En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© IGO/CALTECH/MIT/SONOMA STATE
C'est troublant

On a détecté les ondes gravitationnelles de la fusion de deux trous noirs

Publié le 05 décembre 2018
Grace aux ondes gravitationnelles, les scientifiques du LIGO-VIRGO ont pu détecter la fusion de ces deux monstres stellaires.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grace aux ondes gravitationnelles, les scientifiques du LIGO-VIRGO ont pu détecter la fusion de ces deux monstres stellaires.

Les collaborations LIGO et Virgo ont publié les résultats d'analyse de leurs dernières campagnes d'observation d'ondes gravitationnelles. Et au milieu se cache une surprise de taille : les traces de cinq collisions de trous noirs, dont la plus massive jamais observée.

La rencontre entre les deux monstres s'est déroulée à 5 milliards d'années lumières. L'événement que l'on vient d'observer a donc eu lieu avant même la création du système-solaire. Les deux trous noirs ont pu combiner leur masse pour atteindre 80 masses solaires (soit 80 fois la masse de notre étoile).

L'existence des ondes gravitationnelles avait été envisagée par Albert Einstein en 1916. Mais c'est en 2015 qu'elles ont été observées pour la première fois par les laboratoires LIGO et Virgo. Cet événement avait entériné la création de l’astronomie gravitationnelle, une nouvelle branche de l’astronomie.

Vu sur : BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires