En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Ce que la redoutable efficacité vietnamienne face au Coronavirus pourrait nous apprendre pour faire face à une potentielle 2eme vague (et ce dont nous ne voulons surtout pas...)

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

05.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Add Oil
Hong Kong : les manifestations reprennent, cette fois contre un projet de loi sur la sécurité imposé par la Chine
il y a 7 heures 33 min
pépites > Economie
Puits sans fond
La dette française dépassera "très certainement" 115% du PIB en fin d'année
il y a 8 heures 36 min
light > Culture
On ira tous au paradis
Le romancier et parolier Jean-Loup Dabadie est décédé
il y a 9 heures 25 min
pépites > Politique
Duo
Popularité : Macron en baisse, Philippe en hausse
il y a 12 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Soifs d’amitié

il y a 14 heures 11 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Cette grande bouffée d’air marin que vous respirez est probablement pleine de particules de microplastique
il y a 14 heures 29 min
décryptage > International
Animal social

Les années 2020, nouvelles années folles ?

il y a 14 heures 47 min
décryptage > International
Confrontation

Face à la Chine : l’Occident oublie les éléments qui nous avaient permis de gagner la guerre froide

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Economie
Proposition

500 milliards pour relancer l'Europe... Mais de nombreuses questions en suspens

il y a 15 heures 35 min
décryptage > International
White only?

"Un Noir n'est pas un Noir s'il pense voter Trump" : les nouvelles théories racialistes de Joe Biden

il y a 15 heures 36 min
light > Culture
Visites
Déconfinement : quels sont les musées français qui ont rouvert ?
il y a 8 heures 5 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"
il y a 9 heures 14 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Les premiers stades de la formation d'une planète observés en direct ; Le Pentagone rend public huit rapports de rencontres avec des « phénomènes aériens inexpliqués »
il y a 12 heures 9 min
pépites > International
Confrontation
Le ministre chinois des Affaires étrangères estime que son pays est "au bord d'une nouvelle Guerre froide" avec les États-Unis
il y a 13 heures 4 min
décryptage > International
Accalmie

Téhéran-Washington : Le calme d’après ou d’avant la tempête ?

il y a 14 heures 20 min
décryptage > High-tech
Volontariat

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Société
Tentation liberticide

Covid-19 : une nouvelle servitude volontaire

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Economie
Problème culturel

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

il y a 15 heures 35 min
décryptage > France
Agriculture

Les abeilles, atout des céréaliers dans leur volonté de reconquête de l'opinion publique

il y a 15 heures 35 min
décryptage > High-tech
Big Brother

Facebook se lance dans la vente en ligne pour vraiment TOUT savoir de vous

il y a 15 heures 36 min
© Valery HACHE / AFP
© Valery HACHE / AFP
Hors de lui

"C'est le monde à l'envers" : comparé à Pascal Obispo, Michel Polnareff voit rouge

Publié le 03 décembre 2018
L'interprète de "La Poupée qui fait non" n'a pas supporté d'être interrogé au sujet de Pascal Obispo, à qui il est souvent comparé.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'interprète de "La Poupée qui fait non" n'a pas supporté d'être interrogé au sujet de Pascal Obispo, à qui il est souvent comparé.

Michel Polnareff en a ras les lunettes de soleil. Le chanteur français sort ce mois-ci son dernier album, intitulé Enfin !, après presque 30 ans de silence radio et la sortie de Kâmâ Sutrâ en 1990. De quoi attirer la lumière des projecteurs et les journalistes, qui avaient quelques questions à lui poser. C'est notamment le cas de Libération, qui s'est enquis de savoir si les paroles de Dans ta playlist, où Michel Polnareff chante "Si j'existe, c'est d'être dans ta playlist", faisaient référence à la phrase "Si j'existe, c'est d'être fan", chantée par Pascal Obispo dans le tube Fan, sorti en 2003. Bien mal leur en a pris : l'amiral, comme il est surnommé, a laissé éclater sa colère avant de leur raccrocher au nez.

"Je ne vois pas ce qu'il vient faire là-dedans"

C'est depuis son domicile américain de Los Angeles que Michel Polnareff a répondu aux questions de Libération, notamment sur les longues années qui ont séparé ses deux derniers albums studio. Dès le départ, le ton est donné. "Je n’ai pas à me justifier", lâche-t-il. "Je suis conscient de l’impatience de mon public d’entendre des choses nouvelles, mais plus le temps passe, plus ça prend du temps, et moi je sors quelque chose quand j’ai envie de le sortir".

Passablement agacé par ces questions, Michel Polnareff sort carrément hors de ses gonds au moment d'évoquer Pascal Obispo, qui n'a jamais caché être un grand admirateur de l'amiral. Les paroles de Dans ta playlist font-elles écho à celles de Fan de Pascal Obispo ? Si la ressemblance entre les phrases "Si j'existe, c'est d'être dans ta playlist" et "Si j'existe, c'est d'être fan" est assez troublante, Michel Polnareff n'y voit quant à lui aucun rapport. "Je ne vois pas ce qu’il vient faire là-dedans. Non seulement je n’y ai pas pensé mais en vous écoutant je n’y pense toujours pas. Vous êtes en train de me dire que j’ai copié Obispo, c’est le monde à l’envers…", balaie-t-il d'un revers de main, avant de raccrocher au nez du journaliste. Pascal Obispo est admiratif de Michel Polnareff, mais l'inverse semble très peu probable.

Vu sur : Libération
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires