En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

03.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

04.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

05.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

07.

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 2 heures 7 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 2 heures 22 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 2 heures 37 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 2 heures 50 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 3 heures 28 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Politique
On y pense à l’Elysée

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Economie
Phénoménale dette

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

il y a 3 heures 37 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 17 heures 27 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 18 heures 23 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 2 heures 25 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 2 heures 46 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseil à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 3 heures 32 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’Occident : un coupable idéal aux yeux de la pensée décoloniale

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Economie
L'impossible Budget 2021

Récession Covid : le grand écart s'accentue entre ceux qui vont bien et ceux qui coulent

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 16 heures 29 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 18 heures 2 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 20 heures 19 min
Ca balance...

La fin des fringales

Publié le 12 mars 2011
La frénésie des régimes n'est plus vraiment de mise. Après la détox, les compléments alimentaires sont de plus en plus à la mode.
Julien Tort
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Tort est bloggueur, photographe, chroniqueur gastronomique et traque l'excellence culinaire. Guide et professeur de cuisine, il se refuse à opposer la santé et le plaisir.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La frénésie des régimes n'est plus vraiment de mise. Après la détox, les compléments alimentaires sont de plus en plus à la mode.

« Pour perdre du poids, il n’y a qu’à manger de tout en modération » ; « il suffit de limiter les sucreries » ; il en faut pas manger « trop gras, trop sucré, trop salé » : ça n’est pourtant pas compliqué ! Reprenez-vous ! Est-ce bien si simple ? Les problèmes de poids ne sont-ils qu’une question de volonté, de discipline ? Sommes-nous vraiment libres de choisir ce que nous mangeons ?

On n’aurait pas l’idée de prétendre qu’un peu de discipline et de volonté suffisent pour désintoxiquer un héroïnomane ou un opiomane. Dans son livre Libérez-vous des fringales qui vient d’être adapté en français aux éditions Thierry Souccar, Julia Ross nous explique que la dépendance au sucre, au gras, au chocolat ou à l’alcool n’est pas différente.
Les problèmes de poids et de régulation du comportement alimentaire, nous dit cette psychothérapeute qui traite, dans sa clinique californienne, les dépendances en tous genres depuis trente ans, sont très largement de nature physiologique. Si on n’arrive pas à s’empêcher durablement de manger du chocolat, du pain ou du fromage, ce n’est pas parce qu’on manque de volonté, et ce n’est pas non plus, en général, à cause de quelque traumatisme infantile ou perturbation émotionnelle.
Les causes physiologiques des problèmes de poids se répartissent en fait, selon Julia Ross, en neuf catégories, qui vont des perturbations de la chimie cérébrale à l’épuisement des surrénales, en passant des allergies alimentaires cachées. Ces déséquilibres peuvent être réglés en quelques mois, en utilisant dans la plupart des cas un approche nutritionnelle : réforme de l’alimentation et compléments alimentaires. Dans certains cas plus graves (p. ex des problèmes de thyroïde), des médicaments peuvent être nécessaires.

Cure de désintox

Mais s’il faut plusieurs mois pour réparer les déséquilibres physiologiques, cette période de désintoxication doit être épouvantable pour les junkies que nous ne savions pas que nous étions ? En attendant que mon corps soit réparé, comment me passer de Frosties ? Ce programme n’est-il pas voué à l’échec, comme tous ceux qui vous demandent de renoncer à ce dont vous ne pouvez pas vous passer ?
Pour résoudre ce problème, Julia Ross a une arme secrète : on peut supprimer les fringales en quelques heures grâce à des compléments alimentaires inoffensifs.  Il n’y a que cinq types de fringales, et pour chacune, il existe un acide aminé qui permet d’y remédier rapidement. Chacune correspond à une carence du cerveau en une substance chimique donnée, et les acides aminés permettent au corps de pallier à cette carence rapidement.
En supprimant les causes des envies incontrôlables, on retrouve la liberté de choisir ce qu’on mange. On retrouve aussi ce que beaucoup, dans notre société, ont perdu : un appétit « naturel », une relation de confiance avec son corps, dans laquelle on mange quand on a faim, et ce dont on a envie (en restant bien sûr à l’écart des aliments-drogues). Si le livre présente des recommandations d’hygiène alimentaire (manger beaucoup de protéines à tous les repas, manger beaucoup de légumes et beaucoup de bon gras tous les jours, et éliminer les sucreries de son alimentation ordinaire), il rejette avec force tout idée de restriction calorique, et toute idée de « régime » au sens d’un changement temporaire de l’alimentation afin d’atteindre un poids prédéfini.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires