En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© wikipédia
Dérapage

La justice saisie après la lettre de Brigitte Bardot au préfet de la Réunion

Publié le 20 mars 2019
En dénonçant la maltraitance animale sur l’île, l’icône du cinéma français a affirmé que des Réunionnais "ont gardé leurs gènes de sauvages".
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En dénonçant la maltraitance animale sur l’île, l’icône du cinéma français a affirmé que des Réunionnais "ont gardé leurs gènes de sauvages".

Lundi 18 mars, Brigitte Bardot a écrit au préfet de la Réunion pour dénoncer la maltraitance animale sur l’île. Un courrier qui a créé la polémique. Pour cause, l'icône du cinéma français a accusé, entre autres, "les autochtones" d’avoir "gardé leurs gènes de sauvages". Elle a aussi critiqué "une population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches."

"Des termes injurieux et racistes"

Après SOS Racisme, qui a porté plainte, c'est le préfet de La Réunion qui s'est tourné vers la justice et a saisi le procureur de la République de Saint-Denis au titre de l'article 40 du Code de procédure pénale. "Cette lettre comporte des termes injurieux et racistes à l'égard des habitants de La Réunion", a-t-il indiqué dans un communiqué, en condamnant "fermement" les propos "inacceptables" de Brigitte Bardot.

De son côté, la ministre des Outre-mer Annick Girardin, actuellement en visite sur l’île, a également condamné les propos de l'ancienne star française. "Le racisme ordinaire n'a pas sa place dans le débat d'idées", avait-elle écrit sur Twitter. Ce n'est pas la première fois que Brigitte Bardot est visée par de telles plaintes. Elle a en effet déjà été condamnée cinq fois pour incitation à la haine raciale.

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition Stéphane Gayet

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

07.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vauban
- 21/03/2019 - 12:20
Privée
Privée
vauban
- 21/03/2019 - 11:05
C’eta ne correspondance privy
Le préfet l’a rendue publique PourquoiSur le fond elle a totalement raison
Allez regarder les vidéos de ces chiots chatons chiens et chats vivants à qui l’on met un hameçon de 10 à 15 cm en pleine gueule et dont on scarifie l’abdomen pour créer de l’hémorragie avant de les balancer à l’eau pour pêcher à la traîne le gros comme ils disent
Un sale blanc ferait cela sur un port de l’atlantiqueil prend combien ?
Oui ces pêcheurs sont des barbares et des dégénérés ou non évolués !
vauban
- 21/03/2019 - 11:05
C’eta ne correspondance privy
Le préfet l’a rendue publique PourquoiSur le fond elle a totalement raison
Allez regarder les vidéos de ces chiots chatons chiens et chats vivants à qui l’on met un hameçon de 10 à 15 cm en pleine gueule et dont on scarifie l’abdomen pour créer de l’hémorragie avant de les balancer à l’eau pour pêcher à la traîne le gros comme ils disent
Un sale blanc ferait cela sur un port de l’atlantiqueil prend combien ?
Oui ces pêcheurs sont des barbares et des dégénérés ou non évolués !