En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Matthias Balk / dpa / AFP
Le ciel nous tombe sur la tête
La Nasa a détecté une énorme explosion de météorite
Publié le 18 mars 2019
Une météorite est à l'origine d'une énorme explosion dans l'atmosphère. Cet incident s'est déroulé en décembre dernier. Le débat sur la nécessité de mieux surveiller les météorites qui s'approchent de la terre pourrait être relancé.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une météorite est à l'origine d'une énorme explosion dans l'atmosphère. Cet incident s'est déroulé en décembre dernier. Le débat sur la nécessité de mieux surveiller les météorites qui s'approchent de la terre pourrait être relancé.

Une importante explosion de météorite a été détectée en décembre dernier en pleine mer de Béring. Cette information a été révélée ce lundi 18 mars par de nombreux médias dont la BBC et Sky News. La Nasa a précisé que l'explosion était 10 fois plus puissante que la bombe atomique larguée sur Hiroshima. 

La météorite se trouvait à seulement 25,6 km au-dessus de la surface de la terre. La friction de l'atmosphère est à l'origine de cette implosion. L'explosion a été détectée par des satellites militaires américains l'année dernière. L'information a ensuite été communiquée à la NASA. 

Une énergie de 173 kilotonnes a été générée. 

Cette explosion a été détectée en décembre dernier au large du Kamtchatka en Russie, en pleine mer de Béring. 

Cet incident représente la deuxième explosion la plus importante de ces trente dernières années après celle de Chelyabinsk en Russie, survenue en 2013. 

Cet événement détecté en décembre 2018 fait redouter le pire en cas d'une météorite plus importante. Les dégâts auraient pu être beaucoup plus graves et des vies humaines pourraient être menacées. 

L'explosion de cette météorite va donc relancer la question de la surveillance du ciel par les scientifiques. Le Congrès américain avait fixé à la Nasa en 2005 un objectif précis : être capable de détecter à 90% les météorites de 140 mètres de large en 2020. 

Vu sur : Sky News
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires