En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

05.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

06.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

07.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 5 min 30 sec
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 1 heure 34 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 2 heures 50 sec
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 2 heures 56 min
décryptage > High-tech
Censure par algorithme

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Angela Merkel va réussir la fin de son mandat en déboulonnant les dogmes politiques auxquels les Allemands étaient si attachés

il y a 4 heures 55 min
pépites > Politique
Campagne des municipales
Agnès Buzyn regrette le terme de "mascarade" et confirme sa volonté de ne "pas laisser à Anne Hidalgo les pleins pouvoirs" à Paris
il y a 15 heures 47 min
pépites > High-tech
Outil numérique
Assemblée nationale : les députés votent en faveur de l'application de traçage StopCovid
il y a 17 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

La Révolution et l’Empire dans le cinéma français : plusieurs bons films pour cette période historique agitée ! Humour et délectation

il y a 19 heures 7 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 54 min 41 sec
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 1 heure 47 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 2 heures 24 min
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 2 heures 45 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 3 heures 30 min
décryptage > Politique
Baudruche ?

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Société
Boom du complotisme

Après l’économie en 2008, la science prend une claque dans l’opinion en 2020 : quel avenir pour la connaissance ?

il y a 5 heures 4 min
light > Politique
Bras de fer avec Twitter
Donald Trump menace de "fermer" les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
il y a 16 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset : superbe graine de Prix

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Economie
Leçons du confinement

Dépendance et pertes d’exploitation : les assureurs battus sur tous les fronts face à la crise du coronavirus…

il y a 20 heures 53 min
© - / AFP
© - / AFP
Un échauffourée à Pau

Emmanuel Macron : ses paroles sèches adressées à un enseignant lors de sa visite à Pau

Publié le 14 janvier 2020
Un professeur a interpellé vivement sur le président Emmanuel Macron pour que celui-ci retire sa réforme des retraites. Le chef de l'Etat n'a pas du tout apprécié le ton de l'enseignant et le lui a bien fait comprendre.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un professeur a interpellé vivement sur le président Emmanuel Macron pour que celui-ci retire sa réforme des retraites. Le chef de l'Etat n'a pas du tout apprécié le ton de l'enseignant et le lui a bien fait comprendre.

"Vous n'êtes pas sympathique, ni respectueux". Voici les dires du président français à un professeur de collège. Une altercation qui a fait du bruit ce mardi 14 janvier 2020 à Pau (Pyrénées-Atlantiques).

En effet, lors de son arrivée au Palais Beaumont, juste avant une table-ronde sur l'écologie, Emmanuel Macron a été interpellé de manière agressive par un enseignant qui exiger le retrait de la réforme des retraites. Une situation qui n'a pas plus au chef de l'Etat, rapporte un journaliste sur place de France Info. Celui-ci s'est avancé vers l'homme afin d'engager une conversation plutôt houleuse qui a duré quelques minutes.

"Pour se faire entendre, il faut parfois crier"

"Monsieur, je suis gentil moi, vous êtes là, vous criez à partie, vous n'êtes pas sympathique, ni respectueux. Faisant fi de tout ça, je viens vous voir et je vous parle. Ne me donnez pas de leçon de respect je vous en prie ou appliquez-les à vous-même !", a-t-il rétorqué. L'enseignant lui explique alors que "pour se faire entendre, il faut parfois crier." "L'exemplarité est aussi utile", réplique le président.

"Ce n'est pas en donnant la légion d'honneur à BlackRock qu'on l'est", ajoute le professeur. Celui-ci faisant référence à la promotion dans la légion d'honneur du directeur du gestionnaire d'actifs BlackRock France, Jean-François Cirelli. "Vous patachonnez dans la tête. Vous mélangez tout. Ça n'a rien à voir", répond Emmanuel Macron. 

Mais l'enseignant au collège de Morlaas affirme que "la réforme des retraites est un cadeau à tous ces gens. Les gens vont être obligés de cotiser à côté".  Le chef de l'Etat en désaccord total conclut que cela est "faux !".

L'échange s'est tout de même terminé par une poignée de main entre les deux hommes.

 "Je ne le crois pas un instant" 

L’homme qui est "au syndicat des transports de l’agglomération paloise car je suis conseiller municipal à Morlaas" explique au quotidien Sud Ouest : "Je souhaitais attirer l’attention de Monsieur Macron sur sa réforme des retraites ainsi que sur les conditions de travail des enseignants".

"Il m’a répondu que la situation des enseignants s’améliorait (…) et qu'ils allaient être les grands bénéficiaires de cette réforme des retraites", relate-il. "Je ne le crois pas un instant", ajoute l'homme. Il explique par ailleurs avoir été "étonné" de la façon avec laquelle il a pu dialoguer avec Emmanuel Macron : "Il est resté sur ses positions. Je l’ai invité de venir voir comment ça se passe dans mon collège".

"Il m’a appelé mon ami, moi je ne suis pas l’ami du président", conclut le conseiller municipal.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

05.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

06.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

07.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
L.Leuwen
- 15/01/2020 - 18:59
Cet article est tellement
Cet article est tellement truffé de fautes et tellement mal écrit qu'il met à mal la réputation d'Atlantico. Malheureusement ce n'est pas un cas isolé. Vous n'avez donc pas de système de correction sur ce site ?
assougoudrel
- 15/01/2020 - 18:40
Je croyais que c'était le
binôme de José Bové, berger sur le plateau du Larzac. Ceux qui le regardent se disent: "mec, je crois que tu es en train de faire une imprudence".
hllp
- 15/01/2020 - 17:51
écrivez en français
Il est inadmissible qu'Atlantico se laisse à un pareil n'importe quoi en matière de français. Une échauffourée est un mot féminin qui implique un échange de coups. Par ailleurs il y a plusieurs fautes d'orthographe et de syntaxe dans cet article.