En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© DENIS CHARLET / AFP
Patience est mère de vertu

Parcoursup : près de 150 000 élèves toujours sans affectation

Publié le 04 juillet 2018
C'est le ministère de l'Education nationale qui a mis en ligne mardi les chiffres de la procédure d'admission rapporte l'AFP.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est le ministère de l'Education nationale qui a mis en ligne mardi les chiffres de la procédure d'admission rapporte l'AFP.

Il y a encore précisément 149 690 qui ne savent pas où ils iront et ce qu'ils feront l'année prochaine. C'est la conclurion du rapport mis en ligne ce mardi 3 juillet par l'Education nationale. Ces derniers n'ont soit pas reçu de propositions d'affectation ou sont encore en attente de places sur la nouvelle plateforme créée par le gouvernement Parcoursup.

Ce n'est que depuis le 26 juin que la plateforme a ouvert sa phase complémentaire où les listes d'attentes sont mise à jour quotidiennement (chaque matin) afin de prendre en compte les désistements de candidats ayant déjà choisi leur parcours estudiantin. Cette phase complémentaire s'arrêtera le 21 juillet et ceux qui n'étaient pas inscrits sur la plateforme, avaient oublié de valider leurs vœux peuvent dorénavant le faire.

Pour ces candidats (et au contraire des 662 360 qui ont déjà reçu au moins une proposition) il ne reste qu'à s'armer de patience. L'année dernière, sur l'ancienne plateforme APB (admission Post-Bac), ils étaient 117 000 jeunes sur 800 000 à ne pas avoir reçu de réponse à la fin juin. Le chiffre chutera à 87 000 à la mi-juin.

 
Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Vol de 4 tableaux dans un musée corse

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ciara
- 09/07/2018 - 18:42
Une honte ce parcours sup
Pourrait on connaitre les "algorithmes" utilisés pour ce tri,? car ce n'est pas de la sélection au mérite permettant à nos enfants de construire leur avenir comme cela devrait l'être ,mais un tri consistant à remplir des salles de cours et à caser les "incasables"
vangog
- 06/07/2018 - 10:12
Quand le Rassemblement National aura rendu son pouvoir au peuple
il interdira cette loterie malsaine, et rétablira la sélection par le mérite...oh putain! Le « mérite »...le gros-mot pour les gaucho-macronistes!
von straffenberg
- 04/07/2018 - 22:04
Puits sans fond
Une vraie sélection pour les études supérieures ,associée à une orientation correspondant aux réels désirs de chacun et non le leitmotiv tous en fac …..