En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© MARTIN BUREAU / AFP
Big Brother
La CNIL met en demeure l'école 42 de Xavier Niel pour "vidéosurveillance excessive"
Publié le 30 octobre 2018
L'établissement a deux mois pour se mettre en conformité sous peine de sanctions.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'établissement a deux mois pour se mettre en conformité sous peine de sanctions.

La CNIL (Commission nationale informatique et libertés) a mis en demeure l'école 42 de Xavier Niel pour "vidéosurveillance excessive" le 8 octobre. Des caméras filmeraient "en permanence les espaces de travail des étudiants, les bureaux dédiés au personnel administratif ainsi que des lieux de vie". Les étudiants n'auraient pas été "correctement informés" de ces pratiques.

La CNIL ajoute que les images de vidéosurveillance doivent être réservées aux personnes habilitées mais qu'en réalité, les étudiants y avaient accès via l'intranet de l'école. L'établissement justifie se justifie en précisant qu'il "permet aux étudiants de retrouver leurs camarades au sein de l’école et que le choix de leur ouvrir l’accès aux images permet de les rassurer sur ce que visualisent les caméras."

L'école d'informatique 42 avait été créée en 2013 par Xavier Niel, le fondateur de Free. Si ses résultats et ses critères de recrutement (aucun diplôme nécessaire, gratuité, tests basés sur la logique…) ont été remarqués, le fonctionnement de l'école a déjà été critiqué, notamment pour une ambiance jugée "sexiste" ou son esprit axé sur l'autogestion totale.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
03.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
04.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
05.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
07.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires