En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
Dirty Diamonds
Quand Taylor Swift prend un bain dans 8 millions d'euros de bijoux
Publié le 03 septembre 2017
C'est une référence au braquage subi par Kim Kardashian à Paris.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est une référence au braquage subi par Kim Kardashian à Paris.

Dans son nouveau clip, "Look what you made me do", la star américaine Taylor Swift s'en prend à Katy Perry, Kanye West, Calvin Harris, elle-même, bref, à un peu tout le monde. Y compris Kim Kardashian.

Et pour bien enfoncer le clou, elle a mis les moyens. Au début de ce nouveau morceau, qui vise à promouvoir l'album "Reputation" (sortie le 10 novembre), on la voit se baigenr dans une baignoire remplie de bijoux, en référence au braquage qu'a connu Kim Kardashian à Paris. Souvenez-vous, la vedette de téléréalité avait été braquée dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016 dans une résidence hôtelière de luxe : après avoir sorti une arme et avoir ligoté et bâillonné la victime, les braqueurs l'avaient enfermé dans sa salle de bain. 

Ce bain de Taylor Swift serait-il une coïncidence ? Dur à croire lorsque l'on sait que le montant des bijoux versés dans cette baignoire atteint 8,4 millions d'euros... Soit exactement la somme de bijoux que Kim Kardashian s'est fait dérober lors de ce braquage.

Pour être sûre de ne pas finir ligotée par des personnes mal intentionnée (ou tout simplement par des réfractaires à sa musique), Taylor Swift a pris soin de renforcer la sécurité du plateau lors du tournage.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
06.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
07.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
03.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires