En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth

04.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

05.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

06.

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

07.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

01.

Sarkozy vante l'héritage chrétien de la France

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 49 min 30 sec
décryptage > Santé
Enseignements

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : jetez vous à l’eau ! Fine Calvados, parjure pour certains, divin pour tous

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Eva" de Simon Liberati

il y a 15 heures 13 min
pépites > International
Catastrophe
Liban : des dégâts importants et de nombreux morts après deux fortes explosions au port de Beyrouth
il y a 17 heures 4 min
pépites > Politique
Travaux parlementaires
Benjamin Griveaux sera chargé d'une mission parlementaire sur l'alimentation des jeunes
il y a 20 heures 47 min
pépites > High-tech
Failles exploitées
Covid-19 : Interpol alerte sur une hausse des cyberattaques "exploitant la peur"
il y a 21 heures 42 min
décryptage > International
Tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

Haut-Karabagh : plaidoyer d’un député français pour la paix et l’avenir

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Culture
À la recherche du tube de l'été

Foxylight, avec son dernier titre "Past Vision", ouvre la voie au rock néo-psychédélique français. Et c'est très réussi

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
C’est la faute du confinement

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > France
Rébellion, sauvagerie ou les deux ?

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Société
Antisémitisme

Adrénochrome : une vieille théorie complotiste de récolte forcée de sang sur des humains resurgit puissamment sur les réseaux sociaux

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

il y a 4 heures 13 min
pépite vidéo > International
Scènes de chaos
Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth
il y a 16 heures 3 min
light > Media
Délai supplémentaire
France Télévisions : confirmation de l'arrêt de France Ô "à compter du 23 août", la fin de France 4 est reportée d'un an
il y a 20 heures 6 min
pépite vidéo > Europe
Deux ans après le drame
Italie : les images de l'inauguration du nouveau pont de Gênes
il y a 21 heures 23 min
pépites > Politique
Soutien du chef de l'Etat
Emmanuel Macron annonce le versement de la prime Covid pour les aides à domicile
il y a 22 heures 18 min
décryptage > Politique
Antifascisme de pacotille

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

il y a 1 jour 9 min
décryptage > Santé
Bienfaits salvateurs

Au temps du Covid, le sourire aussi est contagieux, mais pour notre plaisir !

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : avec le Cassis Colosseum, la crème de cassis trouve sa place au premier rang de la photo de classe

il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
© Reuters
Prévention et dépistage

Sida : qui sont les Français ayant aujourd'hui le plus de comportements à risque ?

Publié le 05 avril 2014
Avec
La 20e édition du Sidaction a démarré vendredi pour trois jours. On estime à 150 000 le nombre de personnes séropositives en France. Parmi elles, 50 000 ne le sauraient pas.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gislaine Duboc, psychothérapeute sexologue clinicienne depuis plus de 20 ans, a un parcours atypique qui lui donne une approche originale et efficace de la thérapie individuelle et de couple. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La 20e édition du Sidaction a démarré vendredi pour trois jours. On estime à 150 000 le nombre de personnes séropositives en France. Parmi elles, 50 000 ne le sauraient pas.
Avec

Atlantico : Quelle strate de la population prend le plus de risques face au sida aujourd'hui ? Les jeunes sont-ils toujours la partie de la population sensible ? 

Gislaine Duboc : La population des 40-45 ans reste celle qui prend le plus de risques, ils ont encore ce marquage culturel où ils pensent qu'ils sont préservés. Dans leur esprit, le sida est inenvisageable. Très souvent, ils pensent qu'ils connaissent la personne en face d'eux et de fait, que le risque n'est pas présent, ce sont des idéologies vieilles de vingt ans.

Concernant les jeunes, un autre problème persiste, l'éducation est essentiellement pornographique. Nous sommes passés d'une pratique interdite à un acte complètement décomplexé et naturel. Il y a également l'idée d'un rapport sexuel facile comme dans les séries et les films de leur génération, nous ne voyons pratiquement jamais de préservatifs sur les écrans. Il y a un côté spontané et excitant où le préservatif n'a pas sa place. Ils ne perçoivent pas qu'en se donnant, ils donnent d'une certaine manière leur vie. L'angoisse du sida ne fait pas partie des mœurs des jeunes encore aujourd'hui.

Quelles sont les attitudes et comportements les plus risqués ? Les tests de dépistage sont-ils plus réalisés qu'auparavant ? 

Tous les comportements sont risqués. Par contre, la prise de sang lorsque l'on décide de se mettre en couple chez les 25-30 ans, est devenue une tradition. Elle n'est réalisée qu'une seule fois, les couples n'osent pas refaire un test même si le couple s'est un peu éloigné à un moment.

Quelle évolution pouvons-nous dresser d'un point de vue comportemental ? 

