En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Valery HACHE / AFP
Pas de chance…
Woody Allen ne trouve pas d'éditeur pour ses mémoires
Publié le 03 mai 2019
Depuis le début de la vague du #MeToo, le réalisateur est dans la tourmente.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis le début de la vague du #MeToo, le réalisateur est dans la tourmente.

Après avoir été abandonné par Amazon et par des stars qui refusent de travailler avec lui et regrettent d'avoir tourné dans ses films, Woody Allen est dans la tourmente. Selon le New York Times, aucune maison d'édition ne souhaite publier ses mémoires. Le quotidien cite quatre grandes maisons d'édition aux Etats-Unis, sous couvert d'anonymat, qui affirment avoir reçu le manuscrit mais ne l'ont même pas lu.

Pourtant, avant le mouvement #MeToo, il aurait probablement touché un gros chèque pour ses mémoires. Mais depuis qu'il a été rattrapé par les accusations d'abus sexuels lancées par sa fille adoptive Dylan Farrow en 1992, l'image du réalisateur a été ternie. En janvier 2018, lors d'un entretien sur la chaîne américaine CBS, elle a accusé Woody Allen de l'avoir agressée sexuellement lorsqu'elle avait sept ans. Cette fois-ci, elle a été soutenue par sa mère adoptive Mia Farrow ainsi que son frère Ronan. De son côté, Woody Allen a continué à nier les faits.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
03.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Pourquoi l’envolée des cours de l’or en dit beaucoup plus sur le défaut de culture économique des marchés que sur l’état de l’économie mondiale
06.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
07.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AZKA
- 03/05/2019 - 14:55
Comme DSK, Lang et pleins d'autres, Mai 68
Se meurt dans sa merde lubrique de décadents séniles.