En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

04.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

05.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

07.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

ça vient d'être publié
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 8 sec
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 43 min 12 sec
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 15 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 16 heures 17 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 17 heures 47 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 21 heures 41 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 22 heures 45 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 14 min 27 sec
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 1 heure 5 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 1 heure 49 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 16 heures 5 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 17 heures 5 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 18 heures 53 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 22 heures 13 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 22 heures 51 min
© DR / Capture d'écran Super Jam Bros
© DR / Capture d'écran Super Jam Bros
"Melanrus" vs LREM

La France Insoumise s'insurge contre la caricature de Jean-Luc Mélenchon dans le jeu vidéo avec Nathalie Loiseau

Publié le 10 mai 2019
Le député de La France Insoumise, Alexis Corbière, s'est indigné contre la représentation de Jean-Luc Mélenchon dans le jeu vidéo Super Jam Bros, lancé par les Jeunes avec Macron dans le cadre de la campagne des élections européennes. Le leader de La France Insoumise est représenté comme un "allié de la Russie".
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le député de La France Insoumise, Alexis Corbière, s'est indigné contre la représentation de Jean-Luc Mélenchon dans le jeu vidéo Super Jam Bros, lancé par les Jeunes avec Macron dans le cadre de la campagne des élections européennes. Le leader de La France Insoumise est représenté comme un "allié de la Russie".

Les Jeunes avec Macron ont dévoilé ce jeudi un jeu vidéo mettant en scène Nathalie Loiseau, Super Jam Bros. Dans ce titre, qui va plaire aux adeptes de retrogaming et aux fans de Super Mario Bros, les internautes sont invités à incarner Nathalie Loiseau, la tête de liste LREM aux élections européennes. Elle doit récupérer les douze étoiles du drapeau européen dérobées par les "populistes". Dans les différents niveaux, Nathalie Loiseau doit éviter des ennemis, représentés sous la forme d'insectes. A la fin des niveaux, elle affronte des "boss" qui ressemblent à Donald Trump, à Marine Le Pen et à Jean-Luc Mélenchon. 

L'avatar de Jean-Luc Mélenchon a été nommé "Mélanrus". La France Insoumise a tenu à régir. 

Le député de Seinte-Saint-Denis, Alexis Corbière, a notamment exprimé son indignation sur Twitter : 

"Les macronistes nous représentent dans un jeu vidéo comme alliés de la Russie. Qui dira à ces tocards que leur gouvernement vend des armes à l’infâme monarchie saoudienne qui bombarde des civils au Yémen et condamne les homosexuels ?"

Selon Franceinfo, la déléguée générale adjointe chargée de la communication des Jeunes avec Macron, Claire Cussemane, a précisé que le rapprochement entre Mélenchon et la Russie était "malencontreux" et "pas du tout voulu".Selon elle, "c’est le prestataire qui a choisi les noms des "boss" ". Le jeu a été développé pendant environ deux mois par la société allemande AdAsGame, pour un coût estimé entre 5.000 et 10.000 euros.

Vu sur : Sud-Ouest
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Inazuma12
- 11/05/2019 - 17:24
Même pas capable de prendre leurs responsabilités, bravo LREM !
"C'est pas nous, c'est la société allemande !"...... et qui a validé le jeu proposé par ladite société allemande sinon LREM ? Ces justifications maladroites rappellent furieusement celles de Mme Loiseau quant à son engagement sur une liste d'extrême droite......
Benvoyons
- 11/05/2019 - 11:45
Suffit d'écouter les Caricatures verbales effectuées par les FI
Mélanchon, Corbière, & autres tartuffes de cette obédience, ainsi que de celle du RN :)::)

assougoudrel
- 10/05/2019 - 18:56
Rase mottes
Ça ne vole pas bien haut chez Loiseau et sa bande. D'un coté, il y a Mélenchon qui est plus laid qu'un démon des marais et de l'autre Loiseau bien mignonne, alors qu'elle est plus moche qu'un cul gratté à deux mains. Ce n'est pas un très bon exemple pour les ados qui pourrons écrire et dessiner n'importe sur les réseaux sociaux. Qu'est-ce que ça sera pour MLP?