En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

03.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

04.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

05.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

06.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

07.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Retour en arrière
À Melbourne, le confinement fait son grand retour
il y a 57 min 1 sec
décryptage > Justice
Reforme en marche forcée

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

il y a 2 heures 13 min
décryptage > France
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

il y a 2 heures 48 min
décryptage > France
En cas de malheur

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

il y a 3 heures 33 min
décryptage > Culture
L'art scandale

Monde de l’art : les scandales aussi ont leurs maitres

il y a 3 heures 54 min
décryptage > International
Atlantico Business

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

il y a 4 heures 45 min
pépites > Economie
Mesure d'urgence
La région Ile-de-France cesse de payer la RATP et la SNCF, en l'absence d'aide de l'Etat
il y a 22 heures 10 min
pépites > Politique
Déclarations
HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"
il y a 23 heures 6 min
décryptage > Politique
Remaniement

Les gouvernements passent, la haute administration demeure (au pouvoir)

il y a 1 jour 8 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
Constat radical
Un groupe de sénateurs pointe la propagation de l'islam politique
il y a 1 heure 11 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français
il y a 2 heures 30 min
décryptage > France
Le retour du débat

Retraites : ce qu’il faut comprendre entre les lignes des déclarations sibyllines de Jean Castex

il y a 3 heures 9 min
décryptage > International
Bibi dans l'impasse

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

il y a 3 heures 43 min
décryptage > Style de vie
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un garçon sur le pas de la porte" de Anne Tyler : quand la petite vie pépère d’un quadragénaire se déglingue... un petit bijou intimiste et amusant

il y a 21 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Débuts difficiles
Eric Dupond-Moretti a été chahuté par les députés pour ses premiers pas à l’Assemblée nationale
il y a 22 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
Cap pour la fin du quiquennat
Remaniement : retrouvez l'entretien du Premier ministre Jean Castex sur RMC - BFMTV
il y a 23 heures 32 min
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
La jeunesse sait se prendre en main
© Reuters
La jeunesse sait se prendre en main
Jeunes et... raisonnables

5 décisions que les jeunes d’aujourd’hui prennent mieux que les générations précédentes

Publié le 06 avril 2014
Binge drinking, cannabis, génération porno... les griefs à l'encontre du comportement des jeunes sont nombreux. Mais leurs aînés devraient se souvenir que, sous certains aspects, ils se mettaient davantage en danger au même âge.
Marie Choquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Choquet est épidémiologiste et directeur de recherche honoraire à l'Inserm.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Binge drinking, cannabis, génération porno... les griefs à l'encontre du comportement des jeunes sont nombreux. Mais leurs aînés devraient se souvenir que, sous certains aspects, ils se mettaient davantage en danger au même âge.

Atlantico : La consommation de tabac a beaucoup baissé chez les jeunes ces dernières années. A quoi cela est-il dû ?

Marie Choquet : L’augmentation des prix a eu un effet non négligeable sur la consommation de tabac, même si on sait que l’effet est immédiat, et que si ensuite le prix reste constant, la consommation augmente de nouveau. Mais il faut aussi ajouter que le tabac a été dévalorisé en termes d’image auprès du jeune public. Le cannabis, lui, est plus « in ». La sensibilisation sur le thème de la santé a elle aussi pu jouer un rôle, mais c’est un ensemble de choses. L’argument de l’odeur est assez efficace, aussi, il rend moins sexy.

On constate en tout cas que la baisse est sensible, de dix à quinze points. Ce n’est pas rien.

La consommation quotidienne d’alcool a, elle aussi, diminué. Est-ce dû aux mêmes raisons ?

C’est comme pour le tabac, le mode de consommation quotidienne « à la papy » a diminué. Ce sont les personnes plus âgées qui font cela, les jeunes cherchent toujours à suivre un modèle qui leur est spécifique. Ils se sont tournés vers un modèle plus anglo-saxon, qui est de manière générale plus valorisé auprès d’eux. Les adultes ont de toute façon baissé leur consommation quotidienne, les plus jeunes n’ont fait que suivre cette tendance. Maintenant ils laissent de côté le vin pour se tourner occasionnellement vers les alcools forts et la bière, mais en plus grande quantité.

La consommation de cannabis a connu une forte augmentation ces dernières décennies, mais on constate tout de même une inflexion ces dernières années. Les jeunes commencent-ils à se limiter là aussi ?

La consommation de cannabis a surtout augmenté - elle a triplé - entre les années 80 et 90. On s’est mis à en parler beaucoup plus tard, vers 2005, alors qu’on l’avait déjà constaté depuis longtemps. On ne s’en était pas trop inquiété, puis les études de risque sont intervenues, et ont mis en évidence les dangers pour le cerveau. Si la courbe a légèrement baissé ces dernières années, c’est parce qu’une prise de conscience s’est imposée. Les parents, en constatant notamment la baisse des résultats scolaires, s’en sont mêlés, et énormément d’articles ont paru sur le sujet.

Qu’en est-il des pratiques sexuelles ? Les jeunes sont-ils plus prudents que leurs aînés ?

Les études montrent que l’âge de la première relation sexuelle reste plutôt stable, par contre on voit que l’utilisation du préservatif et des autres moyens de contraception s’est largement imposée. Selon l’Inpes, 90 % des jeunes utilisent un préservatif. L’amélioration est nette par rapport aux années 80-90.

Les jeunes sont-ils plus prudents au volant ?

Les études ont montré que les jeunes sont beaucoup plus prudents au volant que les adultes, ce qui est assez intéressant. Ils ont pour la plupart bien intégré la nécessité de faire un choix entre boire et conduire. Finalement, ce sont les plus âgés qui sont les plus imprudents sur cette problématique.

Selon les sexes, observe-t-on des différences dans les comportements à risque ? Quelles sont les évolutions ?

Les garçons consomment plus de tabac, de cannabis et d’alcool que les filles. Les prises de risque en voiture restent la chasse gardée des hommes. Ceci dit, on constate que les filles ont tendance à rejoindre les garçons, sur le tabac par exemple. La consommation est en hausse nette chez elles, tandis que les garçons ont tendance à suivre une courbe inverse. La tendance est moins marquée pour les autres comportements à risque, mais elle existe aussi.

Diriez-vous que les jeunes sont globalement plus raisonnables qu’avant ?

Si on regarde le cumul, on constate que les jeunes qui vont bien et n’ont pas de troubles du comportement sont plus nombreux, et en même temps il y a aussi plus de jeunes qui cumulent les comportements à risque, avec de graves difficultés à terme. Sur le tabac, c’est flagrant : on a soit des consommateurs réguliers, soit des non consommateurs. Ceux qui fument épisodiquement ont quasiment disparu. La tendance est donc à la radicalisation : soit les jeunes vont globalement bien, soit ils s’inscrivent dans une tendance destructrice forte.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Grwfsywash
- 06/04/2014 - 15:27
Une tendance de fond?
Serait-t-il étonnant qu'âprès deux générations d'expérimentation "sociétale" utopiques, et sous la poussée d'un re-équilibrage des pouvoirs entre les peuples du monde, la nature retrouve à terme sa logique implacable de survie des plus "forts"?
Combien de temps avant que ces jeunes d'aujourd'hui remettent en cause ce système d'organisation sociale qui les endette et dont ils ne bénéficient qu'assez peu au final.
GBCKT
- 06/04/2014 - 13:27
Le cours des choses...
Dans les années 50-60, le tabac n'était pas encore perçu comme étant dangereux sauf à hautes doses, pas plus que les vapeurs grasses de cuisines ou du chauffage au bois actuellement et pourtant! Tendre son paquet de cigarettes à la ronde était un rituel d'accueil. (consommation maîtrisée chez la plus part). Il est vraisemblable que le nombre des gros fumeurs n'a que peu varié. Le vin aliment courant était consommé au rythme de 1 à 2 verres par repas, au delà commençait le domaine du buveur excessif (ivrogne dans le langage de l'époque); A l'école l'information sur les dangers de l'alcool était régulière. Les dégâts en étaient montrés aux enfant avec des images d'un réalisme qui actuellement serait jugé trop "brutal" notamment celles d' enfants de parents alcooliques. Cette éducation a joué sur le long terme. Se souvenir que la "prohibition" US a été instituée car l'alcoolisme atteignait des sommets jamais connus en France. (Bas prix des grains) L'alcoolisme type "Zola" à atteint en France un pic à cette époque du fait de la baisse des prix, due à l'amélioration conjuguée de la productivité vinicole (merci Pasteur) et des transports. (Merci chemin de fer).
totor101
- 06/04/2014 - 12:13
pas si évident !
"La consommation de tabac a beaucoup baissé chez les jeunes ces dernières années."
j'ai fumé un paquet de gitanes sans filtres tous les soirs en avril, mai, juin 1963 ....
1) cela m'a dégouté de l'odeur et de la saveur
2) j'ai également arrêté parce que JE NE VOULAIS PAS devenir accro !

" La consommation quotidienne d’alcool a, elle aussi, diminué"
l'année suivante, à l'armée j'ai pris 2 "cuites" mémorables .....

"Qu’en est-il des pratiques sexuelles ? Les jeunes sont-ils plus prudents que leurs aînés ?"
1) le préservatif ? INCONNU !
2) par contre on attendait d'avoir véritablement fait connaissance pour "coucher"
cela diminuait les risques ......
3) le sida n'existait pas

"Les jeunes sont-ils plus prudents au volant ?"
1) les limitations de vitesses ? inconnues ! ! !
2) avec ma DS19 je roulais le plus souvent à 150 (sur route nationale) un seul petit accrochage, avec un gars qui sortait d'une station service sans regarder ....
Mais les conditions de circulation ont totalement changé !

Les filles étaient de petits anges .... MAIS SI !