En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Culture
Lecteurs orphelins
Quino, le dessinateur et scénariste argentin, créateur du personnage de "Mafalda", est mort à l'âge de 88 ans
il y a 5 heures 4 min
pépites > Justice
Mesures de restrictions
Covid-19 : la justice confirme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-en-Provence et à Marseille
il y a 7 heures 22 min
pépites > Politique
Rapport
Soupçons de détournement de fonds publics : le conseil régional d'Ile-de-France visé par des perquisitions
il y a 8 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mon Cousin" de Jan Kounen : l’enfant terrible du cinéma français s’est amusé à "lifter" les codes des films de duos à la Francis Veber

il y a 9 heures 43 min
pépites > France
Affolement sur les réseaux sociaux
Détonation à Paris : un avion a franchi le mur du son
il y a 10 heures 13 min
light > Société
Croc Top
55% des Français se prononcent pour une interdiction des tee-shirts laissant apparaître le nombril dans les lycées
il y a 11 heures 51 min
décryptage > Politique
A voté

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

il y a 12 heures 25 min
décryptage > Société
Etincelles

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

il y a 12 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
Démocrates Vs Républicains
Présidentielle américaine : retrouvez le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden
il y a 13 heures 15 min
décryptage > International
Course à la Maison Blanche

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

il y a 13 heures 33 min
pépites > Défense
Guerre
L'Azerbaïdjan va combattre jusqu'au "retrait total" des Arméniens du Karabakh
il y a 6 heures 54 min
décryptage > Politique
CAMPAGNE ÉLECTORALE

LR intermittent : mais à quoi a donc joué Gérard Larcher pendant les sénatoriales ?

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cabaret Louise" de Régis Vlachos : quand l'histoire de la révolutionnaire Louise Michel est revisitée, complètement décalée, avec des incursions en mai 1968 et avec les Gilets jaunes

il y a 9 heures 22 min
light > High-tech
Pas Perdu
Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde
il y a 10 heures 2 min
Bulles
Une marque de champagne propose un millésime 2010 bien que cette année-là soit considérée comme à oublier
il y a 10 heures 46 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

A la découverte des Emirats arabes unis

il y a 11 heures 51 min
light > Economie
Crise
Disney supprime 28.000 emplois sur 100.000 employés dans ses parcs aux USA
il y a 12 heures 31 min
décryptage > Science
Imagination

Bonne nuit les petits (cyborgs) : le MIT développe une technologie pour téléguider les rêves

il y a 13 heures 19 sec
light > High-tech
Sécurité
Amazon One : un nouveau système de paiement en magasin, un scanner qui analyse votre main
il y a 13 heures 25 min
décryptage > Economie
Espoir

Les ménages américains ont connu un boom de leur pouvoir d’achat pendant les années 2010. Voilà les leçons que l’Europe pourrait en retenir

il y a 13 heures 59 min
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Ivre,

Gilet jaune : ivre au volant et violent, il se justifie en invoquant son « état révolutionnaire »

Publié le 06 décembre 2018
Son histoire n'a pas convaincu les juges. Quatre mois de prison avec sursis.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Son histoire n'a pas convaincu les juges. Quatre mois de prison avec sursis.

L'histoire est rapportée par l'Est Républicain. Un Eurélien de 28 ans au retour de la manifestation de samedi dernier avec les gilets jaunes à Paris, a décidé de continuer la lutte seul, avec sa voiture, ivre et sans permis. Présenté en comparution immédiate au tribunal de Chartres, l'homme racontant son histoire expliquera être « parti en cacahuète ».

Comme le relate l'Est Républicain, le jeune homme n'a décidément pas fait dans la demi-mesure. Après avoir participé à la manifestation de samedi où il assure ne pas être allé place de l’Étoile, il rentrera chez lui en voiture en compagnie de ses amis gilets jaunes. « On avait tous beaucoup trop bu » confiera-t-il.

Dans le véhicule, un camarade de lutte proposera de la drogue à sa petite amie : « Ça m'a mis en colère, elle n'a jamais touché à ça. Ça m'a vraiment énervé. ». Tellement qu'une fois rentré à Illiers-Combray où il vit avec son amie, il sera repéré vers 23heures par un passant qui alertera la gendarmerie expliquant « Il y a un type qui accélère comme un dingue et qui roule tous feux éteints. Il s'en prend aux barrières de chantier ». Le jeune homme sera interpellé complètement ivre par les gendarmes à qui il déclare : « J'emmerde les gendarmes ».

Découverte des forces de l'ordre, il n'a plus son permis depuis le mois d'août 2015. Placé en garde à vue, il s'illustrera encore en frappant la porte de sa cellule. Si fort qu'il finira par en casser l’œilleton explique le journal.

Jugé pour outrages, conduite malgré annulation de permis, conduite en état d'ivresse et dégradations, il justifiera son comportement à la justice en expliquant qu'il a « eu une grosse journée ; ça m'a énervé. J'étais encore dans ma journée révolutionnaire et je suis parti en cacahuètes. »

Une explication qui ne convaincra pas les juges. Il est condamné à quatre mois de prison avec sursis, 70h de travail d'intérêt général et confiscation du véhicule.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Justice, ivre, tribunal, Chartres
Thématiques :
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
KOUTOUBIA56
- 09/12/2018 - 14:35
gilet jaune ivre
moi c'est pas quatre mois avec sursis mais 6 ferme que je lui mets
TPV
- 09/12/2018 - 08:41
Comme on dit en anglais
Nice try, bien essayé...perdu.