En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© BERTRAND GUAY / AFP
LR locataires

Le siège du parti Les Républicains a été vendu cette semaine pour la somme de 46 millions d'euros

Publié le 28 février 2019
Cette vente va permettre au parti Les Républicains de réduire sa dette. Le parti a donc vendu son siège qui se situait au 238, rue de Vaugirard. La formation politique va dorénavant louer ces locaux situés dans le XVe arrondissement de la capitale.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette vente va permettre au parti Les Républicains de réduire sa dette. Le parti a donc vendu son siège qui se situait au 238, rue de Vaugirard. La formation politique va dorénavant louer ces locaux situés dans le XVe arrondissement de la capitale.

Selon des informations du Figaro, le siège du parti Les Républicains a été vendu ce mercredi. Un accord aurait été trouvé entre la direction de la formation politique et les banques. 

L'immeuble a été racheté par une branche française d'un fonds d'épargne allemand, REAL I.S.

D'après des éléments dévoilés par Le Figaro, Les Républicains ne devraient pas déménager. Le nouveau propriétaire s'est engagé à leur louer la totalité de l'immeuble. 

Les Républicains seront donc dorénavant locataires du 238, rue de Vaugirard qu'ils viennent de vendre, après en avoir fait l'acquisition en 2011. 

Les finances du parti vont donc être allégées suite à cette opération immobilière. Le parti était en effet confronté à une importante dette qui s'établissait à 49,5 millions d'euros en 2018. 

Selon des informations du Figaro, sur les 46 millions tirés de la vente du siège, 36,4 millions d'euros serviront à faire baisser la dette du parti. 2,1 millions d'euros vont être gelés par le nouvel acquéreur comme dépôt de garantie d'un an de loyer. 3 millions seront consacrés à l'annulation des contrats de couverture des taux et 4,5 millions d'euros seront conservés par Les Républicains, avec l'accord des banques, afin d'éviter tout problème de trésorerie pour les trois prochaines années. 

La vie politique française a récemment été marque par une autre vente historique. En décembre 2017, le Parti socialiste avait cédé son siège de la rue de Solférino dans le VIIe arrondissement de Paris pour la somme de 45,5 millions d'euros. 

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires