En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Doma SHERPA / AFP
Prisonniers des glaces

Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes

Publié le 21 mars 2019
Près de 300 alpinistes sont morts au sommet depuis la première tentative d'ascension de l'Everest. Les deux tiers des corps sont encore ensevelis dans la neige. La fonte des glaces fait apparaître de plus en plus de dépouilles d'alpinistes décédés.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Près de 300 alpinistes sont morts au sommet depuis la première tentative d'ascension de l'Everest. Les deux tiers des corps sont encore ensevelis dans la neige. La fonte des glaces fait apparaître de plus en plus de dépouilles d'alpinistes décédés.

Les alpinistes les plus chevronnés ont tous rêvé un jour de se confronter à l'Everest. Plus de 4.800 personnes ont déjà escaladé le plus haut sommet de la planète. De nombreux individus sont malheureusement décédés lors de ces tentatives d'escalades. Au cours du processus de la fonte des glaciers, des corps sont alors visibles sur les pentes de l'Everest. Au total, près de 300 alpinistes ont perdu la vie lors de l'escalade de l'Everest. 

Ang Tshering Sherpa, l'ancien président de la "Nepal Moutaineering Association", s'est confié à la BBC sur ce phénomène : 

"En raison du réchauffement climatique, la calotte glaciaire et les glaciers fondent rapidement. Les corps qui sont restés enterrés toutes ces années sont maintenant exposés".

Selon les responsables, s'occuper des cadavres n'est pas une chose facile. La loi du Népal exige la participation des agences gouvernementales. Les corps sont enlevés du côté chinois de la montagne, au nord, lors du début de la saison d'escalade. 

Dambar Parajuli, le président de l'Association des opérateurs d'expédition du Népal, s'est exprimé sur cette terrible situation: 

"Le gouvernement et l'industrie de l'alpinisme doivent donner la priorité à cette question. S'ils peuvent le faire du côté tibétain de l'Everest, nous pouvons le faire ici aussi".

Retirer les corps du mont Everest représente un coût économique estimé à 40.000 et 80.000 dollars selon des précisions de la BBC

La plupart des découvertes récentes de corps d'alpinistes ont été effectuées à la surface du glacier de Khumbu ou sur la zone de South Col. 

Plusieurs études ont démontré que les glaciers de la région de l'Everest, comme dans la plupart des régions de l'Himalaya, fondent et s'amincissent rapidement. Les cadavres émergeant de la glace sont également exposés à cause du mouvement du glacier de Khumbu. 

Certains des cadavres sur les secteurs de haute altitude du mont Everest ont également servi de points de repère pour les alpinistes par le passé. 

Vu sur : BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition Stéphane Gayet

07.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires