En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© LOIC VENANCE / AFP
Magie du 7e art

Festival de Cannes : Bong Joon-ho remporte la Palme d'or avec "Parasite"

Publié le 26 mai 2019
La 72e édition du Festival de Cannes s'est achevée dans la soirée de samedi. La Palme d'or a été attribuée au Sud-Coréen Bong Joon-ho pour son film "Parasite". Antonio Banderas ou bien encore les frères Dardenne ont également été récompensés.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La 72e édition du Festival de Cannes s'est achevée dans la soirée de samedi. La Palme d'or a été attribuée au Sud-Coréen Bong Joon-ho pour son film "Parasite". Antonio Banderas ou bien encore les frères Dardenne ont également été récompensés.

Après douze jours de compétition, le palmarès du Festival de Cannes a été dévoilé ce samedi soir, après une ultime montée des marches à l'occasion de la projection du nouveau film d'Olivier Nakache et d'Eric Toledano, "Hors normes"

La cérémonie de clôture du Festival de Cannes était retransmise samedi soir, en direct et en clair sur Canal+. Edouard Baer était le maître de cérémonie. 

Le président du jury, le réalisateur Alejandro González Iñárritu, a donc annoncé les différents prix lors de cette soirée riche en émotions et en surprises.

La Palme d'or a été décernée au film "Parasite", du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho. Il a tenu à rendre hommage aux grands cinéastes français lors de son discours. 

"Merci beaucoup. Je suis très honoré, j'ai toujours été très inspiré par le cinéma français, je remercie Henri-Georges Clouzot et Claude Chabrol".

Le film de Mati Diop, "Atlantique", a remporté le Grand Prix du Festival de Cannes. 

Le Prix du jury a été décerné a deux films : "Les Misérables" de Ladj Ly et à "Bacurau" de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles. 

Le cinéma français a donc été récompensé cette année à Cannes, à travers le film de Ladj Ly, "Les Misérables". Cette œuvre, adaptée de son propre court-métrage, se déroule à Montfermeil, en banlieue parisienne, et revient sur le parcours d’un policier qui débarque à la brigade anti-criminalité. Le réalisateur français était très ému lors de son discours :

"Je dédie ce film à tous les misérables de France et d'ailleurs. Mon film parle des rapports entre les différentes communautés dans ce territoire. Le seul ennemi en commun qu'il y a entre ses habitants et les policiers, c'est la misère".

Les frères Dardenne ont obtenu le Prix de la mise en scène pour leur dernier film, "Le jeune Ahmed" : 

"Nous avons voulu filmer un appel à la vie, à la différence, ce qui est aussi la mission, la vocation du cinéma".

Le Prix du scénario a été remis à Céline Sciamma pour son film "Portrait de la jeune fille en feu", un long-métrage sur l’histoire d'amour interdite entre une peintre et sa jeune modèle au XVIIIe siècle. La réalisatrice a remercié ses deux actrices Adèle Haenel et Noémie Merlant. 

Le Prix d'interprétation féminine, attribué à Emily Beecham pour son rôle dans "Little Joe" de Jessica Haussner, a surpris de nombreux critiques sur la Croisette. Elle incarne une scientifique qui développe une plante génétiquement modifiée aux effets secondaires étranges. 

Antonio Banderas a remporté le Prix d'interprétation masculine pour sa performance dans le tout dernier film de Pedro Almodovar, "Douleur et gloire". Dans cette autofiction, il joue Salvador Mallo, le double du réalisateur. Antonio Banderas, très ému lors de son discours, a remercié chaleureusement Pedro Almodovar. 

Le Prix Spécial du jury a également été attribué à Elia Suleiman pour "It Must Be Heaven".

César Diaz a remporté la Caméra d'or ave son film "Nuestras Madres".

La Palme d'or du court-métrage a été remise à Vasilis Kekatos pour "The Distance Between Us And The Sky". 

Catherine Deneuve, Sylvester Stallone et le réalisateur Michael Moore ont fait une apparition remarquée lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes. Ils ont remis chacun un prix. 

Selon des informations de Pure Medias - OZAP, 845.000 spectateurs ont regardé la cérémonie sur Canal +

Beaucoup de cinéphiles et de critiques de cinéma passionnés du septième art et de la magie de Cannes ont été déçus que Pedro Almodovar n'obtienne pas la Palme d'or ou que Quentin Tarantino et son film avec Brad Pitt et Leonardo DiCaprio ne soient pas récompensés. 

Vu sur : CNews
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

06.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

07.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Une vegan attaque en justice ses voisins amateurs de viande, 2000 personnes veulent organiser un barbecue chez elle

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires