En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 1 heure 18 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 2 heures 54 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 6 heures 3 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 8 heures 51 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 10 heures 20 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 19 heures 44 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 20 heures 59 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 22 heures 26 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 2 heures 4 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 4 heures 20 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 7 heures 47 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 8 heures 13 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 10 heures 45 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 20 heures 18 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 21 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 1 heure
Exception qu'ils disaient...

Comment la carte mondiale des collectionneurs d'art dessine la perte d’influence culturelle française

Publié le 13 juillet 2014
Comme chaque année, ARTNEWS publie la liste des "200 Top collectors", les acheteurs les plus actifs dans le monde. La France, supposée reine des beaux-arts, y totalise péniblement 8 collectionneurs.
Nina Rodrigues-Ely enseigne le Marché de l'art contemporain et l'Art contemporain à l'INSEEC Business School et participe au comité de perfectionnement de l'IESA. Nina Rodrigues-Ely est également la fondatrice de l'Observatoire de l&...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nina Rodrigues-Ely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nina Rodrigues-Ely enseigne le Marché de l'art contemporain et l'Art contemporain à l'INSEEC Business School et participe au comité de perfectionnement de l'IESA. Nina Rodrigues-Ely est également la fondatrice de l'Observatoire de l&...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comme chaque année, ARTNEWS publie la liste des "200 Top collectors", les acheteurs les plus actifs dans le monde. La France, supposée reine des beaux-arts, y totalise péniblement 8 collectionneurs.

Si l'on peut s’interroger sur les critères de sélection ainsi que sur leurs capacité à entièrement rendre compte de la nouvelle dynamique des collectionneurs français, il est clair que la liste retenue cette année par la revue ARTNEWS reflète les différents types de comportements, tout particulièrement au sein des huits collectionneurs français retenus. 

Les amateurs d’art engagés et passionnés comme Antoine de Galbert et les Gerlain.

Bon nombres de collectionneurs français passionnés d'art contemporain tendent à devenir de véritables spécialistes en s'engageant personnellement, voire intimement dans des actions de mécénat ou d'utilité publiqueA l’esprit  prospectif, ils sont conscients de détenir le pouvoir économique et participer à la création du premier marché. Ils mettent aussi en place des dispositifs d'organisation, de diffusion de l'art contemporain, de soutien aux artistes.

Les grands mécènes à l’ancienne comme Hélène et Michel David-Weill ou les Rotschild 

Ils sont animés par une passion et un esprit philanthropique dirigeant leur collection autour des Arts Décoratifs, les Beaux Arts, se référant ainsi à une généalogie familiale.

Les nouveaux mécènes comme Bernard Arnault ou François Pinault

Ils dirigent  et développent leur fondation avec un esprit. Ainsi l'art contemporain est-il devenu un des outils avérés de stratégie dans l'économie du luxe. Par sa proximité avec le monde des arts ou sa sensibilité artistique, un dirigeant doit se faire visionnaire, distiller son aura par sa capacité à faire rêver et faire naître des projets ou visions d'artistes hors du commun.

Les récentes vocations comme Carmignac qui dirige un fond d’investissement.

Sa fondation ouvrira bientôt à Porquerolles, une île enchanteresse du sud de la France. Une direction assumée et mimétique Art contemporain  qui correspond comme beaucoup d’autres collectionneurs à «une façon d'être en contact avec le monde de demain, de comprendre la forme qu'il sera amené à prendre.

Au-delà du seul cas français, les personnalités qui composent cette liste ont pour point commun une capacité d’achat hors-normes et un degré d’influence qui en est le corollaire. C’est un instantané des nouvelles classes dirigeantes dans le monde et un miroir de la globalisation.

>>> Voir ici pour consulter le classement réalisé par ARTNEWS dans son intégralité

Le classement illustre aussi une cartographie du mouvement des forces identitaires issues de la mondialisation. Ainsi les USA restent prépondérants avec 99 grands acheteurs sur les 200 sélectionnés par la revue. Le reste se déploie entre l’Amérique Latine (10), l’Europe (67), le continent asiatique (15), Russie et Ukraine(4), le Qatar (1), Afrique du sud (1)… La France compte seulement 8 acheteurs dans le classement.

Il faut savoir que l’art, le développement de son marché a toujours épousé les oscillations géopolitiques et les grandes mutations commerciales. De la Renaissance au XVIIIème siècle, de la révolution industrielle à l'avènement de la bourgeoisie, de la modernité à l'hégémonie américaine après guerre, des collections se sont faites, défaites, d'autres se sont refaites.

Le marché de l'art s'est radicalement transformé ces dernières années. L'internet et la révolution technologique en ont modifié structurellement les modes de promotion et de transaction, une évaluation que l'on peut aujourd'hui suivre dans un flux continu.


Il a suivi les transformations de l'économie mondiale amorcée dans les années 80 : les années Reagan et les années Tatcher, la chute du mur de Berlin et l'affaissement du bloc Est-Ouest, l'ouverture de la Chine et le déplacement du centre de gravité économique vers l'Asie, l'émergence des ultra fortunes et l'afflux considérable de liquidité dans l'économie mondiale.

Comme toujours l'art devient un prétexte identitaire et communicant, l'apparat des nouvelles classes économiques dirigeantes.

Dans la fulgurance de ces mutations, l'art contemporain, considéré comme un luxe, est reconnu par le monde de la finance comme une niche passion, une alternative de diversification d'investissements. Ces dix dernières années on a assisté à des modifications conjoncturelles des acteurs du marché comme:

  • Le développement géostratégique des grandes foires majeures dans des villes comme New York, Londres, Miami, Paris Hong Kong,
     
  • L’explosion des fonds d’investissement en occidents et des « Art Stock Exchange » en Chine
     
  • L’apparition d'une nouvelle conception de "ports francs" sur les aéroports de villes stratégiques, véritables forteresses de luxe
     
  • Le retour en force des Art Advisors, résurgence contemporaine du métier d'intermédiaire, jadis conseiller des princes
     
  • L’irruption des méga galeries, méga organisations à tendance muséale, dont certaines positionnent leurs succursales sur la planète comme des pions sur un échiquier.
     

Par delà le simple investissement, un bon nombre sont devenus des influenceurs, voire des prescripteurs dans l’écosystème de monde de l’art par leur professionnalisation à travers une fondation, des activités de grands mécène ou de découvreurs (Phelps de Cisneros, De Galbert, Pinault, Arnaud, Ullens…)

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 14/07/2014 - 14:50
Peu importent les collectionneurs,
c'est de vrais artistes dont manque la France ! Et les artistes ont besoin d'environnement libre et favorable, pour se développer et s'en faire l'écho.
En subventionnant exceptionnellement la culture, les gauchistes ont perverti cet environnement, en ont fait une prison dorée où la promotion est déterminée, non par la créativité, mais par l'engagement idéologique...tout le contraire de la Liberté nécessaire à l'éclosion artistique!
Comment devenir les témoins impartiaux d'une société dont les artistes sont, le plus souvent, devenus les complices idéologiques, par goût ou par opportunisme?
Très chère exception culturelle française...encore une impasse gauchiste!