En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Ivre,
Gilet jaune : ivre au volant et violent, il se justifie en invoquant son « état révolutionnaire »
Publié le 06 décembre 2018
Son histoire n'a pas convaincu les juges. Quatre mois de prison avec sursis.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Son histoire n'a pas convaincu les juges. Quatre mois de prison avec sursis.

L'histoire est rapportée par l'Est Républicain. Un Eurélien de 28 ans au retour de la manifestation de samedi dernier avec les gilets jaunes à Paris, a décidé de continuer la lutte seul, avec sa voiture, ivre et sans permis. Présenté en comparution immédiate au tribunal de Chartres, l'homme racontant son histoire expliquera être « parti en cacahuète ».

Comme le relate l'Est Républicain, le jeune homme n'a décidément pas fait dans la demi-mesure. Après avoir participé à la manifestation de samedi où il assure ne pas être allé place de l’Étoile, il rentrera chez lui en voiture en compagnie de ses amis gilets jaunes. « On avait tous beaucoup trop bu » confiera-t-il.

Dans le véhicule, un camarade de lutte proposera de la drogue à sa petite amie : « Ça m'a mis en colère, elle n'a jamais touché à ça. Ça m'a vraiment énervé. ». Tellement qu'une fois rentré à Illiers-Combray où il vit avec son amie, il sera repéré vers 23heures par un passant qui alertera la gendarmerie expliquant « Il y a un type qui accélère comme un dingue et qui roule tous feux éteints. Il s'en prend aux barrières de chantier ». Le jeune homme sera interpellé complètement ivre par les gendarmes à qui il déclare : « J'emmerde les gendarmes ».

Découverte des forces de l'ordre, il n'a plus son permis depuis le mois d'août 2015. Placé en garde à vue, il s'illustrera encore en frappant la porte de sa cellule. Si fort qu'il finira par en casser l’œilleton explique le journal.

Jugé pour outrages, conduite malgré annulation de permis, conduite en état d'ivresse et dégradations, il justifiera son comportement à la justice en expliquant qu'il a « eu une grosse journée ; ça m'a énervé. J'étais encore dans ma journée révolutionnaire et je suis parti en cacahuètes. »

Une explication qui ne convaincra pas les juges. Il est condamné à quatre mois de prison avec sursis, 70h de travail d'intérêt général et confiscation du véhicule.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Justice, ivre, tribunal, Chartres
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Quand Bret Easton Ellis atomise la “Génération Chochotte”
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
05.
La honte de l’empereur : loin du soleil d’Austerlitz, l’ombre infamante de la bataille de Toulouse
06.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
07.
Barbara Lefebvre : “Le patriotisme est intimement lié à la dimension militaire d’une nation”
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
KOUTOUBIA56
- 09/12/2018 - 14:35
gilet jaune ivre
moi c'est pas quatre mois avec sursis mais 6 ferme que je lui mets
AZKA
- 09/12/2018 - 08:41
Comme on dit en anglais
Nice try, bien essayé...perdu.