En direct
Best of
BEST OF DU 1 AU 7 DECEMBRE
En direct
© Valery HACHE / AFP
Hors de lui
"C'est le monde à l'envers" : comparé à Pascal Obispo, Michel Polnareff voit rouge
Publié le 03 décembre 2018
L'interprète de "La Poupée qui fait non" n'a pas supporté d'être interrogé au sujet de Pascal Obispo, à qui il est souvent comparé.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'interprète de "La Poupée qui fait non" n'a pas supporté d'être interrogé au sujet de Pascal Obispo, à qui il est souvent comparé.

Michel Polnareff en a ras les lunettes de soleil. Le chanteur français sort ce mois-ci son dernier album, intitulé Enfin !, après presque 30 ans de silence radio et la sortie de Kâmâ Sutrâ en 1990. De quoi attirer la lumière des projecteurs et les journalistes, qui avaient quelques questions à lui poser. C'est notamment le cas de Libération, qui s'est enquis de savoir si les paroles de Dans ta playlist, où Michel Polnareff chante "Si j'existe, c'est d'être dans ta playlist", faisaient référence à la phrase "Si j'existe, c'est d'être fan", chantée par Pascal Obispo dans le tube Fan, sorti en 2003. Bien mal leur en a pris : l'amiral, comme il est surnommé, a laissé éclater sa colère avant de leur raccrocher au nez.

"Je ne vois pas ce qu'il vient faire là-dedans"

C'est depuis son domicile américain de Los Angeles que Michel Polnareff a répondu aux questions de Libération, notamment sur les longues années qui ont séparé ses deux derniers albums studio. Dès le départ, le ton est donné. "Je n’ai pas à me justifier", lâche-t-il. "Je suis conscient de l’impatience de mon public d’entendre des choses nouvelles, mais plus le temps passe, plus ça prend du temps, et moi je sors quelque chose quand j’ai envie de le sortir".

Passablement agacé par ces questions, Michel Polnareff sort carrément hors de ses gonds au moment d'évoquer Pascal Obispo, qui n'a jamais caché être un grand admirateur de l'amiral. Les paroles de Dans ta playlist font-elles écho à celles de Fan de Pascal Obispo ? Si la ressemblance entre les phrases "Si j'existe, c'est d'être dans ta playlist" et "Si j'existe, c'est d'être fan" est assez troublante, Michel Polnareff n'y voit quant à lui aucun rapport. "Je ne vois pas ce qu’il vient faire là-dedans. Non seulement je n’y ai pas pensé mais en vous écoutant je n’y pense toujours pas. Vous êtes en train de me dire que j’ai copié Obispo, c’est le monde à l’envers…", balaie-t-il d'un revers de main, avant de raccrocher au nez du journaliste. Pascal Obispo est admiratif de Michel Polnareff, mais l'inverse semble très peu probable.

Vu sur : Libération
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ne pas verser le CICE 2018 pour retrouver de l’oxygène budgétaire ? Quel impact sur la trésorerie des TPE-PME ?
02.
Quel serait le record ultime que pourrait battre un champion au 100 mètres ?
03.
Le Bitcoin est-il condamné à la déchéance si ses cours continuent à baisser mais que le coût de son minage se maintient ?
04.
Laura Smet se marie sous escorte policière; Laeticia Hallyday aurait caché des maisons; Demi Moore : après les jeunots, une femme; Vexée par sa défaite à DALS, Iris Mittenaere retombe dans les bras de Kev Adams; Ces stars qui revêtent leurs gilets jaunes
05.
L’existence de l’euro, cause première des "gilets jaunes"
06.
Ce double effet de blast sans lequel Emmanuel Macron ne pourra pas apaiser la France
07.
Mais combien mesure vraiment l’univers ? La cosmologie voit ses certitudes ébranlées
01.
Gilets jaunes : ce qui se cache derrière le silence assourdissant de Nicolas Sarkozy
02.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
03.
Laura Smet se marie sous escorte policière; Laeticia Hallyday aurait caché des maisons; Demi Moore : après les jeunots, une femme; Vexée par sa défaite à DALS, Iris Mittenaere retombe dans les bras de Kev Adams; Ces stars qui revêtent leurs gilets jaunes
04.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
05.
2019, les prévisions choc de Saxo Bank
06.
L'origine de l'agressivité de la tribu des Sentinelles
07.
Où l'on apprend que Macron ne sait pas nager !
01.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
02.
Obsèques de Johnny Hallyday : Laeticia laisse la facture à l'Elysée
03.
Gilets jaunes : ce qui se cache derrière le silence assourdissant de Nicolas Sarkozy
04.
Vers le clash final ? Emmanuel Macron ou trois ans de stratégie du “moi ou le chaos”
05.
Comment l’extrême-gauche est en train de noyauter le volet revendication des Gilets jaunes
06.
Et après quoi ? 41% des Français affirment qu'ils pourraient voter pour une liste Gilets Jaunes aux européennes et 13% en sont certains
01.
Ce virage de la croissance qui pourrait sauver Emmanuel Macron (tout en restant libéral) s’il osait faire son 1983 à l’envers
02.
Jours de colère : qui du gouvernement ou des Gilets jaunes a marqué le plus de points ce samedi ?
03.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
04.
Vers le clash final ? Emmanuel Macron ou trois ans de stratégie du “moi ou le chaos”
05.
Ce double effet de blast sans lequel Emmanuel Macron ne pourra pas apaiser la France
06.
Peur du grand dérapage : ces appels à la responsabilité qui masquent mal le raidissement des politiques et des électeurs centristes dans les démocraties occidentales
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires