Ca balance...
La fin des fringales
Publié le 12 mars 2011
La frénésie des régimes n'est plus vraiment de mise. Après la détox, les compléments alimentaires sont de plus en plus à la mode.
Julien Tort est bloggueur, photographe, chroniqueur gastronomique et traque l'excellence culinaire. Guide et professeur de cuisine, il se refuse à opposer la santé et le plaisir.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Tort
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Tort est bloggueur, photographe, chroniqueur gastronomique et traque l'excellence culinaire. Guide et professeur de cuisine, il se refuse à opposer la santé et le plaisir.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La frénésie des régimes n'est plus vraiment de mise. Après la détox, les compléments alimentaires sont de plus en plus à la mode.

« Pour perdre du poids, il n’y a qu’à manger de tout en modération » ; « il suffit de limiter les sucreries » ; il en faut pas manger « trop gras, trop sucré, trop salé » : ça n’est pourtant pas compliqué ! Reprenez-vous ! Est-ce bien si simple ? Les problèmes de poids ne sont-ils qu’une question de volonté, de discipline ? Sommes-nous vraiment libres de choisir ce que nous mangeons ?

On n’aurait pas l’idée de prétendre qu’un peu de discipline et de volonté suffisent pour désintoxiquer un héroïnomane ou un opiomane. Dans son livre Libérez-vous des fringales qui vient d’être adapté en français aux éditions Thierry Souccar, Julia Ross nous explique que la dépendance au sucre, au gras, au chocolat ou à l’alcool n’est pas différente.
Les problèmes de poids et de régulation du comportement alimentaire, nous dit cette psychothérapeute qui traite, dans sa clinique californienne, les dépendances en tous genres depuis trente ans, sont très largement de nature physiologique. Si on n’arrive pas à s’empêcher durablement de manger du chocolat, du pain ou du fromage, ce n’est pas parce qu’on manque de volonté, et ce n’est pas non plus, en général, à cause de quelque traumatisme infantile ou perturbation émotionnelle.
Les causes physiologiques des problèmes de poids se répartissent en fait, selon Julia Ross, en neuf catégories, qui vont des perturbations de la chimie cérébrale à l’épuisement des surrénales, en passant des allergies alimentaires cachées. Ces déséquilibres peuvent être réglés en quelques mois, en utilisant dans la plupart des cas un approche nutritionnelle : réforme de l’alimentation et compléments alimentaires. Dans certains cas plus graves (p. ex des problèmes de thyroïde), des médicaments peuvent être nécessaires.

Cure de désintox

Mais s’il faut plusieurs mois pour réparer les déséquilibres physiologiques, cette période de désintoxication doit être épouvantable pour les junkies que nous ne savions pas que nous étions ? En attendant que mon corps soit réparé, comment me passer de Frosties ? Ce programme n’est-il pas voué à l’échec, comme tous ceux qui vous demandent de renoncer à ce dont vous ne pouvez pas vous passer ?
Pour résoudre ce problème, Julia Ross a une arme secrète : on peut supprimer les fringales en quelques heures grâce à des compléments alimentaires inoffensifs.  Il n’y a que cinq types de fringales, et pour chacune, il existe un acide aminé qui permet d’y remédier rapidement. Chacune correspond à une carence du cerveau en une substance chimique donnée, et les acides aminés permettent au corps de pallier à cette carence rapidement.
En supprimant les causes des envies incontrôlables, on retrouve la liberté de choisir ce qu’on mange. On retrouve aussi ce que beaucoup, dans notre société, ont perdu : un appétit « naturel », une relation de confiance avec son corps, dans laquelle on mange quand on a faim, et ce dont on a envie (en restant bien sûr à l’écart des aliments-drogues). Si le livre présente des recommandations d’hygiène alimentaire (manger beaucoup de protéines à tous les repas, manger beaucoup de légumes et beaucoup de bon gras tous les jours, et éliminer les sucreries de son alimentation ordinaire), il rejette avec force tout idée de restriction calorique, et toute idée de « régime » au sens d’un changement temporaire de l’alimentation afin d’atteindre un poids prédéfini.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La France mal classée à "l'indice de misère"
02.
L'actrice Eva Longoria et le basketteur Tony Parker mettent un terme à leur union
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
06.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires