En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Culture

L'UNESCO inscrit deux nouveaux sites français sur la liste du patrimoine mondial

Publié le 10 juillet 2017
Il s'agit du site Taputapuatea en Polynésie et du quartier de la Neustadt à Strasbourg.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il s'agit du site Taputapuatea en Polynésie et du quartier de la Neustadt à Strasbourg.

Lors de la 41e session du Comité du patrimoine mondial réunie à Cracovie (Pologne), deux nouveaux sites français ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agit du site Taputapuātea en Polynésie et du quartier de la Neustadt à Strasbourg. La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a "chaleureusement" remercié le Comité du patrimoine mondial pour cette décision.

Taputapuātea se trouve sur l'île de Raiatea qui est située dans le "Triangle polynésien". Le site abrite un espace politique, un funéraire vieux de 1 000 ans et un espace religieux. On peut y découvrir l’expansion des peuples polynésiens à travers l’Océan Pacifique, leur organisation et leur relation spirituelle et cosmologique aux éléments naturels.

À Strasbourg, le quartier Neustadt (ville nouvelle en allemand) reprend le modèle haussmannien tout en incorporant des éléments architecturaux germaniques sur de nombreux édifices (dont une cathédrale) et immeubles de styles néo-gothique, néo-renaissance et art-déco. C'est un quartier "unique et exceptionnel", explique à La Croix l'historien allemand Klaus Nohlen, auteur d'une thèse sur la Neustadt. "Des quartiers de ce type ont existé à Wiesbaden, Berlin et ailleurs en Allemagne, mais ont en grande partie été détruits. A Strasbourg, c'est extraordinaire que cela ait suvécu", précise-t-il. La France est le quatrième pays ayant le plus de sites inscrits sur la liste de l'Unesco. En effet, 43 sites français font partie du patrimoine mondial.

 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

02.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

03.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Nadine Morano raciste en raison de ses propos sur Sibeth NDiaye ? Et si on réfléchissait un peu

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 15/07/2017 - 13:00
alors là
je ne comprends pas : l'Unesco décide que le site Taputapuātea en Polynésie fait partie du patrimoine mondial français alors que la Polynésie fait partie de la liste des territoires à décoloniser....et oui la France a pas mal de territoires à décoloniser suivie de près par L'ONU et l'Unesco. ¨Par contre, l'Unesco n'a pas hésité à reconnaître patrimoine mondial palestinien (quand ce n'est pas islamique) l'Esplanade du Temple et le Kotel deJérusale, le Tombeau de Rachel à Bethléem, et désormais le Tombeau des Patriarches à alors qu'aucun de ces lieux n'est dans la liste des territoires à décoloniser puisqu'ils sont administrés d'après les accords provisoires d'Oslo et les accords intérimaires d'Hebron. Quelle vaste rigolade que l'Unesco avec ces pays arabes qui votent les une pour les autres et quelques pays européens dhimmis dont je tairai le nom. une véritable honte : comme d'habitude Israël retient 1 Ml de sa contribution à l'Unesco pour le donner à Hébron. Tous à Hébron le 9 août jour de la libération d'Hebron de l'occupation jordanienne en 1967.