruel d'argument...
Mitterrand n'a eu de politique volontariste que sociétale. Pour le reste de l'économie, qu'il haïssait, c'était plutôt: "laisser-faire, laisser-pourrir". Sa politique monétaire était au diapason de sa politique économique: la réaction, au dernier moment et dans l'urgence, devant les désordres provoqués par les très bêtes lois gauchistes et le manque total d'anticipation industrielle.
Il faut, au contraire, anticiper la politique monétariste et industrielle que fera la France, après l'effondrement de l'Euro créé par Mitterrand ( un vrai destructeur, celui-là! Tiens! La gauche ne parle plus de ses quatorze années d'erreurs...). Mais vous pouvez, aussi, continuer avec le programme réactionnaire de l'UMPS...et rêver de réformes que vous ne ferez jamais!
Benvoyons
- 31/07/2014 - 09:39
vangog 30/07/2014 - 23:51 Tu es bien le représentant du FN FDG
car l'un ne va pas sans l'autre. Tu dis: "Seule une politique volontariste, industrielle et monétaire peut sortir la France de l'ornière" donc en effet dans le programme du FN nous trouvons bien aussi le programme du FDG. C'est une politique du tout État, de l’État qui peut tout pour vous. Au dernière nouvelle rien de nouveau car Mitterrand (avec son merveilleux conseiller économique Attali disait la même chose) dans son programme. Retraite à 60ans pour tous,Nationalisation des Banques et de l’Industrie, d'ailleurs ils disaient "Seule une politique volontariste, industrielle et monétaire peut sortir la France de l'ornière" tient comme le FN ! C'est normal se sont les mêmes ENA qui ont fait le programme FN FDG. Résultats: Il suffit de lire les articles sur l'économie du Venezuela, de la Corée du Nord....Résultats du programme Socialiste de 81 :===
Inflation France(1985 5.8 %)(1984 7.4 %)(1983 9.6 %)(1982 11.8 %)
(1981 13.4 %) Chômage en France pendant 3 dévaluations et nationalisations des Banques et autres entreprises et que la planche à billet de la Banque de France tournait à feu continu. Qu'il y avait des Frontières. (1981 6,3)(1982 6,9)(1983 7,2)(1984 8,4)
(1985 8,9).