En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

02.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

03.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

04.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 9 min 51 sec
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 4 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 7 heures 11 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 9 heures 36 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 9 heures 58 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 10 heures 15 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 10 heures 45 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 11 heures 4 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 11 heures 16 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 52 min 55 sec
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 5 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 7 heures 34 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 10 heures 59 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 11 heures 16 min
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 11 heures 51 min
Magot des mégots

"Le tabac coûte 47 milliards d'euros par an aux Français"

Publié le 31 mai 2011
A l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, l'Organisation mondiale de la santé estime que d'ici à 2020, le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an. Le tabagisme entrainera alors plus de décès à travers le monde que le Sida, la tuberculose, la mortalité maternelle, les accidents de voiture, les suicides et les homicides combinés... Une mort qui, en plus, coûte très cher.
Gérard Audureau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Audureau est président de l'association DNF (les Droits des non-fumeurs) depuis 2002
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, l'Organisation mondiale de la santé estime que d'ici à 2020, le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an. Le tabagisme entrainera alors plus de décès à travers le monde que le Sida, la tuberculose, la mortalité maternelle, les accidents de voiture, les suicides et les homicides combinés... Une mort qui, en plus, coûte très cher.

Atlantico : A qui profite le business du tabac ?

Gérard Audureau : Les seuls qui en profitent réellement sont les industriels du tabac qui continuent à tuer un de leurs consommateurs sur deux même s'ils refusent de l'assumer. Pour le savoir, il suffit de lire leur bilan qui exprime clairement que les profits sont énormes – y compris en période de récession. Ils demeurent de grands bénéficiaires.

Les taxes sur le tabac sont également une manne pour l'État... Bercy a une politique à très court terme. C'est-à-dire que Bercy voudrait pouvoir encaisser des sommes importantes en temps normal, et encore plus en majorant les taxes... sans pour autant réduire la consommation. Si on fait le calcul, les taxes représentent 10 milliards d'euros et la TVA, 1,2 milliard. Soit un total de 11,2 milliards d'euros. Cette politique va totalement à l'encontre de celle du ministère de la Santé puisque les dépenses liées à la consommation de tabac coûtent globalement à la nation 47 milliards d'euros chaque année. On a donc une cigarette qui coûte quatre fois et demi plus qu'elle ne rapporte. Imaginez que les seules dépenses de santé de ville ou de santé hospitalière représentent déjà 18 milliards d'euros. En plus de ces dépenses directement liées au tabagisme, il faut ajouter les dépenses sociales, les arrêts de travail, beaucoup plus importantes chez les fumeurs que chez les non fumeurs, etc. (1)

Malgré la crise et les lois sévères anti-tabac, les industriels du tabac ne connaissent pas la crise ?

Les lois font régresser la consommation quand elles sont bien appliquées. Mais ce n'est pas le cas en France. L' Angleterre ou le Canada ont une véritable politique qui fait baisser la consommation de tabac. Ils sont arrivés à 10 ou 15 % de taux de prévalence (le pourcentage de personnes qui fument). Nous en sommes au double !

Comment l'expliquez-vous ?

La faute au lobby et des pressions qui existent encore sur la presse, les annonceurs, etc. Par exemple aux États-Unis, l'industrie du tabac a été obligée de rendre publique les archives de sa comptabilité. Un contrat avec Sylvester Stallone proposait ainsi 500 000 dollars à l'acteur si on le voyait fumer à six reprises dans un de ses films. En France, des élus s'affichent avec des lobbyistes du tabac... Les lobbies n'ont jamais été aussi puissants. Ainsi, depuis que le décret Bertrand (qui prévoit notamment l'interdiction de fumer dans les lieux publics) est passé, on a eu affaire à sept propositions de loi assassines qui tendent à réduire l'influence des associations qui luttent contre le tabac...

(1) Coût social du tabagisme selon l'association DNF (les Droits des Non-Fumeurs)
Le tabac est une drogue qui impose un coût très élevé à la France. Les dépensés liés au tabac atteindraient47 739 millions d’€ (soit 3,05% du PIB), ce qui représente une dépense de 772 € par français [6].Le montant est évalué :- pour les pertes de productivité (entreprises-arrêts maladie/absentéisme) à 18 086 millions d’€ ;- pour les pertes de revenus pour les individus (consommateurs ou non) à 7 657, millions d’€ ;- pour les dépenses liées aux soins à 18 254 millions d’€ répartis entre soins hospitaliers (8731millions d’€)et médecine de ville (9522millions d’€) ;- pour les pertes de prélèvements obligatoires à 3 737 millions d’€ ;- pour la prévention à 2,82 millions ;- pour la lutte contre les feux de forêts à 1,78 million d’€.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
blaise
- 01/06/2011 - 10:15
Erreur
l'Organisation mondiale de la santé estime que d'ici à 2020, le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an...

Première cause : la malnutrition, près d'un décés sur trois. Tous ne sont pas imputables au concombre.
LouisArmandCremet
- 01/06/2011 - 09:59
Oui mais...
Personnellement je suis pour que chacun puisse fumer ou non si il le désire. mais qu'il assume ! Et qu'il ne fasse pas payer la communauté le prix de son tabagisme en soin !
En d'autre termes, (même si c'est infaisable) la logique serait d'avoir une caisse de la sécu spéciale, financée par les fumeurs et qui payerait les soins liés au tabagisme pour les fumeurs. Qu'ils assusment seul le surcoût !
Air One
- 01/06/2011 - 07:30
Chacun ses valeurs
Le héros de Mr Audureau est la maire de NY, Mr Bloomberg, qui augmentait les impôts et interdisait le tabac dans les pacs tout en faisant évader pluiseurs millions de $ dans les paradis fiscaux.
Quant au lobbying, DNF perçoit 100.000 € de l'Etat par an pour le faire.