Pour les relations liées à un contact sur les sites de rencontres, les personnes en général ont le réflexe du préservatif. La plupart des personnes lorsqu'elles vont sur ces sites ont un schéma sexuel dans leur esprit. Néanmoins, lorsque l'on passe au stade de la relation affective, les personnes ne savent plus quoi faire du préservatif et ne le mettent plus. C'est un vrai problème, les sentiments l'emportent sur la prévention. Le Sida disparaît comme si le fait d'être amoureux protège de la maladie.

Nous observons tout de même une évolution, il y a 20 ans, les gens pensaient à prendre la pilule, à utiliser un contraceptif. Lorsque le sida est apparu, c'était dans les débuts difficile d'aller faire un test ensemble. La société y voyait une certaine perversion, faire le test était associé à une sexualité débridée. Un puritanisme régnait encore sur la sexualité. Aujourd'hui c'est entré dans les mœurs pour les 20-30 ans, la sexualité n'est pas vampirisée.  

Est-ce par manque d'informations ou par manque de prise de conscience du danger ? Ou est-ce justement le trop plein d'informations de prévention qui engendre un rejet ? 

Pour les 20-30 ans, le danger est très difficile à percevoir car les jeunes se pensent immortels. La sensation de mort n'existe pas. Pourtant, une information est passée car le rituel du test dans les prémices du couple est acté même si on distingue des inégalités entre les personnes plus instruites sur le sujet et les autres. Cependant, le fait de ne pas mettre de capote est un acte de confiance envers l'autre, il est encore bien trop présent dans l'imaginaire collectif.

Effectivement, le trop plein d'informations suscite un rejet de la prévention. De plus, les images préventives n'associent pas vraiment le sexe et le préservatif, le sexe et la prise de sang ou encore le sexe et la mort. La conscience du danger n'apparaît pas, elle n'est pas véhiculée.

Quels sont les raisons pratiques qui font que ces personnes prennent le risque en toute connaissance de cause ? 

D'un point de vue pratique, le préservatif est mal vécu chez les hommes. Il y a peu de films ou de séries qui font du préservatif un jeu sexuel. Le lancement des capotes au goût de fruit, stimulantes ou autre n'ont pas suffit à rendre l'acte facile. De plus, de nombreux hommes ont beaucoup de mal à avoir une érection sous préservatif, cela crée une véritable peur. Le préservatif est perçu comme un ennemi sexuel, un réducteur de plaisir car il peut faire baisser la performance. Il y a rarement de jeux érotiques avec le préservatif. De plus, l'éjaculation reste une source de plaisir vécu extraordinaire dans l'esprit des personnes, ceux qui mettent un préservatif ont l'impression de rater ce moment.

La sexualité protégée n'est pas assez valorisée dans notre société.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pascalou2
- 06/04/2014 - 09:59
bonjour
finalement pour la philosophie , athée ou religieux importe peux ....il y a eut hier ceux qui on eut la generositer de donnée au sidaction et ceux qui on trouver de belle raison de nepas etre genereux .....cqfd

pascalou
amateur de science
pascalou2
- 06/04/2014 - 08:01
bonjour
on vois qu il reste encore qu il reste de forte tension contre la prevention ,autant chez les hetero que cher les homo ...
-
est ce par ce qu on en parle trop , je ne crois pas , je trouve que c est les non dit qui sont dangereux ...
-
sortez couvert...lol
-
pascalou
amateur de science
ヒナゲシ
- 06/04/2014 - 06:30
Vous avez raison, ça pue très fort !
« radio chiotte » ?

Oui… je comprends que la vérité — sourcée, qui plus est ! — vous gêne aux entournures.
 
Tenez, je me fournis encore dans les chiottes, comme vous dites :
« Un autre type d'abus se rencontre
lorsque l'éducation sexuelle est donnée
aux enfants en leur enseignant, y
compris par méthode graphique, tous les
détails intimes des rapports sexuels.
Ceci se produit souvent aujourd'hui en
invoquant la nécessité d'éduquer les
futurs jeunes au “sexe sûr”, dans le
cadre de la lutte contre la diffusion du
SIDA. Dans ce contexte, les parents
doivent refuser la promotion de ce
soit-disant “sexe sûr” ou “sexe plus
sûr”, qui vient d'une politique
dangereuse et immorale, basée sur
l'illusion que le préservatif donne une
protection adéquate contre le SIDA. »
 
▼ILLUSION QUE LE PRÉSERVATIF DONNE UNE PROTECTION ADÉQUATE CONTRE LE SIDA ▲

In « Vérité & signification de la sexualite humaine :
des orientations pour l'éducation en famille »,
Conseil pontifical pour la famille (§ 139).
 
☞ http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/family/documents/rc_pc_family_doc_08121995_human-sexuality_fr.html