En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 6 min 3 sec
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 3 heures 32 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 4 heures 27 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 5 heures 12 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 6 heures 10 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 8 heures 26 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 9 heures 13 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 11 heures 3 min
pépites > France
Enquête en cours
Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé
il y a 11 heures 41 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 29 min 59 sec
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 3 heures 54 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 4 heures 48 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 5 heures 26 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 6 heures 32 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 9 heures 39 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 11 heures 32 min
décryptage > Santé
"Tester, alerter, protéger"

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

il y a 12 heures 27 min
© Reuters
Régime contre régime
© Reuters
Régime contre régime
Régime contre régime

Et selon la science, le gagnant du match des régimes est…

Publié le 29 mars 2014
La revue scientifique américaine Annual Reviews, en collaboration avec le Docteur David Katz, a comparé plusieurs types de régimes supposés nous assurer une meilleure espérance de vie. Et le résultat est sans appel : aucun régime excepté ceux constitués à partir de nourriture non-transformée industriellement n'émerge. Vraiment ?
Arnaud Cocaul
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéS. Il a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La revue scientifique américaine Annual Reviews, en collaboration avec le Docteur David Katz, a comparé plusieurs types de régimes supposés nous assurer une meilleure espérance de vie. Et le résultat est sans appel : aucun régime excepté ceux constitués à partir de nourriture non-transformée industriellement n'émerge. Vraiment ?

Atlantico : La revue scientifique américaine Annual Reviews a demandé au Docteur David Katz de comparer plusieurs régimes qui permettraient de se maintenir en bonne santé, notamment le régime paléolithique et le régime méditerranéen. Le résultat est sans appel : aucun régime n'est mieux que l'autre, excepté la nourriture non-transformée industriellement. Comment expliquer qu'on s'étonne encore de ce genre de conclusion ? 

Dr Arnaud Cocaul : C’est difficile à dire. Il existe trois régimes scientifiquement prouvés qui peuvent améliorer la longévité. Il y a le régime des adventistes du septième jour qui est le régime végétarien, le régime des centenaires de l’île d’Okinawa au Japon et le régime méditerranéen, composé entre autres de fruits secs et de noix, qui a été attesté l’année dernière grâce à une étude Predimed. Ces trois régimes ont fait leurs preuves et on sait aujourd’hui qu’ils limitent les maladies cardiovasculaires et diminuent la mortalité totale. Dire en revanche que le mieux est de ne s’arrêter que sur des produits non-transformés industriellement, je ne peux pas l’affirmer complètement non plus. Il est vrai qu’on doit lutter contre les graisses saturées car on sait qu’elles sont mauvaises pour notre santé. Mais dire qu’on doit revenir sur des régimes plus « naturels », comme ceux de nos ancêtres pour avoir une meilleure espérance de vie, c’est un peu tiré par les cheveux : on n’en a aucune certitude ! Par exemple, le régime paléolithique est un régime qu’on serait incapable d’assimiler aujourd’hui car notre tube digestif et notre flore bactérienne ont évolué, du fait de la modification complète de notre environnement.

Quels sont aujourd'hui les régimes les plus aberrants ?

Les régimes qui peuvent être potentiellement dangereux sont les régimes restrictifs car ils amplifient les troubles de comportement alimentaire et provoquent des phénomènes de compensation d’origine cérébrale, et donc centrale. Ce qui signifie que vous allez vous gaver d’aliments sur lesquels vous étiez frustrés pendant votre régime. Ils augmentent également la part de graisse profonde, c’est-à-dire que vous risquez de reprendre du poids au détriment de vos viscères.

Comment expliquer que les régimes continuent-ils de faire autant d'adeptes ? A qui profite le crime ?

