En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Les prévisions de Météo nous promettent un été très chaud pour 2014.
Misons fûté

Sous le soleil : comment bien choisir ses vacances quand l'été va être chaud

Publié le 04 juillet 2014
De haute températures sont attendues sur les premières semaines de juillet ainsi que sur pratiquement tout le mois d'Août dans l'Hexagone. Une tendance qui réjouit logiquement les saisonniers mais qui devrait plus qu'a l'habitué pousser les Français en masse vers le littoral, les régions montagneuses et le grand-est risquant d'être sujettes à des séries d'orages et de fortes chaleurs.
Laurent Serfaty est rédacteur en chef du site EasyVoyage.com
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Serfaty
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Serfaty est rédacteur en chef du site EasyVoyage.com
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De haute températures sont attendues sur les premières semaines de juillet ainsi que sur pratiquement tout le mois d'Août dans l'Hexagone. Une tendance qui réjouit logiquement les saisonniers mais qui devrait plus qu'a l'habitué pousser les Français en masse vers le littoral, les régions montagneuses et le grand-est risquant d'être sujettes à des séries d'orages et de fortes chaleurs.

Atlantico : Les prévisions de Météo nous promettent un été très chaud pour 2014 avec des températures hautes sur juillet et particulièrement sur août. Quelles destinations faut-il privilégier en France en prenant cette donne en compte ?

Laurent Serfaty : On remarque effectivement au regard d’enquêtes que nous avons pu mener que les Français font du climat leur tout premier critères de vacances pour cet été alors que le temps ne rentre à l’inverse que très peu en compte pour les séjours d’hiver. Néanmoins on peut difficilement imaginer qu’une très grande chaleur pose un problème aux vacanciers qui se rendront près des littoraux, puisque les températures n’iront probablement pas jusqu’à devenir caniculaires. Etant donné le degré d’attention des vacanciers modernes face à la chaleur (usage de crèmes, de protections anti-UV…) il est aujourd’hui largement supportable de passer un après-midi par 33-35°C sans que votre séjour en soit ruiné. Tant que l’on n’approche pas des 38-40°C, il n’y a pas grand-risque donc.

Le vrai problème est posé par les éclats d’orages qui risquent logiquement d’arriver avec de telles chaleurs (Météo France prévoit ainsi des perturbations sur la deuxième moitié du moi de juillet sur les reliefs tandis que l’Ouest et le Nord-Ouest devraient voir des orages sur la fin du mois d’août, NDLR). Ces orages auront toutefois plutôt tendance dans l’ensemble à rafraîchir qu’à inonder, et seront même probablement bienvenus dans les régions les plus chaudes.

Ces chaleurs sont dans l’ensemble une très bonne nouvelle pour les vacanciers et les professionnels du tourisme car elles permettent d’assurer une meilleure répartition sur l’ensemble du territoire. Nous avons ainsi pu observer que presque 3/4 des Français resteront dans l’hexagone cet été, 17% d’entre eux choisissant notamment les côtes bretonnes, en hausse de 6 points par rapport à l’année dernière. On retrouve également sur le podium, la Côte Aquitaine (13%) et la Côte d’Azur (13%). Parmi les surprises du classement, la région Rhône-Alpes s’offre une hausse de 4 points d’intention de fréquentation cette année, à 11%.*

Existent-ils à l’inverse des zones du pays qu’il faudrait éviter par risque de trop grandes chaleurs ?

Je resterai sceptique pour deux raisons : il faut tout d’abord modérer la validité d’une prévision météo faîtes un mois à l’avance, même si des orientations intéressantes peuvent en ressortir. Deuxièmement on voit que les Français continuent de plébisciter la côte Atlantique (y-compris dans sa partie sud) et le Sud-est alors que ces régions font pourtant partie des coins chauds de l’Hexagone. On peut s’attendre aux plus grosses chaleurs du côté de Nice, de Toulouse, mais aussi de… Strasbourg où l’on connaît aussi de forts pics de température au plus fort de l’été. Cela est notamment dû aux pics de pollution constaté tout le long des frontières suisses et allemandes, notamment dans les zones montagneuses. Je ne suis néanmoins pas inquiet pour l’ensemble du littoral, les gros des chaleurs difficiles à supporter ayant plutôt tendance à se concentrer dans les terres.

Même pour le littoral Nord, la situation devrait être idyllique. La Normandie a déjà enregistré un très bon été 2013 avec un taux de remplissage de près de 98%, un fait dû notamment au beau temps évidemment. Idem pour la Bretagne qui attire toute les attentions depuis les vacances de Pâques et les ponts du mois de mai.  Dans l’absolu, vous n’avez pas grand-chose à craindre des grandes chaleurs annoncées tant que vous restez près d’une piscine ou d’un littoral pour vous rafraîchir.

 

* Chiffres tirés du 3ème Baromètre 2014 Easyvoyage réalisé par l’institut Panel On The Web / Promise Consulting Inc.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires