En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

07.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 14 heures 50 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 15 heures 34 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 18 heures 2 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 18 heures 46 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 19 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 20 heures 53 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 21 heures 16 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 21 heures 51 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 22 heures 9 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 15 heures 15 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 16 heures 45 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 18 heures 17 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 19 heures 14 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 20 heures 12 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 21 heures 9 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 21 heures 22 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 21 heures 43 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 22 heures 1 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 22 heures 13 min
La vente d'art sur Internet représenterait 1,13 milliard d’euros en 2013 et devrait atteindre 2,7 milliards en 2018
La vente d'art sur Internet représenterait 1,13 milliard d’euros en 2013 et devrait atteindre 2,7 milliards en 2018
Le buzz du biz

Ce que nous enseigne l'explosion du marché de l'art sur Internet

Publié le 08 mai 2014
La vente d’art sur Internet représenterait 1,13 milliard d’euros en 2013 et devrait atteindre 2,7 milliards en 2018. Décryptage de ce phénomène dans la chronique du "Buzz du biz".
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La vente d’art sur Internet représenterait 1,13 milliard d’euros en 2013 et devrait atteindre 2,7 milliards en 2018. Décryptage de ce phénomène dans la chronique du "Buzz du biz".

Il y a quelques années encore, peu de personnes imaginaient que des noms comme Saatchi ou Christie’s se mettraient à faire de la vente en ligne, au même titre qu’Amazon ou d’autres e-commerçants… Et pourtant, Internet a également bouleversé le marché de l’art !

La deuxième édition du rapport de l’assureur Hiscox est l’occasion, en ce début du mois de mai, de revenir sur le boom de ce nouveau marché. La vente d’art sur internet représenterait 1,13 milliard d’euros en 2013 et devrait atteindre 2,7 milliards en 2018. Déjà, le marché avait connu un boom en 2012, passant de 870 millions de dollars à 2,1 milliards. Evidemment, c’est encore peu par rapport à un marché total estimé à 47 milliards d’euros, mais la croissance est impressionnante.

Les sites se sont multipliés. Certains sont les relais de galeries existantes, comme Saatchi et Christie’s justement. Cette dernière maison a même lancé Christie’s live, qui propose des enchères en ligne. D’autres sont des plateformes totalement numériques, comme Artsy, qui veut rendre "le monde de l’art accessible à toute personne connectée à Internet". Depuis peu, c’est même le géant Amazon qui s’est lancé dans l’aventure (en réalité, il s’y était déjà essayé au début des années 2000, sans succès). Les sites et les gammes sont différents, mais la dynamique est commune.

Evidemment, ces pratiques ne sont pas du goût de tout le monde et nombreux sont les critiques qui considèrent que les risques sont trop grands, la fiabilité trop faible. Rendez-vous compte, sur Internet, le vendeur peut vous mentir (ce qui n’arrive jamais dans la vraie vie, ma bonne dame) ! Dans L’Express, un journaliste s’emporte : sur Internet, la description des œuvres n’est pas fiable, les œuvres proposées sur les plateformes sont souvent de second rang (voire vraiment du tout dernier rang) et les artistes peu connus (et carrément médiocres). Consommateurs fuyez, vous êtes en danger !

La réalité est loin de cette caricature. Elle enseigne, a priori, deux leçons.

La première leçon est que le marché est une institution fiable. Sur Internet comme dans le monde physique, des hiérarchies se créent, fondées sur les choix des consommateurs. Ceux-ci reposent notamment sur la confiance, la qualité et le service, que reflètent les prix (révélateurs de tout, aurait dit Hayek). Si le consommateur souhaite garantir son achat par une caution "qualité", il se rapprochera d’une institution connue, d’un vendeur « physique ». A l’inverse, s’il recherche le prix le plus bas possible – ce qui est tout aussi légitime – il ne pourra pas exiger les mêmes garanties. Au demeurant, le consommateur est assez « grand » pour faire des choix responsables : acheter une croute présentée comme étant signée par Picasso sur Amazon est aussi malin que d’avoir le même comportement dans une brocante du 15 août.

Cette fiabilité du marché est vraie pour les œuvres d’art comme pour bien d’autres biens : le service se paie et la relation de conseil avec un expert a un coût. D’une façon assez paradoxale, Internet valorise la proximité humaine et commerciale.

L’autre leçon est que dans le domaine de l’art, l’arrivée d’Internet doit être ramenée et appréciée à sa juste valeur. Au fond, est-ce vraiment une "révolution" si importante ? Comme le rappelle Gilles Lipovetsky dans son passionnant livre, L’esthétisation du monde, vivre à l’âge du capitalisme artiste, la démocratisation de l’art n’a pas attendu Internet. Elle est là depuis l’explosion de la société de consommation. C’est peut-être ce phénomène de diffusion à grande échelle, de généralisation de la démarche commerciale, qui a été porteur d’une plus révolution de la distribution artistique. Au fond, comme dans d’autres secteurs du commerce, Internet n’est « qu’ » un nouveau canal de distribution, une nouvelle façon de vendre…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gueux et preux
- 09/05/2014 - 00:22
A voir
en ce moment le Salon de Montrouge.Non,je n'y suis pas encore allé, mais les autres années avaient rendu une belle copie.Municipalité communiste,Montrouge a artistiquement bien du nez.Comme quoi...
Quant à leur "Jeune Création" ' (autre période de l'année) elle enfonce bien tassé cette autre "Jeune Création" parisienne se déroulant au 104,plus hermétique.
pierre325
- 08/05/2014 - 18:25
le livre indispensable
Jean-Philippe Domecq "artiste sans art" pour comprendre la spéculation de ce marché et plus largement comment les marché mondiaux se sont emballé avec l'arrivé de l'informatique.
ignace
- 08/05/2014 - 16:51
Erwan.....au final .....
C'est du l'art ou du cochon ?