Pour une seule et unique raison : ces régimes font perdre du poids rapidement. Or, les régimes méritent des efforts et prennent du temps, mais ça, personne ne veut l’entendre. C’est comme en économie, quand vous dites aux gens qu’il y aura de la sueur et des larmes, personne ne vous écoute. Les gens vont plutôt se tourner vers quelqu’un qui leur promettra des miracles immédiatement. Et ce crime profite à beaucoup de gens, notamment aux médias. Certains magazines vont mettre en une de leur numéro le nouveau régime Dukan. Mais lorsque vous interrogez leurs journalistes, ils sont parfaitement conscients des dangers de ce régime mais le publient malgré tout car ce sujet fait vendre. Et c’est pareil pour les pharmacies, les grands distributeurs et l’industrie agroalimentaire. C’est un véritable cercle vicieux : plus vous êtes audibles au niveau des médias, plus vous apparaissez comme sérieux, plus vous vendez et donc plus vous êtes à nouveau médiatisés.

Les autorités sanitaires devraient-elles faire preuve de davantage de fermeté à l'égard des régimes charlatans quand ils ne sont pas tout simplement dangereux ? Dukan a par exemple été radié de l'ordre des médecins, à quelles autres méthodes peut-on avoir recours ?

Oui, les autorités sanitaires devraient être bien plus fermes. Pour reprendre l’affaire Dukan, le Conseil de l’Ordre des Médecins aurait dû agir bien avant. Dernièrement, dans UFC-Que Choisir, une question a été posée au Conseil : « Pourquoi le Dr Dukan n’a pas été radié avant du Conseil de l’Ordre ? » La réponse est stupéfiante : « On ne s’attaque pas à des gens qui ont vendu 20 millions de bouquins ». Conclusion : plus on vend, moins on est critiquable. Il faut savoir en plus de cela que le Dr Dukan s’est radié lui-même. Le Conseil n’a pas réagi mais en réalité cela faisait cinq ans qu’il aurait dû être radié pour ses propos inadmissibles. Surtout que cela ne sert plus à rien maintenant étant donné qu’il a plus de 70 ans et qu’il prend sa retraite.

Une des méthodes pour lutter contre ça serait déjà de ne pas inciter les gens à faire de régime miracle mais les pousser à écouter des professionnels qui s’appuient sur ce qu’a publié la science. C’est-à-dire les régimes dont je vous parlais tout à l’heure, à savoir le régime méditerranéen, crétois, japonais, etc. Pourquoi eux ? Car ces régimes n’ont pas évolué car ils ont été prouvés et attestés scientifiquement. Ils ont peut-être subi quelques petites corrections mais autrement les études sont imparables quant à leur fiabilité. Il faut malgré tout aussi prendre en compte l’activité physique qui est un paramètre essentiel, mais ça c’est une autre histoire. Comme autre méthode, il faudrait aussi impliquer les autorités sanitaires et les politiques. Eux aussi doivent se mêler de santé publique mais pas dans un sens coercitif. Il faut cesser de toujours être dans le négatif et de taxer les aliments, fait que je considère comme étant une erreur fondamentale de prise en charge des problématiques du surpoids, de l’obésité ou de la malbouffe en France. Il faut au contraire avoir des incitations positives, comme des bons d’incitation à l’achat de fruits et légumes. Là, les gens viendront. Le contraire va produire un épiphénomène mais ne va pas corriger les mauvaises habitudes des Français. C’est pareil que pour la cigarette : l’Etat gagne de l’argent sur les cigarettes mais c’est aussi l’Etat qui finance la Sécurité sociale. En fin de compte, ce sont les cigarettes qui financent la prise en charge des maladies pulmonaires, ce qui n’a aucun sens ! On est dans une hypocrisie complète. Taxer ne sert à rien, il faut d’abord apprendre à manger. Certaines personnes vont manger du Nutella sans grossir car ils vont savoir le manger sans en abuser, tandis que d’autres vont s’en priver mais abuser sur l’huile d’olive car c’est bon pour la santé. Et ils vont penser bien faire ! Eduquer les gens sur les régimes est quelque chose de très compliqué car il faut avant tout avoir une démarche vertueuse et pour ce faire, il faut leur donner des repères qui soient entendus et positifs. Il faut donner envie aux gens de milieux populaires d’essayer. Il ne faut pas oublier cette problématique constante qui est que le surpoids et l’obésité se rencontrent davantage dans ces milieux-là, ces milieux qui n’ont pas de soucis d’éducation nutritionnelle car ils sont déjà éduqués. Ce serait éventuellement les distributeurs, l’agroalimentaire et les pouvoirs publics qui devraient agir. Les politiques ont toujours une visée à court terme, ils doivent toujours faire les choses dans l’urgence. Si on leur propose une idée comme celle des bons pour des fruits et légumes en insistant sur la réduction de l’obésité, des maladies cardiovasculaires et le diabète que cela engendrerait, ils ne seront pas intéressés car les résultats ne seront visibles que dans vingt ans.

Se donne-t-on vraiment les moyens de lutter contre l'invasion de la nourriture transformée ? 

Il y a effectivement beaucoup de transformations mais il faut voir aussi dans quelle société nous évoluons. Aujourd’hui, les gens habitant les grandes villes ont de plus en plus de transport entre leur habitat et leur travail. Cuisiner chez soi est donc devenu un luxe, étant donné que les gens n’ont plus le temps. Il faut donc les amener à faire d’autres choix. Les produits transformés actuellement contiennent encore trop de sel et de graisses saturées et il faut toujours agir comme des agitateurs autour d’eux pour qu’ils en mettent moins. Je pense qu’il faudrait également une traçabilité qui soit plus nette. Il vaut mieux privilégier les labels, comme les labels rouges ou bio, et également que les gens aient une proximité avec les marchés locaux. S’ils ne peuvent pas, les surgelés restent une alternative, à condition que l’aliment ne soit pas transformé. L’idée est de se mettre à la disposition des gens et leur faire prendre conscience qu’on n’est pas contre la modernité mais qu’il faut apprendre à en décrypter les codes et à s’y adapter.

Les émissions culinaires pourraient-elles engendrer une prise de conscience à cet égard ?

Je pense qu’elles peuvent améliorer la prise de conscience. Il y a eu des émissions pas trop mal qui ont été faites mais il faut que la prise de conscience restent naturelle, il ne faut pas trop en faire. Il faut rester à disposition de la personne. Tout le monde ne peut pas toujours avoir une table bien préparée avec un repas qui prend un temps fou à faire. Il faut savoir se mettre à la place des gens qui, pour la plupart, n’ont pas le temps de vraiment bien cuisiner. Il faut proposer des plats simples et faciles à faire. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
g de bouillon
- 30/03/2014 - 13:00
j ai testé le régime hollandais
j ai testé le régime hollandais, ça marche bien ,je n'ai plus un radis!
gliocyte
- 29/03/2014 - 11:30
Une évidence
Penser comme une cellule, voilà qui serait révolutionnaire! Les cellules ont horreur d'être trompées sur la marchandise, horreur de toutes ces molécules remaniées par la chimie, horreur des acides gras insaturés qu'on leur déverse en masse, trop de double liaisons, horreur de leur transformations en acides gras saturés, horreur des hydrogénés, des trans, horreur d'être trompées par les "faux sucres", le bon vieux glucose voilà ce qu'elles veulent, ne leur en donner que l'odeur les pousse à demander encore plus de glucose que nécessaire. Et ses ajouts de produits stimulant l'appétit, de ces glutamates qui dérégulent les neurones. Ah, elles n'aiment pas!
Et ces déséquilibres induits par les allégés qui ont la particularité quand ils sont dits allégés en sucres ou en "graisses" sont automatiquement alourdis dans l'autre. Et cette considération oubliée par tous: si vous voulez brûler les graisses, ils vous faut du sucre pour que la machine fonctionne. Je m'arrête, je pourrais en écrire des pages...
pemmore
- 29/03/2014 - 11:00
Il n'y a pas de régime miracle,
en faisant ma généalogie côté Breton, sauf maladie gràve, moyenne de vie 19 ème sciècle 92 ans, galettes de blé noir cochon fayots , poisson, vin rouge, cidre .
côté pays de la loire, pain cochon (rillettes) soupe de poireaux, fayots, vin à volonté idem 92 ans,
lorrain cuisine riche complexe idem 92 ans
Alsacien même genre vin à volonté , bons vivants.
Seul détail, tous et c'est curieux groupe sanguin o négatif.
On doit simplement manger la cuisine du lieu ou on vit ou le corps s'est habitué à cette nourriture la.
Le vin en faisant partie naturellement.