En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Village People

Les soldats américains pourront désormais défiler en uniforme à la Gay Pride

Publié le 20 juillet 2012
Le Pentagone leur a donné le feu vert pour défiler à San Diego samedi prochain.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Pentagone leur a donné le feu vert pour défiler à San Diego samedi prochain.

Pour la première fois, le Pentagone a autorisé des soldats américains à défiler en uniforme samedi 21 juillet lors de la gaypride de San Diego (Californie, Etats-Unis). Une nouvelle relayée par le Los Angeles Times. 

L'année dernière, près de 200 militaires en service ou retraités avaient participé à la marche. Nombreux sont ceux qui portaient des T-shirts avec le nom de leur branche ou de leur service. Une décision qui témoigne d'un changement radical de l'institution. Pendant longtemps, elle a exclu ses membres ouvertement homosexuels. 

La politique du "Don't ask, don't tell" (en français "Ne demandez pas, n'en parlez pas"), qui a prévalu pendant près de vingt ans sur la question de l'homosexualité dans les forces armées américaines, a pris fin en septembre 2011. Un véritable tournant dans la défense des droits des homosexuels. 

On estime à 14 000 le nombre de soldats exclus de l'armée à cause de cette loi, mise en place en 1993. En général, les militaires ont l'interdiction de participer à des manifestations politiques ou commerciales. S'ils souhaitent le faire, ils doivent d'abord en référer au commandement local pour déterminer l'attitude convenable dans tel ou tel autre cas.

Le mois dernier, le Pentagone a organisé pour la première fois une cérémonie modeste - mais pleine d'émotion - à l'occasion de la gaypride.

Pour Dwayne Crenshaw, directeur éxecutif de la gaypride de San Diego, la décision du Pentagone est "un pas de géant dans la bonne direction", celle de l'égalité des gays et lesbiennes chez les militaires.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Charles25
- 25/07/2012 - 12:00
Catalyne, vous devez rêver de
Catalyne, vous devez rêver de Hollande la nuit vous... On dirait que vous l'aimez !
Gilly
- 23/07/2012 - 15:04
Hollande et sa clique
Vont bien nous concocter une loi dans le même genre après avoir annoncé une commission, suivie d'une concertation, de débats et de décisions prises dans la justice du redressement de l'armée.
François78
- 23/07/2012 - 13:59
Formation serrée.
Et lors des défilés militaires, ils pourront défiler en "formation serrée" .
Je vous épargne le nom militaire de ce type de formation ... eh puis si, je vous le donne, c'est "bitte à cul" (véridique).

Même si ça gêne, pour les défilés officiels, il faudra garder l'uniforme, enfin pour le moment car on n'arrête pas le progrès, le vrai, le fondamental si j'ose dire.