En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

03.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

04.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

05.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Union des droites
Les Républicains : une procédure d'exclusion vise Erik Tegnér
il y a 31 min 3 sec
pépites > France
Journée de mobilisation
FNSEA – Monde agricole : 1.000 tracteurs vont converger vers Paris le mercredi 27 novembre
il y a 1 heure 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suite française" de Irène Némirovsky : adaptation méritoire d’une œuvre, dont l’auteure puis l’exhumation littéraire firent grand bruit en leur temps

il y a 1 heure 38 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 3 heures 28 min
décryptage > Société
L’enfer, c’est nous autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 7 heures 9 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 8 heures 49 min
décryptage > Europe
UE

Déficit : hypocrisies, contradictions et jeux de dupes à tous les étages européens

il y a 9 heures 27 min
Justice
Carlos Ghosn et son épouse Carole ont pu enfin communiquer pour la première fois en sept mois
il y a 54 min 1 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les renards et les lions" de Marcello Simonetta : le destin hors norme des fils de Laurent de Médicis

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

il y a 1 heure 46 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 4 heures 43 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 5 heures 41 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 6 heures 56 min
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 7 heures 40 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 8 heures 35 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 9 heures 6 min
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 18 heures 13 min
© Pixabay.com
"Peer Gynt" est une pièce sur la quête de soi.
© Pixabay.com
"Peer Gynt" est une pièce sur la quête de soi.
Atlanti-culture

"Peer Gynt" en version courte... et très réussie

Publié le 28 mai 2014
Le théâtre de la Tempête offre, avec l'irrésistible "Protée" et ce "Peer Gynt" , une saison de féerie, de rêve et de littérature théâtrale. On ne se lasse pas des grands textes.
Françoise Hamel est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Françoise Hamel pour Culture-tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Françoise Hamel est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le théâtre de la Tempête offre, avec l'irrésistible "Protée" et ce "Peer Gynt" , une saison de féerie, de rêve et de littérature théâtrale. On ne se lasse pas des grands textes.

Thème

"Peer Gynt", la pièce de la quête de soi, ne se résume pas à ses péripéties farfelues et irréelles. Ibsen ( 1828-1906) disait que c’était ce qu’il avait écrit de plus fou. Vivant alors en Italie, il fut comme rattrapé par les fantômes et les contes mythiques de sa Norvège natale, remplis de maléfices et de Trolls, ces créatures monstrueuses, assoiffées de mal et de tromperies.

L’auteur de "Une maison de poupée", "Hedda Gabler" ou "Le canard sauvage" n’en oublie pas pour autant la vive critique de la société et des comportements égoïstes. Son personnage, Peer, ne cherche pas à plaire. Au contraire, il se revendique désagréable, prétentieux, arriviste sans foi ni loi, "chargé comme un chameau du bien et du mal d’autrui".

Au début de la pièce, il vit misérablement avec une mère vociférante qui a l’air d’être sa fiançée, avec ses longs cheveux roux de sorcière ou de jolie poupée. Pour son fils, le Diable est en toutes les femmes. Il faut fuir.

Sa quête initiatique commence. Il quitte Solveig, la jeune fille idéale, qui l’aime, pour aller en enlever une autre le jour de ses noces. En pensée, il convoitera la fille du roi des Trolls et se verra obligé de l’épouser. Un petit Troll naîtra, ou un bouc. Peer fuit encore. A lui l’avenir. Il devient un armateur riche et pourquoi pas un prophète du désert couvert de beautés féminines ondulantes. Mais d’abandons en abandons, quand Peer rentra-t-il enfin au pays pour "entendre mugir le sapin"?

Points forts

1) La pièce qui normalement dure 7 heures est ici réduite à 2h10 sans que l’on soit frustré. Tout y est. Les interrogations sur le "comment vivre", "être soi-même","réussir ou rater"…ne sont pas appauvries.

2) La mise en scène de troupe réalisée par Christine Berg emporte le spectateur. Même si Peer ( Antoine Philippot) et sa mère ( Céline Chéenne) ressortent, tous les acteurs sont parfaits. Ils jouent plusieurs rôles et passent de l’homme à la femme sans qu’on y voie le museau d’un Troll. Le rythme et l’énergie ne les lâchent pas.

3) Le visuel. L’espace scénique et les costumes de Pierre-André Weitz , sur le fond noir d’un rond de cirque assez abstrait, sont d’une vraie beauté. C’est sombre et parfois pailleté . L’atmosphère féérique et effrayante de l’univers des Trolls saisit comme dans un cauchemar enfantin. Les ragondins géants ont des longues queues qui font peur.

La scène où Peer déflore la mariée volée est magnifique avec la tache rouge qui grandit peu à peu sur la robe blanche.

Points faibles

L’orchestre sur la scène, avec clavier et percussions, a beau être très bon, sa présence dérange un peu. Il appartient à un autre univers, contemporain et réaliste. Mais c’est une tendance actuelle au théâtre...

En deux mots ...

Le théâtre de la Tempête offre, avec l'irrésistible "Protée" et ce "Peer Gynt" , une saison de féerie, de rêve, de littérature théâtrale. On ne se lasse pas des grands textes.

Et si l’on ne revient pas de chez les Trolls, "soi-même" est peut-être le pays où l’on n’arrive jamais…..

Recommandation

Excellent Excellent

Information et réservation

Peer Gynt, de Henrik Ibsen. Mise en scène : Christine Berg, Théâtre de la Tempête (Cartoucherie de Vincennes), Route du Champ-de-Manoeuvre (Sortie 6 du métro Château de Vincennes puis navette gratuite) 75012 Paris. Tél. : 01 43 28 36 36 Jusqu’au 8 juin.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

03.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

04.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

05.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires