En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Baisse de la mortalité sur les routes
La Commission Européenne confirme un recul de 1% des accidents routiers mortels en Europe
Publié le 10 avril 2019
Avec 25 100 décès sur les routes en 2018, la mortalité routière a reculé de 1% depuis 2017 et de 21% depuis 2010.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec 25 100 décès sur les routes en 2018, la mortalité routière a reculé de 1% depuis 2017 et de 21% depuis 2010.

La Commission Européenne a dévoilé les chiffres, encore provisoires, de la mortalité routière dans l'Union Européenne. Avec 49 décès pour un million d'habitants, les routes de l'UE sont maintenant les plus sures du monde, grâce à une diminution de la mortalité routière de 1% par rapport à 2017. Il ne s'agit pas pour autant de se réjouir de ces résultats car l'Union Européenne est encore loin de son objectif : diviser par deux le nombre de tués d'ici 2020. L'objectif "Vision Zéro" est même de n'avoir plus aucun mort sur les routes d'ici 2050.  Antonio Avenoso, directeur du Conseil de Sécurité Routière de l'Europe, considère qu'une diminution aussi faible est "décevante", d'autant qu'aucun progrès notoire n'a été constaté depuis cinq ans. En ce qui concerne la France, ce sont les piétons, les cyclistes, les personnes âgées et les automobilistes qui sont le plus touchés par les accidents de la route, essentiellement en zone urbaine. Etant donné le vieillissement démographique à venir, cette constatation est loin d'être réjouissante.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
05.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
06.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloberval
- 12/04/2019 - 15:35
Il faut mettre le 80 km/h en zone urbaine
En ce qui concerne la France, ce sont les piétons, les cyclistes, les personnes âgées et les automobilistes qui sont le plus touchés par les accidents de la route, essentiellement en zone urbaine.
Anouman
- 10/04/2019 - 21:22
Accidents
Ils aiment bien leur comptabilité macabre. Et qui sont les morts? "ce sont les piétons, les cyclistes, les personnes âgées et les automobilistes qui sont le plus touchés par les accidents de la route, essentiellement en zone urbaine" Pas les motos? Tant mieux. Mais ce n'est pas en mettant des radars sur les routes et les autoroutes que les piétons regarderont avant de traverser et que les cyclistes (enfin ceux qui ne savent pas rouler) arrêteront de faire n'importe quoi.
Poussard Gérard
- 10/04/2019 - 15:46
Grace aux radars???
ces bien pensants veulent nous faire croire que la cause de la mortalité en France sont les gilets jaunes casseurs de radars..Fake news..les chiffres, les vrais indiquent que la hausse de mortalité est due aux piétons et aux cyclistes imprudents..Il serait temps de dire la vérité...