En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

06.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

07.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 9 min 44 sec
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 1 heure 38 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 1 heure 57 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 3 heures 30 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 5 heures 20 min
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen est d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 20 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 1 jour 31 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 1 jour 1 heure
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 45 min 57 sec
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 2 heures 7 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 4 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 5 heures 3 min
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 19 heures 55 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 20 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 1 jour 49 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Changement climatique : ce qu'il faudra faire pour s'y adapter

Publié le 22 juin 2014
L'adaptation émerge aujourd'hui comme une dimension incontournable de la réponse au changement climatique. Complémentaire à l'indispensable réduction des émissions de gaz à effet de serre, ses enjeux restent cependant largement méconnus. Extrait de "L'adaptation au changement climatique", de Valentine van Gameren, Romain Weikmans et Edwin Zaccai, publié aux éditions La Découverte (2/2).
Valentine van Gameren est chercheuse au Centre d’études du développement durable (CEDD) de l’Université libre de Bruxelles (ULB). Ses travaux portent principalement sur l’adaptation du secteur forestier au changement climatique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Romain Weikmans est chercheur au CEDD de l’ULB et travaille sur les aspects internationaux de l’adaptation au changement climatique. Il a été chercheur visiteur à l’Environmental Change Institute de l’université d’Oxford.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edwin Zaccai est professeur à l’ULB et directeur du CEDD. Il a enseigné à Sciences Po Paris et a publié plusieurs ouvrages de réflexion sociopolitique sur le développement durable.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valentine van Gameren
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valentine van Gameren est chercheuse au Centre d’études du développement durable (CEDD) de l’Université libre de Bruxelles (ULB). Ses travaux portent principalement sur l’adaptation du secteur forestier au changement climatique.
Voir la bio
Romain Weikmans
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Romain Weikmans est chercheur au CEDD de l’ULB et travaille sur les aspects internationaux de l’adaptation au changement climatique. Il a été chercheur visiteur à l’Environmental Change Institute de l’université d’Oxford.
Voir la bio
Edwin Zaccai
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edwin Zaccai est professeur à l’ULB et directeur du CEDD. Il a enseigné à Sciences Po Paris et a publié plusieurs ouvrages de réflexion sociopolitique sur le développement durable.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'adaptation émerge aujourd'hui comme une dimension incontournable de la réponse au changement climatique. Complémentaire à l'indispensable réduction des émissions de gaz à effet de serre, ses enjeux restent cependant largement méconnus. Extrait de "L'adaptation au changement climatique", de Valentine van Gameren, Romain Weikmans et Edwin Zaccai, publié aux éditions La Découverte (2/2).

La problématique des indicateurs renvoie à la question essentielle du suivi et de l’évaluation des processus d’adaptation dans différents contextes. Un indicateur est une grandeur censée représenter l’état d’un système complexe et permettre de suivre son évolution de façon simplifiée.

Comme l’illustre la figure 4, trois types de mesures sont nécessaires vis-à-vis de la problématique de l’adaptation. Premièrement, une mesure du besoin d’adaptation est utile pour savoir où et sur quoi agir. Cette évaluation s’appuie sur la qualification et/ou la quantification du niveau de risque climatique actuel et futur, qui lui-même dépend des niveaux de stress physiques liés au climat et de la perception qu’ont les acteurs de leur exposition et de leur vulnérabilité. Des indicateurs de paramètres climatiques physiques et d’exposition sont relativement aisés à identifier, comme la fréquence de canicules dans un endroit donné (stress physiques) et le nombre de personnes exposées aux vagues de chaleur à cet endroit (exposition). En ce qui concerne la vulnérabilité, la définition d’indicateurs est compliquée par l’ambiguïté de ce concept [Klein, 2009]. Les indicateurs élaborés jusqu’ici ont eu tendance à se focaliser sur les dimensions économiques et technologiques de la vulnérabilité, réduisant ainsi sa portée [Vincent, 2007 ; Magnan, 2009], alors que d’autres dimensions — sociales, institutionnelles, politiques et culturelles notamment — sont tout aussi cruciales. Il est vrai que la disponibilité de données et la définition d’indicateurs fiables concernant ces derniers facteurs font souvent défaut. Par conséquent, la mesure de la vulnérabilité dans son ensemble se révélera sans doute toujours inachevée tant les dimensions et sous-dimensions sont multiples et spécifiques en fonction des contextes. Cependant, malgré les difficultés, certaines tentatives de classement des pays selon leur vulnérabilité existent (les classements plus connus sont le Maplecroft’s Climate Change Vulnerability Index, le GAIN’s Index of Vulnerability and Readiness et le DARA’s Climate Vulnerability Monitor).

Une fois la décision prise en faveur d’une action d’adaptation, il faut évidemment en suivre le déroulement et les effets. Cette évaluation continue est cruciale entre autres pour permettre une réponse flexible face aux incertitudes actuelles. C’est le rôle de deux autres types d’indicateurs qui concernent, d’une part, le processus d’adaptation et, d’autre part, les résultats des actions adaptatives.

Comme dans d’autres domaines, par exemple la protection de l’environnement, la mesure du processus peut souvent être réalisée plus aisément que la mesure des résultats. En effet, le nombre et le type d’actions prises en faveur de l’adaptation dans tels secteurs et par tels types d’acteurs, ainsi que le budget qui leur est consacré sont des données qui sont relativement accessibles, même s’il n’est pas toujours évident de distinguer ce qui relève vraiment de l’adaptation de ce qui est justifié par d’autres objectifs ou fait partie du processus « normal » de développement (voir le chapitre III qui examine ce problème en matière d’aide internationale au développement). Les avancées relatives à l’élaboration et à l’utilisation d’indicateurs de processus sont donc plus rapides que pour les indicateurs de résultat, pourtant plus déterminants pour savoir si les actions d’adaptation doivent se poursuivre ou évoluer.

La mesure de l’efficacité de l’adaptation, axée sur les résultats, se heurte en effet à plusieurs difficultés. Tout d’abord, si les actions peuvent engendrer des effets immédiats et à court terme, c’est surtout à long terme que leur « succès » sera ou non avéré. Le succès de l’adaptation est donc relatif à l’échelle temporelle à laquelle l’action est mise en oeuvre et il est très difficile d’évaluer à l’avance une action censée répondre à un impact futur luimême incertain. De même, l’efficacité d’une initiative dépend également de l’échelle spatiale considérée, les effets d’une action pouvant répondre positivement à un problème localisé mais le transférer ou en créer d’autres ailleurs (voir encadré infra). Si l’on peut s’accorder sur le fait que le succès d’une stratégie d’adaptation dépend de la façon dont l’action rencontre ses objectifs et affecte la capacité d’autres acteurs à atteindre leurs propres objectifs d’adaptation [Adger et al., 2005], il n’y a en revanche pas de consensus a priori sur le contenu des objectifs d’adaptation car ceux-ci dépendent notamment de valeurs divergentes selon les institutions, communautés et individus [Adger et al., 2009].

Même si toute la logique qui sous-tend l’adaptation vise une réduction de la vulnérabilité au changement climatique, les indicateurs d’une adaptation réussie ne peuvent s’appuyer sur une référence commune, à la différence de la problématique de l’atténuation du changement climatique. Cette dernière utilise en effet des données quantifiées, telles que l’évolution du nombre de tonnes de GES émis par rapport à un référentiel connu (même s’il y a aussi d’autres indicateurs, plus spécifiques aux contextes). Outre l’efficacité (atteinte des objectifs, si ceux-ci ont été définis), plusieurs critères peuvent servir de guides à l’évaluation des résultats de l’adaptation, de façon similaire à ceux utilisés pour évaluer d’autres politiques : l’efficience (rapport coût-bénéfice des actions), l’équité (distribution des coûts et bénéfices), la légitimité et la durabilité (au sens du développement durable) de l’action [Adger et al., 2005 ; Brooks et al., 2011]. Cependant, le poids accordé à ces critères dépend des valeurs des acteurs qui doivent mettre en oeuvre et évaluer l’adaptation.

Il ressort de cette situation qu’une clarification du contenu des indicateurs et une harmonisation de certains principes et concepts sont sans doute nécessaires pour servir de fondement à des systèmes d’évaluation de l’adaptation communs ou pouvant « dialoguer » entre eux, à travers la diversité des contextes. En outre, se pose la question cruciale mais non résolue de déterminer du point de vue de quels acteurs (notamment quels secteurs ou groupes sociaux) le succès peut être établi. Ce succès est en effet rarement universel en un même lieu ou pour une diversité d’acteurs et d’activités.

Extrait de "L'adaptation au changement climatique", de Valentine van Gameren, Romain Weikmans et Edwin Zaccai, publié aux éditions "La découverte", 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

06.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

07.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MC
- 22/06/2014 - 19:17
Du réchauffement au changement...
Depuis que les scientifiques ont constaté qu'il n' y avait plus de réchauffement (palier de températures), il faut parler de changement (c' est le plan "B").
Le sujet est vaste et controversé, il suffit de se rendre sur les sites spécialisés.
De toute évidence, cette affaire de climat est intéressante économiquement et fiscalement. Pas pour le consommateur qui est le gogo de cette habile arnaque.