En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

05.

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 8 heures 59 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 9 heures 39 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 11 heures 5 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 11 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 17 heures 3 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 17 heures 3 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 17 heures 6 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 9 heures 27 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 10 heures 50 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 11 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 15 heures 31 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 17 heures 53 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 17 heures 3 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 17 heures 3 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 17 heures 6 min
© Jamie McCarthy / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© Jamie McCarthy / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Polémique

Scarlett Johansson renonce à incarner un homme trans dans son prochain film

Publié le 14 juillet 2018
L’actrice devait camper le rôle de Dante "Tex" Gill, gangster illustre de l’histoire de la ville de Pittsburgh.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’actrice devait camper le rôle de Dante "Tex" Gill, gangster illustre de l’histoire de la ville de Pittsburgh.

La polémique a eu raison de Scarlett Johansson. Sa prochaine collaboration avec le réalisateur Rupert Sanders (qui l'a notamment dirigée dans le film Ghost in the Shell), Rub & Tug, devait s'intéresser à la vie de Dante "Tex" Gill, qui régnait sur la prostitution à Pittsburgh dans les années 1970. Jusque-là, rien de bien polémique... si ce n'est que Dante Tex Gill était transgenre : né femme, il s'habillait en homme et souhaitait être appelé "Monsieur Gill".

Or, ce choix d'une femme pour jouer ce baron du crime a provoqué de nombreuses réactions de la communauté LGBT, qui estiment que ce rôle aurait dû revenir à un transsexuel. L'actrice a d'abord répondu dans un communiqué succinct, en rappelant qu'elle n'était pas la première a avoir accepté ce type de rôle : "Dites leur qu'ils peuvent contacter les agents de Jeffrey Tambor, de Jared Leto et de Felicity Huffman pour une réponse".

Mais une semaine plus tard, elle a abdiqué : "J’ai décidé de me retirer respectueusement. Je comprends pourquoi de nombreuses personnes estiment qu’il devrait être incarné par une personne transgenre", explique-t-elle au magazine Out. Elle a aussi présenté ses excuses pour le "manque de tact" de sa réponse initiale.

Vu sur : Lu dans Out
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alain Briens
- 15/07/2018 - 10:29
Maximilien de Robespierre
Un pur trouve toujours un plus pur qui l'épure. Voici la devise qu'aurait du méditer dame Scarlet, parangon (parangone ?) du politiquement correct à Hollywood, si fière d'incarner un rôle bien dans l'air du temps. Ses excuses, surtout avec le choix de l'adverbe "respectueusement" ont un doux effluve d'autocritique maoïste qui témoigne bien de l'ambiance de totalitarisme doux dans laquelle nous vivons. Notre époque, entre Kafka et Orwell.
jurgio
- 14/07/2018 - 15:29
Pauvre Johnasson !
Elle/il doit abandonner le plus grand rôle de sa vie ! Entre une femme limitée et forcément « manipulé...e » par les hommes et les hommes au cerveau reptilien, le rêve de devenir le temps d'un tournage une créature au sexe indéterminé ! Devenir enfin un ange ! ...de gauche...
borissm
- 14/07/2018 - 14:56
Si les journalistes savaient
à quel point on s'en fout, et de la Scarlet, et de ses problèmes...