En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Les laits d'origine végétale ont particulièrement le vent en poupe.
Faux lait
Fous de laits soja, amandes, riz, brebis… : un engouement dangereux
Publié le 24 mai 2014
Jus de soja, de riz ou d’amande ont envahi les rayons bio des supermarchés. Ce sont les nouveaux substituts au lait de vache de plus en plus prisés des consommateurs, pourtant ils sont dangereux pour la santé.
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jus de soja, de riz ou d’amande ont envahi les rayons bio des supermarchés. Ce sont les nouveaux substituts au lait de vache de plus en plus prisés des consommateurs, pourtant ils sont dangereux pour la santé.

Atlantico : Dans les étals des supermarchés à côté du traditionnel lait de vache, on trouve désormais de nombreux substituts comme par exemple le lait de soja ou encore de brebis. Quels sont les substituts au lait de vache les plus prisés d'origine animale et végétale ?

Patrick Tounian : Les laits d'origine végétale ont particulièrement le vent en poupe, avec ce qu'on appelle des laits de noisette, de châtaigne, de riz, de soja,… qui sont des jus et non pas des véritables laits. Leur composition n'est pas du tout conforme à la réglementation européenne, et ces laits entraînent des carences importantes. On répertorie déjà 9 cas d'enfants hospitalisés à cause de carences liées à leur consommation, et 40 d'enfants victimes de complications. Il s'agit d'une véritable maltraitance nutritionnelle, les parents n'en sont pas les coupables, mais les victimes. Victimes d'idées complètement farfelues qui leur font croire que le lait est mauvais pour la santé.

En ce qui concerne les laits d'origine animale, il s'agit de tous les laits d'autres mammifères que la vache : lait de chèvre, de brebis, de jument, qui ne sont ni plus ni moins adaptés que le lait de vache à l'enfant. Ils entrainent des carences moins importantes que les jus végétaux, mais ils entrainent quand même des carences en fer et en acides gras essentiels. C'est malheureusement une mode, que l'on voit beaucoup dans les milieux "bobos", très nocive pour les enfants.

Les adultes consommateurs sont ceux qui ont "peur" du lait : soit des végétariens, soit les convaincus des bienfaits de ces jus végétaux en croyant que c'est un apport en plus en fruit et légume et que c'est bon pour la santé. Chez les adultes, le lait de soja peut être un bon substitut à condition qu'ils contiennent du calcium à la même concentration que le lait : 120 mg pour 100 ml. On peut le qualifier d'aliment "plaisir", le plaisir intellectuel de penser que c'est meilleur pour la santé, ou pour le plaisir du goût, au même titre qu'un soda.

Leur consommation est-elle en augmentation ? Peut-on parler "folie" des laits ?

Oui tout fait. Cette consommation nous échappe, puisque ce sont des familles aux trajets médicaux inhabituels. Elles vont des professionnels de santé qui suivent leur ligne de conduite, c'est à des gens qui font de l'homéopathie, et d'autres qui ont des idées complètement non scientifiques qui les entraînent à devenir victime de cette maltraitance.

Quelles sont les critiques dont fait l'objet le lait de vache ? Pourquoi cherche-t-on tant à la remplacer ?

L'allergie aux protéines de lait de vache existe, mais elle est rare, un minimum de 98% des enfants le tolère. Ensuite, 10 à 20% des adultes sont intolérants au lactose, donc ils n'aiment pas lait et considère que leurs enfants n'aiment pas non plus. Sans oublier les études non fondées qui explique que le lait donnerait le cancer, des autites et autres maux. L'industrie laitière en France est très puissante et riche, et en France on n'aime pas les riches…

Quels sont les avantages des laits végétaux relativement aux laits d'origine animale ?

Il n'y a aucun avantage, par contre, on peut respecter une certaine idéologie qui s'apparente à une forme de religion. Il existe sur le marché des préparations infantiles à base de protéines de soja ou de riz dont la composition est parfaitement conforme à la règlementation européenne, donc on oriente ces parents vers ces préparations. Une bonne solution pour être conforme à cette idéologie des familles même s'il n'y a aucune base scientifique.

Que dire de leurs apports nutritionnels ?

Ils sont très carencés, notamment en fer, en calcium, certains comme les jus de riz sont très pauvres en protéines et il manque largement de vitamines. Bref, ils mettent l'enfant dans une situation de carences nutritionnelles très importante…Concernant l'adulte, il n'y a pas de risques, sauf si à la place de consommer des produits laitiers, il consomme du jus de soja non enrichi. Or, ça ne remplace le lait qu'à condition que ce soit enrichi en calcium, mais concrètement ça n'a aucun intérêt nutritionnel.

Quels sont les laits les plus adaptés à la consommation des enfants ? Et inversement quels sont les laits à éviter ?

Le lait de la mère est la priorité, mais si elle ne peut pas allaiter, il faut choisir une préparation infantile, soit à base de laitage soit à base de protéines végétales dont la composition est conforme à la réglementation. Il y a tout ce qu'il faut sur le marché.

Il faut absolument éviter les jus végétaux et tous les laits de mammifères purs, y compris le lait de vache. Un nourrisson doit prendre une préparation infantile 1er âge et 2ème âge de croissance, on ne doit pas le remplacer ni par du lait de vache pur, ni par du lait de chèvre, ni par du lait de brebis, et encore moins par des jus végétaux particulièrement carencés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
04.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
07.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires