En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Un peu tard

Les 61 copies du bac volées ont été retrouvées…dans un bar

Publié le 29 juin 2017
Ces copies de l'épreuve ES de mathématiques, dont le ministère de l'Education avait annoncé la semaine dernière le vol, ont été retrouvées mercredi après-midi dans un bar parisien.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ces copies de l'épreuve ES de mathématiques, dont le ministère de l'Education avait annoncé la semaine dernière le vol, ont été retrouvées mercredi après-midi dans un bar parisien.

Elles ont bien été retrouvées, mais avec un peu de retard. En fin de semaine dernière, on apprenait que 61 copies de l'épreuve de mathématiques du bac ES avaient été perdues, contraignant les malheureux élèves à repasser l’épreuve mercredi. Quelques heures après le deuxième examen, les copies initiales ont été retrouvées…dans un bar parisien.  

Pour comprendre, il faut remonter à vendredi dernier, quand une serveuse du bar Les Initiés, dans le 18ème arrondissement de Paris, retrouve un sac à dos. Un simple sac oublié par un homme, plutôt jeune, venu prendre un café entre midi et 14 heures. Le sac se retrouve donc rangé avec les objets trouvés, en attendant que son propriétaire se manifeste.

Cinq jours se passent alors. Personne n’ayant réclamé le sac, Morgane, une employée, décide de l'ouvrir. "J'ai regardé dedans pour voir à qui il appartenait", a-t-elle confié à Europe 1. "J'ai trouvé un portefeuille. J'ai fouillé un peu plus parce que le sac était assez lourd et j'ai retrouvé un paquet avec 61 copies dans une pochette kraft avec marqué 'copies Baccalauréat 2017'. Là, je me suis dit 'Oula, on a quelque chose'. J'ai pensé aux pauvres élèves qui ont dû repasser l'épreuve".

L’affaire ne s’arrêtera sans doute pas là. Car d'après l'employée, le visage de l'homme venu prendre un café n'est pas celui de la photo de la carte d'identité. Le sac aurait donc pu être volé, puis abandonné volontairement. Entre temps, il a été déposé au commissariat du 18ème arrondissement de la capitale.

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
POLITQ
- 30/06/2017 - 08:50
SALETES DE PROFS!!!!
Quelle profession de pourris!!! Et il y a 2 jours un "responsable" de l'enseignement expliquait que "sur des millions de copies quelques centaines perdues par quelques profs ce n'est vraiment pas grand-chose". Ces pourris se trouvent TOUJOURS des excuses pour leurs cochonneries. Ce n'est d'ailleurs plus une "profession" pour moi. Ce n'est plus qu'un métier. Une "profession" implique une réflexion, une éthique. ILS EN SONT MAINTENANT A DES ANNEES-LUMIERES