En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
ça vient d'être publié
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 3 heures 48 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 6 heures 4 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 7 heures 37 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 9 heures 19 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 11 heures 41 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 12 heures 3 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 12 heures 26 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 12 heures 50 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 13 heures 6 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 13 heures 27 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 4 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 7 heures 3 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 8 heures 49 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 11 heures 52 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 12 heures 7 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 12 heures 30 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 12 heures 51 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 13 heures 24 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 13 heures 48 min
© Andy Buchanan / AFP
© Andy Buchanan / AFP
Fiesta loki

Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat

Publié le 23 septembre 2019
Un ethnobotaniste aurait découvert la plante utilisée par les "berserkers" vikings.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un ethnobotaniste aurait découvert la plante utilisée par les "berserkers" vikings.

Parmi les mythes liés aux Vikings, celui des berserkers a fasciné à travers les époques. Les berserkers sont, selon la légende, des guerriers rentrant dans une "fureur sacrée" au combat, leur permettant d'augmenter leur force, d'ignorer la douleur et d'accomplir de grands exploits. On signale aussi quelques effets secondaires à cette rage, comme le fait d'attaquer aussi bien les alliés que les ennemis ainsi qu'une forte envie pour le guerrier de dévorer son propre bouclier…

En raison du caractère essentiellement oral des sources vikings, la véritable nature de ces berserkers et de leur "fureur sacrée" a toujours été sources de nombreux fantasmes et spéculations et les capacités même de ces combattants ne sont pas clairement établies.

Parmi les hypothèses les plus populaires, celle d'un champignon hallucinogène provoquant une transe chez le guerrier a souvent été avancée. L'amanite tue-mouches – toxique mais rarement mortelle - est un candidat crédible, ses effets étant compatibles avec certaines représentations d'un berserker en action. Mais Karsten Fatur, ethnobotaniste à l'Université de Ljubljana en Slovénie, avance une autre hypothèse. Selon lui, les champignons pourraient certes expliquer l'augmentation de la force, l'altération de la conscience et les délires qu'on leur prête mais pas la rage aveugle.

Selon l'ethnobotaniste, la  jusquiame noire (Hyoscyamus niger) serait un candidat bien plus sérieux au rang de responsable de la fureur sacrée nordique. Utilisée depuis l'Antiquité comme narcotique, analgésique, médicament contre l'insomnie et anesthésique cette plante offre de nombreuses caractéristiques compatibles avec le comportement délicat du berserker : baisse de la tension artérielle (les hémorragies seraient donc moins violentes), aveuglement, baisse de la douleur… De plus la jusquiame noire est répandue en Scandinavie, à l'inverse de l'amanite tue-mouche. Une tombe de femme, datée de 980, contenait d'ailleurs un sachet de graines de jusquiame noire.

Karsten Fatur reste cependant prudent sur son hypothèse. Il est difficile de prouver quoi que ce soit au vu du peu de sources archéologiques et historiques concernant les berserkers. De plus, jusqu'à preuve du contraire, la jusquiame noire ne donnerait aucune envie de dévorer son bouclier.

Vu sur : Wired
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alain Proviste
- 25/09/2019 - 11:07
Gaffe à Greta
Qu'elle n'essaye pas, elle est déjà assez casse-c... comme ça.
assougoudrel
- 23/09/2019 - 19:04
Quand à moi, j'ai
mangé mon chapeau...en peau de locomotive (mon casque).
patafanari
- 23/09/2019 - 14:40
Révélation
Ancien berserker, depuis peu à la retraite, je peux maintenant révéler que nos boucliers étaient des pizzas champignons jusquiame, aneth, huile pimenté.