En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Laïcité positive
A quand un jour férié pour le Ramadan ?
Publié le 09 août 2011
Pas facile de vivre le ramadan en entreprise, dans une société française où l'on doit laisser ses convictions religieuses au vestiaire. Il serait pourtant possible de mieux organiser le monde du travail pour laisser plus de liberté aux salariés.
Ludovic Lassauce est responsable produit marketing global chez un équipementier télécom en charge du Machine-to-Machine (Internet des objets). Il a un diplôme d'ingénieur en télécommunications, ainsi qu'un MBA en économie et finance de l'Université de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ludovic Lassauce
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ludovic Lassauce est responsable produit marketing global chez un équipementier télécom en charge du Machine-to-Machine (Internet des objets). Il a un diplôme d'ingénieur en télécommunications, ainsi qu'un MBA en économie et finance de l'Université de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pas facile de vivre le ramadan en entreprise, dans une société française où l'on doit laisser ses convictions religieuses au vestiaire. Il serait pourtant possible de mieux organiser le monde du travail pour laisser plus de liberté aux salariés.

Chaque début de Ramadan repose le problème de la place de cette fête religieuse dans l’organisation du travail. Tout d’abord, certains métiers souffrent d’un pic de pénurie de main d’oeuvre. Ainsi par exemple, un jour d’Aïd al-Fitr, il faut vraiment lutter en gare de Bruxelles-Midi pour trouver un taxi (la population musulmane étant fortement représentée dans ce métier). Mais aussi, l’effort sur la santé que ce rite impose aux fidèles musulmans est tel qu’il peut mettre en danger la bonne marche d’une entreprise, la sécurité d’autres employés ou clients. Comment une démocratie laïque doit-elle intégrer cette nouvelle dimension ? Que le Ramadan tombe en plein mois d’août dans une France atrophiée par les vacances est sûrement un débat encore plus gênant.


La liberté est aux entreprises

Pour reprendre l’exemple des taxis, s’il était possible d’envisager un système d’offre et de demande équilibré, nous n’aurions pas de discussion sur le sujet. Le manque de taxi serait très vite comblé par de nouveaux entrants désireux de gagner leur vie. C’est bien parce que l’organisation du travail est dirigiste et peu flexible que la société ne peut plus s’adapter à une fluctuation de l’offre et de la demande qui la dépasse de plus en plus. Notre déficit économique n’est que le résultat qui se creuse entre un monde qui avance et un système politico-socialo-économique vétuste de la dernière guerre.

Les dirigistes avanceront la solution du jour férié pour les musulmans sans pour autant résoudre le problème de fond ou imposeront d’autres règles toutes aussi absurdes aux entreprises. Si nous pointons du doigt les problèmes que peuvent poser le Ramadan dans les entreprises, nous ne remercierons jamais assez les épiceries musulmanes d’être ouvertes le dimanche, pendant que les chrétiens célèbrent leur repos dominical.

Si les 35 heurs sont ridiculisées comme la catastrophe économique, la loi a eu le mérite de révolutionner l’organisation du travail en permettant une annualisation des forfaits pour tenir compte de la saisonnalité du travail. C’est vers une liberté totale d’aménager sa vie active qu’il faut tendre, afin qu'employeurs et employés puissent librement négocier leurs conditions contractuelles. Il faut ainsi donner la liberté aux entreprises de négocier la manière dont elles veulent intégrer les conditions culturelles de leurs employés. Certaines ne feront aucune concession, quand d’autres seront sensibles au poids économique que représente le monde musulman.

Nulle solution imposée par un code du travail ne pourra jamais refléter la diversité du monde actuel. Décentraliser la négociation au niveau de l’entreprise, c’est aussi éviter les situations de conflits ou de discrimination. Dans un marché du travail verrouillé, quel employeur ne serait pas tenté de ne pas embaucher un musulman parce qu’il peut potentiellement être indisponible pendant un mois ?


Laïcité positive vs laïcité à la française

La place de la religion dans la société est sujet sensible. Avec les dernières lois sur le port de signes ostentatoires religieux, les apôtres de la laïcité à la française font de la religion un objet dont on doit se cacher avec comme résultat la stigmatisation des communautés religieuses. C’est une religion d’Etat qu’ils ont finalement créée : la religion de l’absence de religion. Une cohésion nationale est malheureusement difficile lorsque les citoyens doivent mettre de côté une partie de leur soi. La vie dans une société libre, c’est avant tout la possibilité de débattre et partager son point de vue.

L’exemple de Singapour sur le sujet est intéressant, car il favorise une laïcité positive. Personne ne se pose de questions lorsqu’il voit un fonctionnaire porter un turban ou un voile. Chaque religion y est représentée dans le respect des coutumes ; la vie de la cité est organisée pour permettre une émancipation totale de celles-ci. Elles deviennent ainsi transparentes et naturelles. Ce sentiment est une arme efficace pour désamorcer toute tentative de montée des extrémismes.

Finalement, notre sujet c’est bien de rompre avec un système qui dans un monde de mobilité accrue n’a plus les outils pour créer un véritable espace de libertés. La société française ne doit plus se cacher derrière une illusion de république indivisible mais bien au contraire accepter sa diversité et proposer des solutions adaptées à ses communautés. La mise en place de statistiques éthniques est une pierre angulaire permettant de comprendre notre diversité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
07.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer