En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 2 heures 33 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 3 heures 22 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 4 heures 7 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 5 heures 34 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 5 heures 53 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 9 heures 18 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 9 heures 57 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 10 heures 19 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 10 heures 22 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 2 heures 57 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 3 heures 44 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 5 heures 4 sec
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 5 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 10 heures 2 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 10 heures 20 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 10 heures 21 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 10 heures 22 min
© MIGUEL MEDINA / AFP
© MIGUEL MEDINA / AFP
Inconvenant

Venise : 950 euros d'amende pour deux touristes qui se sont préparés un café sur le pont du Rialto

Publié le 20 juillet 2019
La ville a décidé de réglementer le comportement des touristes, notamment en interdisant les pique-niques dans les rues.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La ville a décidé de réglementer le comportement des touristes, notamment en interdisant les pique-niques dans les rues.

C'est ce qu'on appelle une addition très salée... Un couple de touristes allemands, surpris en train de se préparer un café à l'aide de leur réchaud au pied du célèbre Pont du Rialto, ont écopé d'une amende de 950 euros et ont été invités à quitter la ville.

Les deux Berlinois de 32 et 35 ans, qui voyageaient alors leur sac à dos, ont été dénoncés par un riverain les ayant vu se préparer leur café dans ce haut lieu du tourisme vénitien. Or, submergée par les touristes, la ville a décidé récemment de sévir : un nouveau règlement interdit un certain nombre de comportements jugés "inconvenants" par les habitants, dont le pique-nique en pleine rue, mais aussi le fait de se baigner dans les fontaines ou de se promener torse nu.

Dans un communiqué, la ville a annoncé que cette expulsion des deux touristes est la 40e mesure d'éloignement exécutée depuis sa mise en place en mai dernier. "Venise doit être respectée et les gens impolis qui pensent venir en ville et faire ce qu'ils veulent doivent comprendre que, grâce à la police locale, il seront pris, sanctionnés et renvoyés", explique le maire de Venise, Luigi Brugnaro, dans ce communiqué. "Désormais, nous allons également communiquer les identités des personnes visées par une mesure d'éloignement aux ambassades et consulats de leur pays d'origine", précise-t-il.

Venise, qui compte aujourd'hui 55.000 habitants dans son cœur historique - un chiffre en baisse constante - accueille chaque année environ 30 millions de visiteurs. Elle n'est pas la seule ville a tenter d'endiguer le tourisme de masse : à Florence, autre ville italienne, la municipalité a mis en place un stratagème pour empêcher les touristes de pique-niquer sur les marches des églises : ces dernières sont régulièrement arrosées.
 

Vu sur : RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
padam
- 21/07/2019 - 17:15
trop c'est trop!
Sur les trente millions de visiteurs annuels de Venise, dont la moitié n'y passe qu'une journée ou quelques heures, l'immense majorité n'a en vérité rien à y faire. C'est tout le problème de Venise et de certaines autres grandes villes d'art européennes. La seule solution, qu'on le veuille ou non, c'est de contingenter le tourisme de masse, en particulier d'origine asiatique. Ca se fait déjà à Angkor...
Le gorille
- 21/07/2019 - 01:50
L'outre-mer
Eh ! Oui ! Il n'y a qu'un seul outre-mer ! Contrairement à la bêtise submergente de la gôôôôôche. Il n'y a qu'une France. Et pourtant il y a des Ch'tis, des Bretons, des Basques, des Gascons, des Catalans, des Provençaux, des Savoyards, des Alsaciens et des Lorrains, qui sont autre chose que le magma des Parigots ! Et quel accent ! J'vous dis pas ! Qui se croient le nombril de la France ! C'est pareil pour l'outre-mer. D'autant plus que nous n'avons guère qu'une vraie façade : l'Atlantique ! La Méditerranée, elle ne compte pas, et quant à la Manche et la Mer du Nord, oublions les : on sait où elles débouchent. Et dire que le successeur de Normal 1er n'a pas l'air de vouloir corriger ses âneries !
Le gorille
- 21/07/2019 - 01:36
Tenue
Oui, c'est bien ! Le monde occidental, disons plutôt l'Europe, car ce n'est pas le cas des touristes des deux Amériques, ni de la Nouvelle-Zélande, affiche un relâchement condamnable. On repère vite qui est qui, chez les touristes. Et dans la lucarne, c'est pareil : l'outre-mer se distingue par sa correction, tandis que du côté des blancs-becs, les soi-disant "de souche", type cachet d'aspirine, feraient bien d'en prendre de la graine... Les femmes gardent beaucoup plus leur quant-à-soi... les hommes... Et pour Venise, haut lieu de l'art, du bon goût, c'est d'autant plus condamnable. Ceci dit les brumes qui peuvent fleurer les eaux stagnantes, hum ! Je n'y suis allé que trois fois, va falloir que j'en programme une quatrième... peut-être pas en novembre : un gorille aurait trop froid ! Et puis c'est humide !