En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Baisse de la mortalité sur les routes

La Commission Européenne confirme un recul de 1% des accidents routiers mortels en Europe

Publié le 10 avril 2019
Avec 25 100 décès sur les routes en 2018, la mortalité routière a reculé de 1% depuis 2017 et de 21% depuis 2010.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec 25 100 décès sur les routes en 2018, la mortalité routière a reculé de 1% depuis 2017 et de 21% depuis 2010.

La Commission Européenne a dévoilé les chiffres, encore provisoires, de la mortalité routière dans l'Union Européenne. Avec 49 décès pour un million d'habitants, les routes de l'UE sont maintenant les plus sures du monde, grâce à une diminution de la mortalité routière de 1% par rapport à 2017. Il ne s'agit pas pour autant de se réjouir de ces résultats car l'Union Européenne est encore loin de son objectif : diviser par deux le nombre de tués d'ici 2020. L'objectif "Vision Zéro" est même de n'avoir plus aucun mort sur les routes d'ici 2050.  Antonio Avenoso, directeur du Conseil de Sécurité Routière de l'Europe, considère qu'une diminution aussi faible est "décevante", d'autant qu'aucun progrès notoire n'a été constaté depuis cinq ans. En ce qui concerne la France, ce sont les piétons, les cyclistes, les personnes âgées et les automobilistes qui sont le plus touchés par les accidents de la route, essentiellement en zone urbaine. Etant donné le vieillissement démographique à venir, cette constatation est loin d'être réjouissante.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

03.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

07.

Quand Donald Trump fait la leçon au patron de la Nasa en lui demandant d'aller sur Mars sans passer par la Lune

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

06.

Selon l'enquête menée par l'Assemblée nationale, les dîners de François de Rugy étaient bien des "dîners professionnels"

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloberval
- 12/04/2019 - 15:35
Il faut mettre le 80 km/h en zone urbaine
En ce qui concerne la France, ce sont les piétons, les cyclistes, les personnes âgées et les automobilistes qui sont le plus touchés par les accidents de la route, essentiellement en zone urbaine.
Anouman
- 10/04/2019 - 21:22
Accidents
Ils aiment bien leur comptabilité macabre. Et qui sont les morts? "ce sont les piétons, les cyclistes, les personnes âgées et les automobilistes qui sont le plus touchés par les accidents de la route, essentiellement en zone urbaine" Pas les motos? Tant mieux. Mais ce n'est pas en mettant des radars sur les routes et les autoroutes que les piétons regarderont avant de traverser et que les cyclistes (enfin ceux qui ne savent pas rouler) arrêteront de faire n'importe quoi.
Poussard Gérard
- 10/04/2019 - 15:46
Grace aux radars???
ces bien pensants veulent nous faire croire que la cause de la mortalité en France sont les gilets jaunes casseurs de radars..Fake news..les chiffres, les vrais indiquent que la hausse de mortalité est due aux piétons et aux cyclistes imprudents..Il serait temps de dire la vérité...