En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

03.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

04.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

07.

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 6 min 36 sec
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 1 heure 44 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 3 heures 10 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 4 heures 1 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 6 heures 48 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 7 heures 21 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 7 heures 53 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 9 heures 7 min
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 23 heures 2 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 54 min 46 sec
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 2 heures 46 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 3 heures 21 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 8 heures 13 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 8 heures 45 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 9 heures 19 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 23 heures 19 min
© STAN HONDA / AFP
© STAN HONDA / AFP
NSO Group

Une faille de sécurité de WhatsApp a été utilisée pour installer un logiciel espion via un appel manqué

Publié le 14 mai 2019
WhatsApp a annoncé avoir corrigé une faille de sécurité. Il était possible d'espionner l'ensemble de l'activité d'un téléphone mobile par le biais d'un simple appel. Plusieurs ONG veulent porter plainte contre l'éditeur du logiciel incriminé, NSO group, une société israélienne.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WhatsApp a annoncé avoir corrigé une faille de sécurité. Il était possible d'espionner l'ensemble de l'activité d'un téléphone mobile par le biais d'un simple appel. Plusieurs ONG veulent porter plainte contre l'éditeur du logiciel incriminé, NSO group, une société israélienne.

Une importante faille de sécurité sur la fonction appel téléphonique de WhatsApp a été corrigée ce lundi 13 mai. Un logiciel espion est au cœur de cette révélation. Les pirates informatiques ont installé à distance un logiciel de surveillance sur les téléphones et d'autres appareils en utilisant une vulnérabilité de l'application WhatsApp. 

Difficile à détecter, cette faille de sécurité ne pouvait être identifiée que par des équipes très qualifiées. Cette faille a été exploitée afin d'installer des logiciels espions Pegasus, de l'entreprise israélienne NSO Group. 

WhatsApp, détenue par Facebook, a indiqué que l'attaque visait un "nombre restreint d'utilisateurs". Elle a été orchestrée par "un cyber-acteur avancé". Un correctif a été apporté vendredi dernier.  

L'attaque aurait été initiée par la société de sécurité israélienne NSO Group, selon un rapport publié par le Financial Times

WhatsApp a donc incité ce lundi ses 1,5 milliards d'utilisateurs à mettre à jour leurs applications par mesure de précaution. WhatsApp se présente pourtant comme une application de communication "sécurisée", les messages étant chiffrés. 

Selon les récentes révélations, le logiciel de surveillance aurait laissé un attaquant lire les messages sur le périphérique de la cible. Les assaillants auraient utilisé la fonction d'appel vocal de WhatsApp afin de faire sonner l'appareil de la cible. Même si l'appel n'était pas pris, le logiciel de surveillance serait installé, selon le Financial Times. WhatsApp a précisé à la BBC que son équipe de sécurité avait été la première à identifier la faille. Elle avait partagé cette information avec des groupes de défense des droits de l'homme ainsi que le département américain de la Justice. 

WhatsApp a communiqué ce lundi en publiant un document d'information dédié aux journalistes. 

"L'attaque a toutes les caractéristiques d'une entreprise privée qui travaillerait avec les gouvernements pour fournir des logiciels espions qui prendraient en charge les fonctions des systèmes d'exploitation pour téléphones mobiles".

Le groupe NSO est une société israélienne qui a été qualifiée par le passé de "cyber-revendeur d'armes". Cette entreprise appartient à la société Novalpina Capital, selon des précisions de la BBC. Le logiciel de NSO, Pegasus, permet de collecter des données personnelles à partir d'un périphérique cible, notamment de capturer des données à travers le microphone et la caméra et de récupérer des données de localisation. 

WhatsApp a déclaré qu'il était trop tôt pour savoir combien d'utilisateurs avaient été affectés par cette vulnérabilité. Les attaques présumées ont été très ciblées. 

Ce mardi, un tribunal de Tel-Aviv doit se pencher sur une pétition menée par Amnesty International qui demande au ministère de la Défense israélien de révoquer la licence du groupe NSO lui permettant d'exporter ses produits.  

Vu sur : BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

03.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

04.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

07.

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires