En direct
Best of
Best Of
En direct
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Dermophis donaldtrumpi
Un amphibien qui enterre sa tête dans le sable a été nommé en l’honneur de Donald Trump
Publié le 19 décembre 2018
Les opinions de Donald Trump sur la question du changement climatique ont poussé une société à rebaptiser un amphibien au Panama.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les opinions de Donald Trump sur la question du changement climatique ont poussé une société à rebaptiser un amphibien au Panama.

Un amphibien récemment découvert, qui enterre sa tête dans le sable, a été nommé en l’honneur du président américain Donald Trump, selon des informations de la BBC. Cette décision serait une réponse aux commentaires du président américain sur le changement climatique. Le Dermophis donaldtrumpi, qui a été découvert au Panama, a été nommé par le responsable d’une entreprise (EnviroBuild) qui avait déposé une enchère de 25.000 dollars. 

Cette société anglaise est spécialisée dans les matériaux de construction durables. Elle a donc gagné le privilège de nommer cette nouvelle espèce, Dermophis donaldtrumpi, en payant une coquette somme lors d'une vente aux enchères organisée par l'ONG américaine Rainforest Trust, afin de lever des fonds pour la protection des forêts tropicales.

La société en question a en effet déclaré qu'elle souhaitait sensibiliser le public au changement climatique par cette démarche insolite et à travers cette appellation. L'argent récolté grâce à la vente aux enchères des droits de dénomination est allé à l'association caritative, Rainforest Trust. 

Aidan Bell, cofondateur de la société EnviroBuild, a publié un communiqué : 

"[Dermophis donaldtrumpi] est particulièrement sensible aux effets du changement climatique et risque donc de disparaître du fait de la politique climatique de son homonyme. Enfouir sa tête sous la terre aide Donald Trump à éviter un consensus scientifique sur le changement climatique anthropomorphique".

La petite créature aveugle est un type de gymnophiona, des amphibiens serpentins sans membres. Ils vivent principalement sous terre.

Le mois dernier, Donald Trump a remis en question un rapport de son propre gouvernement selon lequel le changement climatique coûterait chaque année des centaines de milliards de dollars aux États-Unis et nuirait considérablement à la santé.

Après son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump avait d'ailleurs clairement affiché la volonté des États-Unis de se retirer de l'accord de Paris sur le climat.  

Vu sur : BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
01.
Alerte : votre chat peut vous rendre fou !
02.
Candidature Aubry : le défi com' de la Première secrétaire
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 20/12/2018 - 11:05
CORRECTION
POUR LIBERER ce petit animal ........
MIMINE 95
- 20/12/2018 - 11:04
PAUVRE BÊTE, otage
des stalinistes . Je réclame l'ouverture d'une pétition pour la libérer ce petit animal des griffes de l'Angsoc .
AZKA
- 19/12/2018 - 22:01
Pauvres libéraux democrates et progressistes
De merde