En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
light > Media
Disparition
Mort du journaliste Pierre Bénichou à l'âge de 82 ans
il y a 56 min
décryptage > Santé
Résultats prometteurs

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

il y a 2 heures 28 min
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 4 heures 20 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Santé
Plan d'action

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les dividendes 2020 seront aussi confinés : les dirigeants politiques veillent au grain, par démagogie ou par nécessité

il y a 7 heures 5 min
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 18 heures 59 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 1 jour 46 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
"Souveraineté nationale et européenne"
Coronavirus : Emmanuel Macron annonce la production de millions de masques et promet une "indépendance pleine et entière" de la France
il y a 1 heure 29 min
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 2 heures 44 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 4 heures 49 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 5 heures 17 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Politique
Certitudes

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Santé
Gestion de crise

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

il y a 7 heures 18 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 1 jour 2 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 1 jour 58 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 1 jour 2 heures
Esprit de contradiction

La Bolivie invente les horloges à tourner en sens inverse pour se libérer de l’impérialisme occidental

Publié le 06 juillet 2014
La Bolivie s’invente une "heure du Sud" qui inverse la course des aiguilles sur les horloges du pays. Une transgression symbolique pour tenter d’échapper aux rythmes "civilisés" du temps.
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Bolivie s’invente une "heure du Sud" qui inverse la course des aiguilles sur les horloges du pays. Une transgression symbolique pour tenter d’échapper aux rythmes "civilisés" du temps.

Géopolitiquement écrasés par le poids de l’Amérique yankee, les Sud-Américains adorent se venger en détraquant le temps. La semaine dernière, la Bolivie décrétait une inversion du cours des aiguilles sur les cadrans des horloges officielles du pays. Cette nouvelle "heure du Sud" proclame une double ambition. D’une part, adapter l’heure à une inattendue mystique du Sud, pour retrouver "le chemin de l’identité des peuples de l’hémisphère sud" – où le soleil passe dans le ciel de gauche à droite (à l’inverse de sa course de notre côté de l’équateur). D’autre part, casser les codes traditionnels du temps tel qu’il a été pensé et affiché par les Occidentaux, pour marquer une rupture mentale avec l’ordre du temps des grandes puissances qui dominent la planète.

C’est bien la preuve que le pouvoir de contrôler l’heure et d’en fixer le cours est, depuis l’aube de notre civilisation, un privilège régalien – réservé aux souverains et aux prêtres. En 2007, le lider vénézuélien Hugo Chavez avait déjà détraqué toutes les références horaires de la planète en décalant d’une demi-heure l’heure légale de Caracas : la nouvelle "heure bolivarienne" se trouvait désormais à 4 h 30 de l’heure UTC (Universal Time Coordinated), base international de calcul des heures du monde. Toujours ce souci de marquer le temps autrement. Les horlogers suisses avaient dû rééditer en urgence tous les cadrans de leurs montres à multiples fuseaux horaires : comme on sait qu’il n’y a jamais le "feu au lac" côté suisse, certaines marques n’ont toujours pas compris que l’heure bolivarienne avait changé – ce qui produit encore, de temps en temps, de vrais cadrans caracastrophiques

Cette manipulation de l’heure n’est pas nouvelle. En 1793, sous la Terreur, le Comité de salut public avait imposé une "heure décimale" (base : 10) à la place du traditionnel décompte duodécimal (base : 12) des heures : la journée était donc divisée en 10 heures de 100 minutes décimales qui comptaient chacune 100 secondes décimales. Les horlogers avaient dû en urgence recalculer tous les rouages de leurs pendules pour des heures révolutionnaires qui valaient 2 heures et 24 minutes de l’Ancien régime et des années républicaines qui ne comptaient plus que 10 mois de trois fois dix jours.

Cette heure décimale – que personne n’a jamais admise, ni même comprise, ni vraiment utilisée – sera abolie en 1795, mais reprise un temps par la Commune de Paris, en 1871, puis par les Bolcheviks russes en 1917. Mussolini lui-même en aura la tentation en 1922. En 1988, le Swatch Group suisse tentera en vain d’imposer une "heure internet" calée sur 1 000 unités quotidiennes (beat) qui équivalaient à 1 minute et 26,4 secondes : à midi, il était ainsi @500 (at 500 beats)…

Paradoxalement, d’autres tentatives d’imposer une heure décimale viendront du camp capitaliste, quand il s’agira, pour quelques patrons, de pousser plus loin la rationalisation des gestes de chaque ouvrier sur une chaîne de production : difficile de calculer, puis d’additionner des temps courts simultanés en base duodécimale (12 : les heures) et en base sexagésimale (60 : minutes et secondes), sachant qu’on divise par ailleurs les secondes sur une base 10 (dixième, centième, millième, etc.). On a donc construit, à l’aube du fordisme, des chronographes capables de décompter le temps en secondes décimales…

Les amis de Robespierre et de Lénine n’ont cependant pas inventé les heures décimales : il y a trois mille ans, les Chinois mesuraient déjà les heures décimales () grâce à leurs clepsydres (horloges à eau), alors que les anciens Egyptiens divisaient également la journée en 10  heures décimales.

Dire l’heure, c’est régler et maîtriser la vie de ceux qui s'y plient. Sous l’Occupation, la France s’est mise à l’heure allemande (elle y est d’ailleurs toujours). En 1884, quand toute la planète avait adopté le système de découpage de la planète en 24 fuseaux horaires, avec le méridien de Greenwich (Royaume-Uni) comme base, la France avait boudé cette "heure anglaise" pour s’en tenir au méridien de Paris jusqu’en 1911.

L’inversion du sens des heures "à la bolivienne" est une tentation tout aussi ancienne. L’adoption des premiers cadrans solaires, qui voient l’ombre des heures défiler circulairement de droite à gauche (en fonction de la rotation du soleil dans le ciel de l’hémisphère nord), a rendu plus familière le défilement des heures de la droite vers la gauche : les cadrans solaires étaient visibles partout et compréhensibles par tous. Il s’agit d’une pure convention, généralisée dès le XVIIe siècle, mais largement contournée auparavant, notamment pour des raisons religieuses.

Dans les cultures qui écrivent de droite à gauche, la lecture circulaire de l’heure de la gauche vers la droite paraît la plus "logique". Ce qui explique des horloges inversées hébraïques ou arabes, comme celle de l’ancien hôtel de ville du quartier juif de Prague ou celle de la grande mosquée de Testour, en Tunisie. Cette inversion de l’heure pour s’en réapproprier le cours apparaît également dans les tentatives islamistes de créer – à la place du temps officiel UTC – une "heure de La Mecque" qui deviendrait le méridien zéro du temps planétaire : les aiguilles des nouvelles horloges chargées de décompter ces heures mecquoises tourneraient à l’envers pour bien marquer la rupture avec les temps anciens.

En réalité, on trouve dans bien des églises chrétiennes, notamment en Italie, des horloges qui décomptent les heures de la gauche vers la droite : édifiée en 1443, celle du Duomo de Florence (cathédrale Santa Maria del Fiore) n’a qu’une aiguille, qui commence son tour du cadran au coucher du soleil – lequel change tous les jours, d’où la nécessité de recaler régulièrement cette horloge (une fois par semaine au Duomo). C’est un souvenir du temps où les codes de l’heure telle que nous la pratiquons aujourd’hui n’étaient pas encore formalisés.

Faut-il regretter le joyeux désordre de ce temps gyrovague et de ces heures à géométrie variable ? L’insistance historique des malfaisants et des "guides" à reformater un temps sédimenté au cours des cinq derniers millénaires incite à la prudence, mais c’est parfois pour notre bien : Calvin, le "grand réformateur" de Genève, a inventé la ponctualité en exigeant des Genevois qu’ils consacrent à Dieu "chaque minute de leur vie". À une époque où les cadrans n’avaient pas d’aiguille des minutes, c’était problématique, mais les Suisses en ont profité pour inventer l’horlogerie moderne à deux ou trois aiguilles !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 07/07/2014 - 04:08
Joli l'article !
Cet article sur l'heure donne le vertige...
Accessoirement, il y a d'autres pays ou régions qui se sont mis à décaler leur heure d'une demi-heure...
D'autres qui ont changé purement et simplement de date en déplaçant l'anti-méridien en leur faveur...
Mais l'éventuelle future heure de la Mecque me donne des sueurs froides ! Euh non : glacées !