En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Railleries

ONPC : Yann Moix dézingue Patrick Sébastien, "l'un des moins intelligents que j'aie croisés"

Publié le 23 mai 2018
Le chroniqueur, qui a annoncé quitter "On n'est pas couché" après trois saisons, est revenu sur son expérience dans l'émission dans les colonnes de Gala. Et n'a pas hésité à égratigner l'un de ses précédents invités.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chroniqueur, qui a annoncé quitter "On n'est pas couché" après trois saisons, est revenu sur son expérience dans l'émission dans les colonnes de Gala. Et n'a pas hésité à égratigner l'un de ses précédents invités.

Yann Moix et "On n'est pas couché", c'est fini. Le chroniqueur a annoncé qu'il quittait l'émission de France 2 après trois saisons passées sur le plateau aux côtés de Laurent Ruquier. L'écrivain, interrogé par Gala, est revenu sur son départ et les quelques souvenirs marquants qu'il garderait de l'émission.

Il "défendait la violence sur les enfants avec des arguments de beauf"

L'auteur du livre "Podium" évoque, pour justifier son départ, "une sorte de contrat tacite". " Tous les chroniqueurs qui ont succédé à Zemmour et Naulleau sont restés trois ans. La production m’a dit qu’une quatrième année était envisageable, mais je pense que c’est bien ainsi. L’exercice est passionnant mais épuisant", poursuit-il. Pour sa succession, Yann Moix pense que "Raphaël Enthoven aurait été un bon candidat". "J'ai soufflé un autre nom à Ruquier", ajoute-t-il.

Le chroniqueur fait également part à Gala de ses états d'âme vis-à-vis de certains invités avec qui il a pu se montrer trop agressif. "Je regrette d’avoir été violent, de manière disproportionnée, envers Jean-François Copé, qui était alors un homme à terre", confie-t-il. En revanche, il est se montre sans pitié envers certains, comme Patrick Sébastien, avec qui il avait eu une "conversation horrible". Il "défendait la violence sur les enfants avec des arguments de beauf", lâche-t-il. "Ce type est l’un des moins intelligents que j’aie croisés". Le principal intéressé devrait apprécier.

Vu sur : Lu sur Gala
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

Comme Richard Ferrand, nous appelons à un « sursaut collectif contre la violence ». Oui, mais contre toutes les violences !

06.

Pourquoi le ralentissement économique occidental n'a que peu de liens avec la guerre commerciale sino-américaine

07.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
OLYTTEUS
- 25/05/2018 - 13:29
Tout à fait d’accord avec
Tout à fait d’accord avec Plongeur!
Plongeur
- 24/05/2018 - 08:47
Moi Moix
Pas d'accord donc pas intelligent ? Tout est dit, moi Moix, l'homme de gôôôche sectaire, je juge sans appel. Sebastien est tout sauf idiot, il n'y a pas d'imbécile à ce niveau de réussite.
essentimo
- 24/05/2018 - 06:39
Sebastien pas intelligent ?
par rapport à lui ? C'est l'hôpital qui se moque de la charité !