En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 15 min 26 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 1 heure 1 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 1 heure 57 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 3 heures 58 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 5 heures 29 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 5 heures 41 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 7 heures 14 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 7 heures 29 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 7 heures 50 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 8 heures 16 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 42 min 22 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 1 heure 15 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 3 heures 26 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 4 heures 10 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 5 heures 39 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 6 heures 11 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 7 heures 19 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 7 heures 42 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 8 heures 11 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 8 heures 21 min
© Flickr/Muffet
© Flickr/Muffet
Grand méchant loup

Marche mondiale contre Monsanto : comment séparer le bon grain de l’ivraie entre accusations fantasmagoriques et vrais griefs

Publié le 28 mai 2014
Ce samedi 24 mai, des millions de citoyens se sont rassemblés dans le monde entier à l'occasion d'une manifestation anti-Monsanto. Le géant de l'agro-alimentaire alimente les fantasmes à son égard, pourtant il a à son crédit des avancées majeures qui permettent aujourd'hui de subvenir aux besoins d'une population croissante.
Marcel Kuntz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS dans le laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale. Il est Médaille d'Or 2017 de l'Académie d'Agriculture de France ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce samedi 24 mai, des millions de citoyens se sont rassemblés dans le monde entier à l'occasion d'une manifestation anti-Monsanto. Le géant de l'agro-alimentaire alimente les fantasmes à son égard, pourtant il a à son crédit des avancées majeures qui permettent aujourd'hui de subvenir aux besoins d'une population croissante.
  1. Atlantico : La troisième marche annuelle contre Monsanto a été organisé le 24 mai dernier, réunissant plusieurs millions de personnes à travers 52 pays. Les dérives d'ingérence de la firme dans la gestion des agriculteurs, et plus globalement le manque d'indépendance alimentaire de pays entiers sont dénoncés par les manifestants. Sur le plan politique, Monsanto se voit accuser de corruption. En marge de ces accusations, un de ses cadres a été récemment récompensé par le Prix mondial de l'alimentation pour "sa contribution à  améliorer la qualité, la quantité et la disponibilité de nourriture présente dans le monde". Comment expliquez-vous ce paradoxe ?

Marcel Kuntz : Monsanto a un problème d’image de marque. Ils n’ont pas réalisé à temps que leur communication n’était pas adaptée à l’Europe, et même contreproductive, offrant le flanc aux attaques teintées d’anti-américanisme et d’anti-capitalisme. Qui ont fait tache d’huile, car les habiles anti-OGM ont vu le talon d’Achille. Cela étant dit, les "millions" de manifestants se réduisent dans les faits à quelques dizaines de milliers. Les marches anti-Monsanto existent plus sur internet que dans la rue ! Qu’un célèbre docu-menteur anti-Monsanto (que j’analyse point par point dans mon dernier ouvrage) puisse devenir une référence nous en apprend plus sur les dérives de la course à l’audimat que sur cette société.

La conversion de Monsanto aux biotechnologies est une aventure technique similaire à celle d’Apple ou de Microsoft dans un autre domaine, mais avec deux différences de taille : un passé de chimie lourde qui pèse sur son image et des produits qui ne bénéficient pas directement au grand public. Si un Prix est remis pour l’invention de la transgénèse, il est normal d’associer tous les artisans, dont le chercheur de Monsanto, car il a été parmi les pionniers. Ses publications scientifiques en témoignent.

  1. Outre des ratés dans sa communication, l'entreprise laisse au regard de son histoire une succession de découvertes et d'applications à l'origine de multiples scandales, qu'il s'agisse du "Round-Up", responsable de nombreux cancers, de communication mensongère sur les caractéristiques de ses produits et qui ont notamment conduit à  une sur-utilisation néaste pour l’environnement (voir ici). Peut-on douter de l'élaboration de ces argumentaires à des fins commerciales ?

Il n’y a aucune donnée scientifique digne de ce nom qui lie le Roundup à des cancers, ni autre pathologie, en condition normale d’utilisation. Evidemment dans des expériences qui ne veulent rien dire, comme des cellules en culture qui baignent directement dans le produit, on peut voir ce que l’on a envie de voir. Beaucoup de produits ménagers donneraient le même résultat ! Cela étant dit, la dose faisant le poison, je recommande de réduire les contacts avec tous les produits, y compris ménagers.

Le glyphosate, principe actif du Roundup, est d’un point de vue biologique "biodégradable", c’est-à-dire qu’il est digéré par certains microorganismes. Vous pouvez ainsi désherber un terrain et replanter quelques semaines plus tard, c’est même une des raisons de son succès. En revanche, il ne peut se prévaloir du terme d’un point de vue réglementaire, car sa vitesse de dégradation n’est pas assez rapide dans tous les environnements. C’est là la cause du litige.

  1. Le mouvement Anti-Monsanto évoque les graines stériles, c'est-à-dire non réutilisables les années suivantes comme la pratique ancestrale de l'agriculture l'enseigne, pour démontrer la violence de Monsanto dans ses rapports avec les fermiers. Comment l'entreprise a-t-elle pu à ce point se rendre indispensable aux agriculteurs, voir à certaines zones et populations entière avec des modalités aussi inégales ? Monsanto n'a-t-il pas voulu profiter de l’intérêt de ses produits pour prendre en otage fermiers et populations sous-alimentées ?

Le mouvement anti-OGM a l’immense avantage de ne pas être tenu d’être cohérent dans ses allégations : il affirme à la fois que les OGM sont stériles et qu’ils vont tout envahir. Les deux ne sont pas possibles à la fois, et en fait les deux sont faux. Cela étant dit, Monsanto a lancé une autre conception du métier de semencier, qui n’est que l’application des règles d’une économie de marché, mais cela a tranché avec les pratiques plus paternalistes des semenciers historiques. Concrètement cela signifie que l’agriculteur achète au prix du marché des produits et des semences qui lui donnent la possibilité d’améliorer sa condition. A condition que ne s’exercent pas des pouvoirs de marché exorbitants. C’est aux pouvoirs publics d’y veiller.

En Argentine par exemple, Monsanto n’y est pour rien (il ne touche pas de royalties sur le soja qui y fait la fortune de certains) : c’est un choix politique et économique de favoriser les exportations via de grandes exploitations au détriment des petites.

Si Monsanto a des torts, qu’il soit condamné en justice comme chacun dans le même cas, mais n’en faisons pas la cause de tous les malheurs du monde.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 28/05/2014 - 23:54
Entièrement d'accord avec Marcel Kuntz!
Il manque, cependant, un second volet à son intéressante étude!
Celle qui permettra de comprendre les motivations de ceux qui se croient des millions, mais ne sont en fait que quelques milliers, avantageusement grossis par la loupe médiatique qu'ils ont noyautés dans ce but.
Sont-ils des héritiers d'antiques combats anti-capitalistes, qui cherchent à recycler leur vieux fond de commerce en fin de vie?
Ou sont-ils des naïfs manipulés et peureux devant le progrès, plus sensibles aux symboles et aux amalgames qu'aux conclusions scientifiques indéniables?
Ou l'alliance des deux?
L'enquête n'en verra, malheureusement, jamais la fin, car les manipulateurs ont corrompu les enquêteurs...